//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / ART / MODE / Exposition “Christian Dior, couturier du rêve” : 70 ans de création
Christian Dior, couturier du rêve affiche

Exposition “Christian Dior, couturier du rêve” : 70 ans de création

Christian Dior, couturier du rêve : depuis le 5 juillet 2017, le musée Les Arts Décoratifs de la ville de Paris propose plus de 3000 créations maison au public. Une première depuis 1987. L’occasion sensationnelle de se connecter avec une ambition artistique unique, sonnant bel et bien encore contemporaine. Notre avis.

Christian Dior, couturier du rêve : Des chiffres donnant le vertige

Épuré, fastueux, chic, classique, élégant… comment qualifier en un mot le style de Christian Dior ? Il vaut mieux d’abord s’imprégner de l’exposition Christian Dior, couturier du rêve proposée par le musée Les Arts Décoratifs de Paris à l’occasion des 70 ans de création de La Maison Dior. Après, on réfléchira ensemble à la question. A sa liste glorieuse, le défunt créateur peut ajouter quelques chiffres brillants. Les Arts Décoratifs ont en effet eu le nez fin : plus de 3000 créations exposées ravissent à peu près 7000 visiteurs par jour sur un total, mi-octobre, de 380 000 visiteurs. Jusqu’au 7 janvier 2018, les Parisiens et autres touristes peuvent donc se plonger dans l’odyssée de monsieur Dior, lui qui a su émerveillé tant d’yeux, en attestent les chiffres précédemment cités. Et si le musée jouait les prolongations ?

Dior (re)brille de mille feux !

Nous sommes en droit de nous interroger là-dessus tant les visiteurs sont nombreux et le coche des nocturnes les soirs d’été de cette expo Christian Dior, couturier du rêve ayant été loupé. Bulles de culture a néanmoins pu se frayer un chemin à travers le rêve éveillé un dimanche bondé. Dès l’entrée, le bâtiment émerveille. Le nom de Christian Dior trône en hauteur sous un écran circulaire présentant différentes tenues : classique à ébouriffante, de noir à blanche, de vert à rouge. Les mannequins défilent et hypnotisent, elles ont conscience de porter un style unique.

L’exposition Christian Dior, couturier du rêve a été conçue par Les Arts Décoratifs à Paris et réalisée avec le soutien de la maison Christian Dior. En plus de cela, elle a bénéficié d’un mécénat d’exception : celui de Swarovski, la marque de composants en cristal devenue incontournable en mode. Le public a, en effet, droit à son lot de robes brillantes !

Des thématiques cohérentes et ébouriffantes

Christian Dior, couturier du rêve image 4
William Klein, Dorothy + Little Bara with a cello, Paris 1960, robe Moderato Cantabile, collection haute couture automne-hiver 1960, ligne Souplesse, légèreté, vie, Vogue US, 15 septembre 1960, modèles Dorothy McGowan et Little Bara © William Klein

Comptez entre 2h30 et 3h de visite — sur 3000 mètres carré — pour cette exposition Christian Dior, couturier du rêve découpée en sept thématiques : Les Jardins Dior (purs, féeriques, poétiques avec les bouteilles de parfum et les robes décorées de fleurs)/Les Affinités artistiques/Trianon/Le Bal Dior (qui donne envie d’apprendre la valse) avec mannequins jusqu’au plafond/Le Tour du monde en Dior/Stars en Dior (spécial tapis rouge et amitiés people)/Le New Look. Et ce qui frappe dans tout cela, c’est le lien solide que Christian Dior a pu tisser entre mode et autres formes d’art. Lui et tous ceux qui ont contribué au rayonnement de son nom en France et dans le reste du monde. Avec leur propre sensibilité, Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons , et aujourd’hui Maria Grazia Chiuri, ont ainsi élaboré au fil des ans une grammaire stylistique fidèle à l’élan initial et contribué à définir l’identité de Christian Dior dans sa relation avec une époque.

Une invitation au partage

Christian Dior, couturier du rêve image 5
Eugene Kammerman, le mannequin Renée Breton défilant dans le grand salon du 30, avenue Montaigne, 1953 © Eugène Kammerman / Gamma-Rapho

Cette exposition Christian Dior, couturier du rêve est à ne pas manquer tant elle sonne comme un véritable cadeau et un rappel de la beauté dans un maximum de domaines de sa vie. L’art et la photographie, la profusion des couleurs et des textures, l’élégance stricte parisienne, la référence au décor néoclassique, les trésors de l’exotisme et la fascination pour le thème floral donnent presque le tournis. Leur fascinante mise en scène par Nathalie Crinière, surnommée “la bonne fée des musées”,  renverset le spectateur et rappelle aux futurs créateurs-designers que le savoir-faire et la technique de cette époque auraient tout à gagner en revenant définitivement dans le monde des podiums.

En savoir plus :

  • Christian Dior, couturier du rêve est une exposition proposée par le musée Les Arts Décoratifs de Paris du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018
  • Les Arts Décoratifs
    Adresse : 107, rue de Rivoli – 75001 Paris
    Métros : Palais-Royal, Pyramides, Tuileries
    Horaires : ouvert du mardi au dimanche de 11 h à 18 h (nocturne uniquement le jeudi jusqu’à 21 h: seules les expositions temporaires et la galerie des bijoux seront ouvertes).

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi

Laisser un commentaire