//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / ACTU / “Dalida” (2016) sur Canal+ : Notre avis sur ce biopic
DALIDA image Sveva Alviti
© 2016 Bethsabée Mucho / Pathé / TF1 Films Production / Umedia / Universal Music Publishing

“Dalida” (2016) sur Canal+ : Notre avis sur ce biopic

À la télévision ce soir et en replay/streaming : Dalida de Lisa Azuelos, un long métrage biographique sur la diva Dalida, interprétée par la jeune actrice Sveva Alviti. L’avis de Bulles de Culture sur ce biopic diffusé ce mardi 26 décembre 2017 sur Canal+.

Synopsis :

Dès son premier passage sur la scène de l’Olympia, en 1956 pour un radio crochet, Dalida fait chavirer le cœur du public français. Née en 1933 dans une famille italienne installée en Egypte, la jeune femme débute alors une carrière triomphale. Mais le vedettariat ne la combe pas. Dalida cherche désespérément l’amour. Elle pense le trouver dans les bras de Lucien Morisse, patron d’Europe n°1 qui fut l’un des premiers à avoir cru en elle. Mais ce dernier lui donne l’impression qu’il ne voit en elle que la chanteuse au sommet du hit-parade et pas une femme… Elle décide de le quitter et poursuit sa quête d’idéal.

Notre avis sur le film Dalida

1/ C’est l’auteure-réalisatrice Lisa Azuelos (LOL, Une Rencontre) qui a eu l’opportunité de raconter au cinéma la vie et la carrière de la chanteuse et actrice française Iolanda Cristina Gigliotti, dite Dalida. 2/ Lisa Azuelos a choisi dans le rôle principal une débutante, l’actrice et mannequin italienne Sveva Alviti, qu’elle a entourée d’acteurs plus ou moins connus des spectateurs : Riccardo Scamarcio, Jean-Paul Rouve, Niels Schneider, Nicolas Duvauchelle, Patrick Timsit et Vincent Perez. 3/ Chaque étape de fabrication du film a été validée par Bruno Gigliotti, dit Orlando, le frère de l’artiste disparue. Conclusion : le long métrage Dalida est-il  réussie ?

Pour notre rédacteur qui a découvert le film en salles, il n’y a aucun doute, le biopic Dalida ravira aussi bien les fans que les téléspectateurs curieux d’en savoir plus sur elle : Sans jamais trahir l’univers familial et musical de l’artiste, Lisa Azuelos nous raconte l’histoire des chansons de Dalida inspirées de ses histoires d’amour. (…) Le sensible n’est jamais oublié et c’est difficile tant l’histoire de Dalida est tragique. Heureusement, la réalisatrice n’en fait pas trop et s’en remet au spectateur pour comprendre les choix de Dalida. (…) Ce biopic est une réflexion sur la fragilité d’un destin. Ou comment, en quelques décennies, passer de l’ombre à la lumière des projecteurs, tout en gardant un profond attachement aux origines. (…) Un biopic de 15 millions d’euros assez somptueux et porté par une Sveva Alviti habitée. Son CV cinématographique était très mince – voire inexistant – et cela pouvait faire peur. Avec respect et empathie envers Dalida, elle illumine finalement chaque scène grâce notamment à des répliques de tenues un brin modernisées. Nous sommes curieux de savoir si ce film lui ouvrira quelques portes en France…”

En savoir plus :

  • Dalida est diffusé sur Canal+ les mardi 26 décembre 2017 à 21H00, lundi 15 janvier 2018 à 13H35 et lundi 22 janvier à 10H00 ; sur Canal+ Cinéma les lundi 15 janvier 2018 à 13H35 et lundi 22 janvier 2018 à 10H00 ; sur Canal+ Family le jeudi 25 janvier 2018 à 00H45 . Il sera disponible en replay/streaming sur myCanal jusqu’au 12 février 2018

Produits disponibles sur Amazon.fr

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Un commentaire

  1. sauf que à part Lisa Azuelos, les autres acteurs jouent vraiment très mal et tuent littéralement le film. Je n’ai pas pu aller jusqu’au bout, chose rare chez moi ;(

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :