//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] “Olé !” (2017) : le clown Elodie Hatton joue du flamenco
Olé ! affiche théâtre élodie hatton

[CRITIQUE] “Olé !” (2017) : le clown Elodie Hatton joue du flamenco

Quand le clown rencontre le flamenco. Elodie Hatton dans la pièce de théâtre Olé ! nous offre une performance époustouflante mise en scène par Catherine Espinasse au Festival Avignon Le Off 2017. Une vraie leçon d’art clownesque ! Notre avis et critique.

Synopsis :

Un quai de gare. Un clown attend désespérément son train. Et sur une chaise, un sac de sport noir. Le clown Elodie Hatton finit par l’ouvrir. Et là, surprise, elle sort un par un tous les accessoires de la danseuse de flamenco. Le public entame un voyage burlesque au rythme des castagnettes.

 

Olé !, une performance clownesque

 

Olé ! élodie hatton théâtre
© D.R.

Elodie Hatton maitrise à la perfection l’art du clown (presque muet). Elle oscille entre persuasion, communion avec le public, poésie, créativité et sensibilité. Quel beau travail ! C’est burlesque, original, épatant quoi !Olé ! ou l’histoire de deux univers démesurés qui s’unissent : clown et flamenco. Ce vulgaire sac de sport devient pour Elodie Hatton un vrai trésor qu’elle transforme en or sous nos yeux émerveillés.

Son conseiller artistique Yves Dagenais a parcouru la planète avec des spectacles de clown. Il enseigne cet art à l’école nationale de cirque de Montréal où il a rencontré Elodie Hatton. Rien donc d’étonnant queOlé ! soit un modèle parfait du cours de détournement d’objets. Tout y est : les castagnettes deviennent à tour de rôle des boucles d’oreilles, un miroir de poche, une moule à déguster. Le tout au rythme endiablé du flamenco.

Le public entend grâce aux castagnettes gronder un bruit de moteur, de cheval au galop, et même du rap et une beat box ! Et voilà qu’Elodie Hatton se jette dans cette danse pure, rythmée par les palmas (claquements de mains) et le taconeo (claquement des talons). Magnifique !

Toute l’Espagne dans un sac

Elodie Hatton excelle dans l’art de cette danse sensuelle et envoûtante. Elle a été formée en France et également en Espagne par les plus grands (Juana Amaya, Pepa Molina…). Les palmas, claquements de mains, le taconeo et ses chaussures à talons (noires à points rouges, clown oblige !), les castagnettes, l’éventail, la rose rouge dans les cheveux, la jupe à volants, et le châle de Manille n’ont plus aucun secret pour elle.

Voilà pourquoi elle a eu l’idée géniale de rassembler tous ces accessoires dans un même sac et de les sortir au fur et à mesure du spectacle pour qu’ils prennent vie.

Imagination et émotion

 

Olé ! -Akteon-théâtre-avis-critique
© D.R.

Les franges du châle deviennent chevelure, puis la muleta du torero, puis roulé en boule le ventre rond de la future maman… Elodie Hatton nous perd dans les volants de sa jupe espagnole et c’est bon ! Son univers humoristique nous emmène jusqu’au solo final pur et poétique.

Elodie Hatton a vraiment su revenir à l’étymologie du titre de son spectacle :Olé ! en hébreu signifie «  tiré vers le haut ». Pour sûr, en sortant de Olé !, on se sent tiré au summum de l’émotion.

 

Cet article vous est proposé par Tony Comédie, blog sur l’actualité de la comédie musicale, partenaire de Bulles de Culture.

En savoir plus :

  • Olé ! est présenté au festival Avignon le Off 2017, à l’Atelier 44, du 7 au 30 juillet à 15h45
  • Durée du spectacle : 1h

Bulles de Culture invite

Rédacteurs invités / Guest editors chez Bulles de Culture
Ouvert sur l'extérieur, Bulles de Culture accueille les écrits de rédactrices et rédacteurs extérieurs.

Laisser un commentaire