//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CONCOURS & CRITIQUE] “Une famille syrienne” (2017) : Quand la guerre fait rage
Une Famille Syrienne affiche

[CONCOURS & CRITIQUE] “Une famille syrienne” (2017) : Quand la guerre fait rage

Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw a largement été couronné au dernier Festival du Film Francophone d’Angoulême en remportant trois Valois : le public, la meilleure actrice et la mise en scène. Notre critique et avis sur le film. 

Synopsis :

Dans la Syrie en guerre, d’innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère (Hiam Abbass) et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. Courageusement, ils s’organisent au jour le jour pour continuer à vivre malgré les pénuries et le danger, et par solidarité, recueillent un couple de voisins et son nouveau-né. Tiraillés entre fuir et rester, ils font chaque jour face en gardant espoir.

Une famille syrienne, cinéma choc

 

Une Famille Syrienne Hiam Abbass Juliette Navis film photo
© KMBO

 

Une famille syrienne fait parti de ce cinéma choc qui décide de montrer les dessous d’une actualité terrifiante. Pour la première fois, un cinéaste s’intéresse ainsi aux conditions de vie de la population syrienne qui n’a d’autres choix que de vivre au gré des bombes et des conflits armés. Dans ce contexte de guerre, cette communauté de personnes regroupée dans un huis-clos n’a d’autres choix que d’intégrer dans leur quotidien ces affres guerrières. On y découvre des individus qui essayent de vivre normalement avec des restrictions d’eaux, de nourritures et l’impossibilité pour eux de sortir.

Dehors, il y a toute la haine humaine dont les protagonistes tentent de se préserver en se barricadant à l’intérieur de leur domicile. Pourtant, la menace essaye de s’introduire pour violer les femmes et tuer les hommes. Le film se veut d’ailleurs un hommage aux femmes. Elles sont en temps de conflit les “cibles prioritaires”, des mots du réalisateur Philippe Van LeeuwElles sont ici au centre de l’attention et investies de responsabilités, plus que les hommes qui sont plus anecdotiques dans l’histoire.

Une tension semblable à une film d’horreur

 

Une Famille Syrienne photo film Juliette Navis
© KMBO

 

Une famille syrienne, c’est surtout ce rythme de tension semblable à un film d’horreur. L’isolement des personnages fasse à la menace extérieure rend le spectateur complètement happé sur ce qui se passe. Les individus ne communiquent qui très peu avec le monde extérieur, à l’image d’un téléphone portable dont le réseau a du mal à passer.

Pas étonnant donc que Une famille syrienne remporte les suffrages des Festivals. Déjà prix du public à la Berlinale, le jury du Festival du cinéma Francophone d’Angoulême ne s’est pas trompé sur les deux atouts majeurs de ce film : d’une part, une actrice principale bouleversante. Hiam Abbass est à la fois d’une humanité extrême mais également d’une dureté exemplaire pour permettre aux personnes dont elle a la charge de survivre. D’autre part, une mise en scène constamment sous tension avec l’envie de quitter ce lieux infâme.

Cliquez sur la page suivante pour gagner des places pour Une famille syrienne

 

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 06/09/2017
  • Distribution France : KMBO
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.
Antoine Corte

Check Also

sélection des sorties cinéma du mercredi 6 septembre 2017 image

Notre sélection des sorties cinéma du mercredi 6 septembre

Quel film voir cette semaine ? Barbara, Une famille syrienne, Ôtez-moi d’un doute, Jeannette, l’enfance …

3 Commentaires

  1. mode314 ou Monique Debarbieux

    Bonjour. Merci pour ce concours. J’ai déjà lu beaucoup de très bonnes critiques de ce film. ( dont la votre!) . Un seul jour, un seul lieu ( l’appartement) une excellente actrice (Hiam Abbass), un film sous tension permanente; bref j’irai certainement voir ce film.

  2. Bonsoir. Hiam Abbass, de bonnes critiques, un sujet d’actualité, un film qui semble poignant, tout ceci me donne très envie de voir ce film.

Laisser un commentaire