//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] “Le Brio” (2017) d’Yvan Attal : Une question d’éloquence
Le brio affiche film critique

[Critique] “Le Brio” (2017) d’Yvan Attal : Une question d’éloquence

De retour derrière la caméra après la comédie Ils sont partout, Yvan Attal réunit Camélia Jordana et Daniel Auteuil dans Le Brio. Deux générations d’acteurs aux univers différents et une thématique sur les clichés et les apparences pour former une « dramedie » bienveillante. Notre avis sur le film. 

Synopsis :

Neïla Salah (Camélia Jordana) a grandi à Créteil et rêve de devenir avocate. Inscrite à la grande université parisienne d’Assas, elle se confronte dès le premier jour à Pierre Mazard (Daniel Auteuil), professeur connu pour ses provocations et ses dérapages. Pour se racheter une conduite, ce dernier accepte de préparer Neïla au prestigieux concours d’éloquence. A la fois cynique et exigeant, Pierre pourrait devenir le mentor dont elle a besoin… Encore faut-il qu’ils parviennent tous les deux à dépasser leurs préjugés.

Le Brio : S’enrichir des différences

Après les films Ma femme est une actriceIls se marièrent et eurent beaucoup d’enfants, Do Not Disturb et Ils sont partout, Yvan Attal signe donc une cinquième réalisation baptisée Le Brio avec, pour tenir tête à Daniel Auteuil en professeur de droit provocateur, la chanteuse, révélée par la Nouvelle Star en 2009, et comédienne Camélia Jordana (La fine équipe, Cherchez la femme, Ce qui nous lie).

Racisme, préjugés, clichés, ces sujets peuvent vite devenir très sensibles et provoquer quelques écueils. Tout l’art réside alors à trouver la bonne mesure avec intelligence et bienveillance. Tel est le pari tenu avec le film Le Brio. Avec une certaine justesse et beaucoup d’humour, la rencontre explosive entre ces deux protagonistes principaux que tout semble opposer soulève une réflexion sur la tolérance. Apprendre l’un de l’autre, s’enrichir des différences, composer avec son histoire pour en faire une force, canaliser sa colère et sa haine, s’approprier les mots pour se défendre, tels sont certains des principaux principes humanistes véhiculés avec finesse dans ce long métrage.

Interprétations charismatiques

Le ton du long métrage Le Brio reste certes léger, flirtant entre comédie et drame, mais qu’importe la sincérité domine l’ensemble. Le côté un peu trop cliché du récit que l’on peut craindre à la lecture du pitch est vite dépassé. On se délecte de ces joutes verbales et de cette rhétorique. L’histoire séduit, la détermination des protagonistes est contagieuse. Les interprétations brillantes et charismatiques de Camélia Jordana et de Daniel Auteuil captivent. La jeune comédienne se révèle à l’écran entre force de caractère, passion et fragilité. Le jeu y est subtil, attendrissant, complice. Le tout est bien écrit sur une réalisation soignée.

Résultat : on se laisse très vite emporter par cette histoire bienveillante, sympathique et humaniste.

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 22/11/2017
  • Distribution France : Pathé Distribution
Laetitia Davier

Laetitia Davier

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Passionnée de films et de séries TV.

Top 4 Cinéma : "The Revenant" (2015), "Le Loup de Wall Street" (2013), "Gone Girl" (2014), "Shutter Island" (2010)

Top 6 TV : "Homeland", "House of Cards", "True Detective", "The Knick", "Suits", "The Affair"
Laetitia Davier

Laisser un commentaire