//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] “Le Quatrième Mur” par la Compagnie des Asphodèles : une histoire de c(h)oeur
Le Quatrième Mur Compagnie des Asphodèles affiche Avignon Le Off 2017

[CRITIQUE] “Le Quatrième Mur” par la Compagnie des Asphodèles : une histoire de c(h)oeur

C’est l’adaptation réussie du roman de Sorj Chalandon que propose la Compagnie des Asphodèles avec Le Quatrième Mur, proposé au festival Avignon le Off 2017 au Théâtre des Carmes. Bulles de Culture a aimé.

Synopsis :

Ce sont des étudiants qui font du théâtre. Ils sont aussi militants, de ceux qui soutiennent le bras de fer avec les groupes d’extrême droite. Ils rencontrent à l’université Samuel Akounis, un Grec de Salonique qui a résisté, un pacifiste. Samuel Akounis a un rêve pour lequel il œuvre, une idée grande et belle : monter l’Antigone de Jean Anouilh au Liban en réunissant toutes les communautés dans la distribution des rôles : sunnites, chiites, druzes, maronites, etc. Mais il est hospitalisé et mourant. Il confie à Georges, un jeune metteur en scène qu’il affectionne, le soin d’exécuter son rêve. Pour incarner la narration et tous les rôles, six comédiens : Samuel Camus, Mathilde Dutreuil, Salla Lintonen, Yannick Louis, Nicolas Moisy et Alexandra Nicolaïdis.

Le Quatrième Mur :
L’énergie du groupe

 

Ils sont six, prennent tour à tour la narration, se distribuent l’ensemble des rôles dans Le Quatrième Mur. Leur énergie, et même leur synergie, rayonne sur le plateau. Le sentiment d’une équipe liée, d’une incroyable dynamique qui émane de l’ensemble. De fait, les tableaux s’enchaînent comme autant de chapitres. La narration est prenante. Les personnages convaincants. On se laisse happer par l’histoire de Sorj Chalandon avec plaisir et attention.

Le Quatrième Mur Compagnie des Asphodèles image 2
© Michel Cavalca

La synergie du groupe permet de rendre à merveille l’importance du partage dans le roman : la collectivité que représente le groupe de militantisme, la troupe de théâtre, et enfin l’équipe constituée des membres arrachés temporairement à chaque communauté du Liban. Le Quatrième Mur, comme le roman, vient souligner la force du groupe, mais aussi sa fragilité. Et cela est de toute beauté.

Une pièce chorale et chorégraphiée

Si la dynamique du groupe est si sensible dans Le Quatrième Mur, c’est que les tableaux comme les transitions sont parfois soigneusement chorégraphiées ; on danse, on rythme les déplacements. Cela donne une certaine poésie au spectacle, et crée une atmosphère propre. Ce choix de mise en scène est une belle trouvaille. Il faut dire que cette chorégraphie est doublée par un travail de beat-box remarquable et pertinent. C’est ainsi que le bruit des balles, des tirs, des bombes peut être pris en charge par l’ensemble de comédiens.

Le Quatrième Mur Compagnie des Asphodèles image 3
© Michel Cavalca

S’il demeure un quatrième mur dans le spectacle, il semble se dresser au fond de la salle tant la Compagnieie des Asphodèles parvient à faire entrer le public dans l’histoire qui se joue sous ses yeux. Que vous ayez aimé le roman de Sorj Chalandon ou que vous souhaitiez le découvrir, Le Quatrième Mur vous offrira un beau moment de théâtre.

En savoir plus :

  • Le Quatrième Mur est présenté au festival Avignon le Off 2017, au Théâtre des Carmes, du 7 au 30 juillet à 19h (relâches les lundis)
  • Tournée 2017-2018 en France et en Suisse : vendredi 4 août 2017 à Montrevel-en-Bresse, les 16 et 22 septembre 2017 à Macouria en Guyane, mardi 10 octobre 2017 à Sion en Suisse, dimanche 15 octobre 2017 à Le Vigan, samedi 21 octobre à Boëge, les 28 et 29 octobre au Théâtre des Asphodèles de Lyon, le 14 novembre à Avrillé, les 28 et 29 novembre à Lyon dans le cadre du Festival Sens Interdits, le mardi 16 janvier à Tassin la Demi Lune, le vendredi 19 janvier 2018 à Reyrieux, le vendredi 2 février à Cluses, le vendredi 9 février à Thuir, le samedi 10 février à Mauguio, les 6 et 7 mars à Cachan, le vendredi 9 mars à Les Ulis, le vendredi 23 mars à Feytiat, le jeudi 29 mars à Troyes, le vendredi 30 mars à Aÿ, le jeudi 5 avril à Luxeuil-les-Bains
  • Durée du spectacle : 1h40
Morgane P.

Morgane P.

Rédactrice chez Bulles de Culture
Rédactrice

Littéraire dans l’âme, cœur tendre, j’aime que l’on me raconte des histoires, que l’on m’emmène à la rencontre de personnages qui me fassent vibrer, qui m’emportent, qui me touchent, et vivre à travers eux de belles et incroyables aventures.

Top 3 Littérature : Laurent Mauvignier ; "Journal" de Jean-Luc Lagarce, "Aurélien" de Luis Aragon
Top 3 Poésie : "Les Planches courbes" d'Yves Bonnefoy, "Les Chimères" de Gérard de Nerval, "Un Été dans la Combe" de Jean-Claude Pirotte
Top 3 Théâtre : Jean-Luc Lagarce, Anton Tchékhov, Euripide
Morgane P.

Laisser un commentaire