//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] “Les Petits Meurtres d’Agatha Christie” (2017)
Les Petits Meurtres d’Agatha Christie affiche

[CRITIQUE] “Les Petits Meurtres d’Agatha Christie” (2017)

En 2017, la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie fête ses dix ans avec notamment trois épisodes inédits diffusés sur France 2 à partir du vendredi 1er septembre. Découvrez nos avis sur les épisodes L’Homme au complet marron, Le Miroir se brisa et Crimes haute couture.

Les Petits Meurtres d’Agatha Christie :
3 nouveaux épisodes inédits

 

Quel chemin parcouru en cette dizaine d’années pour la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, du feuilleton en quatre parties Petits meurtres en famille (2006) avec le duo formé par le commissaire Jean Larosière (Antoine Duléry) et l’inspecteur Émile Lampion (Marius Colucci) à la nouvelle version de la série avec notre trio d’inséparables composé du commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe), de la journaliste Alice Avril (Blandine Bellavoir) et de la secrétaire Marlène Leroy (Élodie Frenck). Et nos trois héros sont de retour pour de nouvelles aventures sur France 2 pour notre plus grand plaisir. Les épisodes L’homme au complet marron, Le Miroir se brisa et Crimes haute couture sont d’ailleurs les trois nouveaux épisodes à découvrir sur la chaîne publique à la rentrée 2017.

En plus, d’autres surprises sont à venir pour fêter comme il se doit les dix ans de la série avec les téléspectateurs. Nous vous en avions déjà annoncées certains il y a quelques mois en exclusivité : la diffusion mi-septembre d’un documentaire sur les coulisses de la série ; la diffusion à la fin de l’année d’un épisode de noël ; la publication en novembre d’un livre de 200 pages sur la série.

L’Homme au complet marron :
Le commissaire est une femme

 

Synopsis :

A l’occasion d’une affaire d’espionnage particulièrement tordue, le sévère commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe) doit  se déguiser… en femme. Marlène Leroy (Élodie Frenck) aura pour mission d’enseigner au commissaire tous les secrets de l’âme féminine, ce qui ne sera pas une mince affaire. Quant à Alice Avril (Blandine Bellavoir), elle trouve cette nouvelle “amie” de Marlène particulièrement antipathique. Mais surtout ne l’a-t-elle pas déjà vue quelque part?

Pour démarrer cette année d’anniversaire de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie, c’est l’épisode L’Homme au complet marron qui ouvre les festivités avec une sacrée surprise. En effet, dans celui-ci, le commissaire Laurence est habillé en femme de la tête au pied pour mener une enquête incognito dans le milieu de l’opéra. Quiproquos et rebondissements sont au programme de cet épisode dont le point de départ fait bien évidemment référence au film Certains l’aiment chaud (1959) de Billy Wilder avec Marilyn Monroe, Tony Curtis et Jack Lemmon.

Ainsi, après Marlène en double (épisode Pension Vanilos), c’est au tour du commissaire de faire le show dans la série. Les Petits Meurtres d’Agatha Christie épisode L’Homme au complet marron est aussi l’occasion pour l’auteur Thierry Debroux de renouveler la mécanique de la série en bousculant le si sérieux commissaire Laurence. Cela fait d’ailleurs plaisir de voir le commissaire mettre un peu de côté son côté macho pour partager le point de vue des femmes. On sent aussi que l’acteur Samuel Labarthe a pris beaucoup de plaisir à ce changement de sexe et c’est communicatif.

Enfin, comme l’épisode est réalisé par Rodolphe Tissot — l’excellent réalisateur de la série d’ARTE Ainsi soient-ils —, l’épisode L’Homme au complet marron compte au casting deux anciens acteurs de la série d’ARTE : Grégoire Oestermann et Thierry Gimenez dont nous aimons toujours autant la voix si caractéristique.

 

 

Le Miroir se brisa :
“J’aime les filles”

 

Les Petits Meurtres d'Agatha Christie épisode Le Miroir se brisa image
© Tierry LANGRO – ESCAZAL FILMS

Synopsis :

La célèbre actrice Blanche Dulac (Anne Consigny) échappe à une tentative de meurtre sur le tournage de son dernier film. Le commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe) doit à tout prix découvrir qui en veut à la star. Mais le docteur Euphrasie Maillol (Natacha Lindinger), l’amour de sa vie, vient de mourir dans un accident d’avion. Laurence plonge dans une dépression et au contact du milieu du cinéma, commence à se droguer. Il s’en remet complètement à ses deux complices Alice Avril (Blandine Bellavoir) et Marlène Leroy (Élodie Frenck). Alice devient l’assistante du photographe de plateau pour enquêter incognito. Quant à Marlène, elle est engagée comme doublure main de l’actrice, et ne tarde pas à devenir intime avec elle. Mais un assassin rôde sous les projecteurs…

Cette nouvelle livraison d’épisodes de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie semble prendre un malin plaisir à jouer avec le commissaire Swan Laurence. Ainsi, après avoir été féminisé, il est mis au fond du trou dans l’épisode Le Miroir se brisa par les scénaristes Jennifer Have et Zina Modiano. En effet, l’épisode commence par l’annonce du décès du médecin légiste, le Docteur Euphrasie Maillol (Natacha Lindinger), dont Laurence attendait avec impatience le retour pour l’épouser. C’est donc un commissaire particulièrement dépressif qui va mener l’enquête dans cet épisode situé dans les coulisses d’un tournage de cinéma. Enfin, c’est surtout Avril qui va mener cette enquête, prenant ainsi le relais d’un commissaire plus porté sur la drogue pour oublier que sur le désir de résoudre cette nouvelle affaire de meurtres.

Et surtout, dans Les Petits Meurtres d’Agatha Christie épisode Le Miroir se brisa où la résolution est un peu plus prévisible que les autres, les scénaristes font aborder pour la première fois dans la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie la question de l’homosexualité féminine à travers les personnages d’Alice et d’une jeune photographe, Fred (Camile Rutherford). Et les réactions de Marlène et Laurence à cela sont symptomatiques d’une époque qui n’est peut-être pas si éloignée de la nôtre malgré les avancées récentes.

Enfin, en plus de l’actrice Camile Rutherford (Mary Queen of Scots, Versailles), d’autres guests apparaissent dans l’épisode Le Miroir se brisa : Anne Consigny (Les Revenants, Elle) dans le rôle de la star et Nicolas Briançon (Maison close, Engrenages) dans celui de son mari réalisateur.

 

 

Crimes haute couture :
Marlène et Alice se révoltent

 

Synopsis :

Dans la célèbre maison de haute couture Paget, les haines sont tenaces, et les ciseaux très aiguisés. Le bras droit du couturier, Patricia (Camille Claris), est une jeune femme fragile psychologiquement. Lorsque celle-ci s’accuse d’être une meurtrière, Laurence n’y croit pas et veut découvrir qui manipule la jeune artiste. Alice Avril (Blandine Bellavoir) se fait engager incognito à l’atelier de couture. Indignée par les conditions de travail des ouvrières, elle déclenche une grève générale à quelques jours du défilé. Marlène Leroy (Élodie Frenck) elle aussi a décidé de se révolter et de ne plus être le souffre-douleur du commissaire Swan Laurence (Samuel Labarthe). Un avenir radieux s’offre à elle dans le milieu de la mode. Mais elle va vite déchanter.

Enfin, le troisième épisode inédit, Crimes hautes coutures, de la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie propose une incursion dans le milieu de la mode à travers les personnages de Marlène et d’Alice. Vexée par l’indifférence du commissaire Laurence à son égard, la première va se laisser séduire par le grand couturier Édouard Paget (Yannick Landrein) pour devenir mannequin. Tandis que la seconde, devenue petite main de la maison de haute couture Paget grâce à des dons insoupçonnés pour la couture, ne tardera pas à faire chanter L’Internationale par les ouvrières en grève.

Et si dans Les Petits Meurtres d’Agatha Christie épisode Crimes haute couture, le milieu de la mode mettra à mal l’amitié de nos trois héros suite à l’habituel manque de finesse du commissaire Laurence, c’est bien le commissaire divisionnaire Ernest Tricard (Dominique Thomas) qui va jouer un rôle étonnant dans cet épisode Crimes haute couture. En effet, au lieu de lui faire jouer son habituel rôle comique, les auteures Jennifer Have et Zina Modiano vont lui offrir l’occasion de se dévoiler un peu plus dans cet épisode à travers une surprenante scène de confidence sur son passé de… mais nous n’en dirons pas plus pour vous en laisser la surprise !

 

 

En savoir plus :

  • L’Homme au complet marron
    D’après la nouvelle The Man in The Brown Suit d’Agatha Christie
    Première Diffusion : Vendredi 1er septembre 2017 à 20h55 sur France 22
    Réalisation : Rodolphe Tissot
    Scénario : Thierry Debroux
    Guest-stars : Benjamin Gauthier, Grégoire Oestermann, Thierry Gimenez, Marie Céline
  • Le Miroir se brisa
    D’après le roman The Mirror Crack’d d’Agatha Christie
    Première diffusion France : Vendredi 8 septembre 2017 à 20h55 sur France 2
    Réalisation : Rodolphe Tissot
    Scénario : Jennifer Have et Zina Modiano
    Guest-stars : Anne Consigny, Nicolas Briançon et Luc-Antoine Diquéro
  • Crimes haute couture
    D’après le roman The Third Girl d’Agatha Christie
    Première diffusion France : Vendredi 15 septembre 2017 à 20h55 sur France 2
    Réalisation : Nicolas Picard-Dreyfuss
    Scénario : Jennifer Have et Zina Modiano
    Guest-stars : Yannik Landrein, Camille Claris, Raphaëline Goupilleau, Charline Paul
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Un commentaire

  1. J’ai adoré la saison 1. J’ai aimé les débuts de la saison 2. Mais, je pense que l’on a fait le tour du thème et qu’il est temps de mettre un terme à cette série qui devient une caricature de l’esprit insufflé par la saison 1.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :