//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / ♥ [CRITIQUE & INTERVIEW] “Les Grands” saison 2 : Une nouvelle saison plus adulte
Les Grands saison 2 image 1 (c) Empreinte Digitale / OCS / Fabien Campoverde
© Empreinte Digitale / OCS / Fabien Campoverde

♥ [CRITIQUE & INTERVIEW] “Les Grands” saison 2 : Une nouvelle saison plus adulte

Coup de cœur de Bulles de Culture pour Les Grands saison 2 qui confirme toute la qualité et la justesse de la première saison. Notre avis sur cette série adolescente, diffusée sur OCS Max depuis le jeudi 12 octobre 2017, et notre interview de l’équipe.

Synopsis :

Cette année, c’est l’entrée au lycée pour notre petite bande. Du moins, ce qu’il en reste… Boogie (Grégoire Montana) ne lâche plus Avril (Pauline Serieys) depuis qu’ils sont ensemble. Métamorphosé, Ilyès (Sami Outalbali) cache toujours son homosexualité à sa mère. Quant à Hugo (Théophile Baquet), il est le seul à ne pas avoir de nouvelles de MJ (Adèle Wismes), partie vivre à Londres. Amours interdites, mauvaises fréquentations, relations néfastes ou unions inattendues, sans parler du traditionnel voyage de fin d’année à Amsterdam : c’est une année cruciale qui s’annonce.

Les Grands saison 2 : Une saison plus dramatique

Nouvel établissement, nouveaux professeurs, nouveaux amis et nouvelles aventures, Boogie, Ilyès, Avril, Hugo et MJ de la série télé Les Grands de Vianney Lebasque, Joris Morio et Victor Rodenbach sont de retour pour de nouvelles aventures plus dramatiques. Car comme l’équipe nous l’a dit lors de notre visite sur le tournage de cette deuxième saison, après leur assurance de plus grands du collège, place à leur entrée dans la vie d’adulte en tant que petits du lycée. le coproducteur Henri Debeurme, Les Grands saison 2 “est une grande réussite parce que la série se met en danger. Elle n’hésite pas à être un peu plus profonde, à avoir encore plus d’ambition et (…) aller vers des sujets moins faciles qui ne sont pas que de la comédie. C’est une saison un peu plus dramatique mais qui raconte aussi une étape dans la vie de nos personnages qui grandissent”. Les enjeux vont donc monter d’un cran pour chacun des protagonistes. Ce que nous a confirmé le cocréateur Joris Morio pour qui “le passage au lycée était aussi l’occasion de rebattre les cartes, d’éclater le groupe en différentes classes. Ils vont pouvoir se forger de nouvelles relations. Et le retour de MJ sera aussi l’occasion de faire le point là-dessus”.

On reprend les mêmes ?

Que va donc devenir notre petite bande du collège au lycée de Les Grands saison 2 ? D’abord, des personnages tels que Boogie et Ilyès vont continuer à évoluer par rapport à ce qu’ils sont devenus à la fin de la première saison. Ainsi, Boogie est beaucoup plus mature et se révèlera même avec surprise plus attaché à une relation de couple que ses déclarations immatures et à l’emporte-pièce pouvait laisser présager en saison 1. “Ce qui a beaucoup changé pour Boogie est que dans la saison 1, il n’avait jamais fait l’amour, nous a confié l’acteur Grégoire Montana. Il pensait niquer toutes les nanas du monde jusqu’au jour où il a vécu sa première fois. Cela l’a beaucoup changé. Et puis son apprentissage du couple le forge dans une autre image du sexe et de l’amour. Il s’assagit un peu. il a moins besoin d’exagérer autant. Il est plus dans la retenue et dans la discrétion. Il est un petit plus calme, mais peut-être pas intérieurement”.

Pour Ilyes, après son coming-out dans Les Grands saison 1, il s’agit maintenant pour lui de vivre pleinement sa sexualité, quitte à l’assumer face à sa mère. Ainsi, pour l’acteur Sami Outalbali, “Ilyes est un personnage qui a beaucoup évolué. On l’a quitté en saison 1 homosexuel. En saison 2, il est gay assumé auprès de ses amis mais avec sa mère, non. Et il se trouve que sa mère est un personnage assez impressionnant. (…) Et la manière dont il va évoluer est très intéressante parce qu’il évolue de manière assez inattendu”. Une évolution inattendue en effet puisque les auteurs vont explorer avec ce personnage la problématique de l’homosexualité à l’école, en poussant même plus loin les enjeux à travers un flirt de plus en plus poussé d’Ilyès vis-à-vis de son nouveau professeur de physiques-chimie (Olivier Chantreau).

Les Grands saison 2 : La question du choix et des interdits

Mais il y a aussi ceux de la bande qui vont déraper complètement et qui vont se mettre à avoir de très, très mauvaises fréquentations dans Les Grands saison 2. C’est d’abord Avril qui en rompant avec Boogie en cours de saison, va s’enfoncer dans une relation malsaine avec le lycéen plus mûr, Maxime (Théo Cholbi), et il n’est pas sûr qu’elle pourra s’en sortir indemne. C’est ensuite Hugo qui n’arrive toujours pas à se remettre du départ de MJ en fin de saison 1 et qui va du coup aborder probablement le plus dans la série la question du choix et des interdits pendant l’adolescence : “Une des questions qui est posée au début de la saison 2 est de savoir si on peut rester potes quand on arrive au lycée, nous a prévenus le réalisateur et cocréateur Vianney Lebasque. Et on a cherché différentes façons d’éprouver ce groupe et il y a notamment Hugo qui se sent un petit peu délaissé, à l’écart et il se fait ami avec de mauvaises fréquentations. Ce sont des schémas un peu classiques dans l’apprentissage de l’adolescence, on est très tributaire des gens qu’on rencontre dans la façon qu’on évolue et Hugo est cet exemple typique”.

Enfin, il reste l’électron libre, MJ, qui fait un retour surprise à l’épisode 5 de Les Grands saison 2. Or, là où elle pensait retrouver son groupe d’amis soudés, elle va vite déchanter : “MJ est partie à Londres en fin de saison 1 et elle revient un an après, à l’épisode 5, nous a expliqué Adèle Wismes. Et comme on le sait tous, le fait de partir à l’étranger, ça nous fait beaucoup évoluer. Elle a vécu beaucoup de choses là-bas qui l’ont fait réfléchir sur sa vie familiale et elle arrive dans un monde où tous ses potes qui étaient très soudés sont tous un peu dispersés. Et elle va avoir un peu un rôle de rassembleuse, en essayant de régler les problèmes des autres mais sans trop interférer”. Mais régler les problèmes des autres et chercher à reformer le groupe, n’est-ce pas aussi un moyen pour elle de nier sa propre détresse ?

Bref, avec ses thématiques beaucoup plus matures que sa première saison, la série télé Les Grands va pousser notre groupe d’amis dans ses retranchements, au risque même de le faire imploser de l’intérieur

Des nouveautés en saison 2 et une saison 3 déjà confirmée

Ce passage du collège au lycée donne également l’occasion aux auteurs de nous réserver plusieurs surprises dans Les Grands saison 2. Ils vont ainsi explorer dans cette nouvelle saison les facettes de personnages qui étaient en arrière-plan dans la saison précédente. C’est le cas notamment pour Kenza — “un personnage très fort qui en prend pour son grade mais qui arrive à s’en sortir grâce à un autre personnage”, dixit l’actrice Romane Lucas —, de Bertille (Mahaut Tourriol) et de Dylan (Rio Vega). Ces deux derniers nous donnent d’ailleurs l’occasion de parler de la super bande originale de la série — composée par Audrey Ismaël et Bastien Burger — qui en plus, va jouer un rôle encore plus important dans Les Grands saison 2. En effet, la série va introduire un personnage de professeur de musique (l’excellent acteur décalé Esteban) mais aussi former un duo inattendu entre Bertille qui se révèle avoir une voix magnifique et Dylan qui se découvre un talent de compositeur : “Pour les musiques de Bertille et Dylan, c’était une idée de Vianney Lebasque qui aime bien pousser les comédiens et tous les gens qui l’entourent, nous a expliqué la co-compositrice Audrey Ismaël. Cette année, il avait envie que la musique fasse encore plus partie de la série, d’où le fait de créer des personnages qui jouent d’un instrument et se découvrent des affinités avec la musique. Et il a découvert que l’actrice Mahaut Tourriol qui joue le rôle de Bertille avait une voix magnifique. (…) Et donc l’idée était de faire une chanson pour mettre en valeur la voix de Bertille et faire en sorte que ce personnage-là, au moment où il chante, va se révéler et que Dylan, en passant à côté — alors qu’il a été super moche avec elle —, va avoir une révélation”.

De même, la réalisation de Vianney Lebasque a changé pour cette nouvelle saison de la série ado Les Grands. L’étape du lycée a élargi l’espace de nos adolescents sur l’extérieur avec des scènes au skatepark ou près d’un foodtruck mais le nouvel axe plus adulte choisi par les auteurs en est également la raison. En effet, pour Vianney Lebasque, “la mise en scène des sentiments dans la première saison était plus douce-amère, elle était basée sur évanescence et les regards. Et là, on est sur quelque chose d’un peu plus épuré, d’un peu plus réaliste. On se confronte un peu plus à la réalité. Dans la saison 1, on était intégralement dans le collège donc dans un cocon léger. On ne les confrontait jamais au monde extérieur. Là, ils peuvent sortir et du coup, ils se confrontent à des gens beaucoup plus vieux”. Une ouverture sur le monde extérieur qui va d’ailleurs se conclure par une escapade scolaire à Amsterdam, la ville des interdits et initiations par excellence. Et l’actrice Adèle Wismes de conclure : “C’est ça aussi l’adolescence, avoir le temps de faire des mauvais choix pour apprendre”.

Prix de la meilleure réalisation pour Vianney Lebasque au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017, le regard sincère et juste porté par Les Grands saison 2 en fait une série coup de cœur de Bulles de Culture. A noter que la saison 3 de la série a été confirmée et qu’elle sera tournée en 2018.

Propos recueillis au Festival de la Fiction TV de La Rochelle 2017 le jeudi 14 septembre 2017.

En savoir plus :

  • Les Grands saison 2 est diffusé sur OCS Max depuis le jeudi 12 octobre 2017 à 20h40 et est disponible en intégralité sur OCS Go
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire