//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / ACTU / “The Birth of a Nation” (2016) sur Canal+ : Notre avis sur ce film
The Birth of a Nation image
© 2016 Twentieth Century Fox Film Corporation All Rights Reserved

“The Birth of a Nation” (2016) sur Canal+ : Notre avis sur ce film

À la télévision ce soir et en replay/streaming : The Birth of a Nation du scénariste, réalisateur, producteur et acteur Nate Parker sur une violente et sanglante révolte d’esclaves aux États-Unis en 1831. L’avis de Bulles de Culture sur ce long métrage diffusé sur Canal+ à partir de ce mardi 28 novembre 2017.

Synopsis :

La Virginie, dans le sud des États-Unis, en 1831, trente ans avant la guerre de Sécession. Nat Turner est né esclave dans la propriété d’un planteur plutôt bienveillant. Curieux, cultivé et devenu un prêcheur respecté, il exhorte, lors de ses sermons, ses compagnons à ne pas se rebeller contre leur maître. Mais il change de discours après l’agression de son épouse et décide d’utiliser ses talents d’orateur pour mener une révolte.

Notre avis sur le film The Birth of a Nation

Grand Prix du Jury au Sundance Film Festival 2016, le film The Birth of a Nation s’approprie le titre éponyme du long métrage de D.W. Griffith que l’auteur-réalisateur Nate Parker considère comme raciste pour signer une œuvre radicale et engagée sur la terrible vengeance d’esclaves menée par un esclave et prédicateur prénommé Nat Turner — interprété dans le long métrage par Nate Parker lui-même — et la sanglante répression qui s’ensuivit.

Et lors de la sortie en salles, le film a enthousiasmé notre rédactrice : “Le film The Birth of a Nation prend les allures d’une tragédie en trois actes mettant en scène le destin d’un homme qui se décide à prendre les armes pour lutter contre un gigantesque crime organisé. Entre l’innocence de l’enfance et le combat, il y a la révélation, le moment où Nat Turner prend conscience que dans chaque verset de la Bible, il y a la légitimation de leur soumission en tant qu’esclaves mais aussi un plaidoyer pour leur libération. (…) Notre regard voudrait se détourner, sortir de ces eaux obscures dans lesquelles l’humanité nous plonge. Personne à l’écran, ni esclave ni maître, ne doit détourner le regard face au sort infligé, face à l’humiliation, la torture et le désastre, pour mieux ancrer dans les esprits de chacun que cela peut leur arriver à leur tour. Dans la Bible, ‘les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers’. (…) On pourrait attendre, doté d’une grande patience, l’heure du jugement dernier pour savoir lequel des deux The Birth of a Nation sera acquitté… Mais le véritable intérêt du film de Nate Parker est de nous donner à voir un pan de l’Histoire des États-Unis qui est aussi la nôtre en tant qu’européen. “.

En savoir plus :

  • The Birth of a Nation est diffusé sur Canal+ en 2017 les mardi 28 novembre à 21h, lundi 18 décembre à 13H35 et vendredi 22 décembre à 10H10 ; sur Canal+ Cinéma le mercredi 20 décembre 2017 à 22H30. Il sera disponible en replay/streaming sur myCanal

Produits disponibles sur Amazon.fr

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire