//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] “Hoff The Record” saison 1 : David Hasselhoff en roue libre
Hoff the Record saison 1 image 1
© UK TV Dave

[CRITIQUE] “Hoff The Record” saison 1 : David Hasselhoff en roue libre

Meilleure série humoristique aux International Emmy Awards de 2016, Hoff The Record saison 1 est diffusé sur MCM à partir du lundi 2 octobre 2017. Notre avis sur cette série mockumentaire avec l’acteur David Hasselhoff.

Synopsis :

Après cinq divorces et quelques choix de carrière que l’on peut qualifier de désastreux, David Hasselhoff s’apprête à reprendre en main sa vie de super star. A 64 ans, le sex-symbol des plages ne semble pas prêt de troquer ses tongs pour une paire de charentaises !

Hoff The Record saison 1 : Un faux documentaire sur David Hasselhoff

Après les acteurs James Van Der Beek dans la série télé Don’t Trust the B—- in Apartment 23 et Matt Leblanc dans la série Episodes (la saison 5 est diffusée sur OCS City depuis le 05 septembre 2017), c’est au tour de l’acteur David Hasselhoff de jouer son propre rôle dans une série et de tourner son image en dérision. Créée en 2015 par Richard Yee et Krishnendu Majumdar, la série anglaise Hoff The Record est une série comique qui raconte la carrière de l’ancienne gloire des années 80 (K2000) et 90 (Alerte à Malibu) devenue désormais un has been. Ainsi, après un générique explicitant à coups d’images de journaux télévisés sa perte de notoriété aux États-Unis, le premier épisode de Hoff The Record saison 1 montre David Hasselhoff envoyer par son agent sur le casting de son propre biopic relancer sa carrière en Angleterre. Et alors que le réalisateur de ce futur film ne souhaite pas du tout travailler avec lui, David Hasselhoff va tout tenter pour décrocher le rôle de sa vie. Cette entrée en matière situe donc le parti pris de cette série de faire un portrait satirique d’un acteur à travers des situations absurdes et/ou embarrassantes telles qu’un biopic qui se réalisera sans lui, un désir improbable de devenir ambassadeur de bonne volonté de l’ONU ou une complicité involontaire à un kidnapping.

Une série mockumentaire drôle et sympa à regarder

Côté réalisation, les six épisodes de trente minutes de Hoff The Record saison 1 propose le classique effet faux documentaire avec une caméra épaule qui suit les aventures de ce David Hasselhoff fictionnel en roue libre avec des plans plus posés de faux témoignages face caméra de lui, de son assistante (Ella Smith), de son agent (Fergus Craig), de son chauffeur (Asim Chaudhry), de son fils illégitime allemand (Mark Quartley)… Et même si cette série mockumentaire n’est pas très originale dans la forme, Hoff The Record est plutôt sympa à regarder et a de vrais moments drôles. On citera d’ailleurs un autre moment satirique du premier épisode de la série, celui où elle se moque du sentiment profond de David Hasselhoff d’avoir participé à la chute du Mur de Berlin grâce à son tube Looking For Freedom — qu’il avait d’ailleurs interprété sur place à la fin de l’année 1989 devant une foule d’un million d’allemands de l’Est et de l’Ouest — et qui aurait en fait, selon la série, donné surtout naissance cette nuit-là à un fils illégitime allemand dont il apprendra l’existence vingt-cinq ans après ! Bref,la série télé Hoff The Record qui compte pour le moment deux saisons devrait plaire particulièrement aux fans de l’acteur.

En savoir plus :

  • Hoff The Record saison 1 est diffusé sur MCM à partir du lundi 2 octobre 2017 à 20h45 (en version française) et à 23h35 (en version originale sous-titrée)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire