//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Alive in France” : Un bonus DVD à la Quinzaine par Abel Ferrara
Alive in France photo critique
© D.R.

[CRITIQUE] “Alive in France” : Un bonus DVD à la Quinzaine par Abel Ferrara

Alive in France, documentaire de Abel Ferrara est présenté à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2017. L’avis de Bulles de culture sur ce making of de trois concerts et une conférence donnés en France en 2016.

Synopsis :

Abel Ferrara intervient dans une rétrospective de ses films durant le festival Addiction à l’œuvre et donne une série de concerts, en France, dédiés aux chansons et à la musique de ses films. Les préparatifs de ces événements avec sa famille et ses amis forment le matériau de cet autoportrait, montrent une autre facette du réalisateur de Bad Lieutenant et The King of New York. Sur scène, au Metronum à Toulouse et au Salò Club à Paris en octobre 2016, Ferrara est rejoint par des complices, parmi lesquels le compositeur Joe Delia, l’actrice Dounia Sichov, l’acteur-chanteur Paul Hipp et sa propre épouse, l’actrice Cristina Chiriac.

Alive in France, un docu intéressant pour les fans de l’univers Abel Ferrara

Alive in France, c’est l’histoire d’un mec qui n’avait pas les moyens d’acheter les droits des Rolling Stones pour ses musiques de films. Depuis le début, Abel Ferrara a réalisé ses bandes originales avec ses amis. Le temps de deux concerts et une conférence en France, le célèbre réalisateur nous fait partager un moment de bonheur entre copains et en famille (avec sa femme Christina Chiriac et sa très jeune fille).

 

Alive in France photo film critique
© D.R.

 

Pour un passionné de musique et de Abel Ferrara, ce documentaire tourné avec des bouts de ficelle sera donc un plaisir. D’ailleurs comme le dit le réalisateur: chaque moment de sa vie devient un film. Dans le récit de cette escapade on le verra:

  • donner avec inquiétude des flyers du concert à tous les passants qu’il rencontre,
  • chercher un batteur de rechange après un problème douteux de passeport de son batteur américain,
  • gérer l’interview par un journaliste de remplacement qui sait à peine qui il est,
  • envoyer balader des fans bourrés,
  • etc.

Une absence totale de démarche cinématographique

Bref, en 1h19 on écoutera de la bonne musique et on apprendra que même Abel Ferrara galère pour faire exister ses projets. On confirmera aussi que la France est un beau pays pour les réalisateurs indés américains. D’ailleurs Woody Allen et le regretté David Lynch cinéaste le répète aussi souvent que possible.

Pour autant, la démarche cinématographique est inexistante. Et on se rendra assez vite compte que Alive in France n’est rien de plus qu’un bonus de DVD de concert. On se demandera donc peut-être ce qu’il vient faire à la Quinzaine des réalisateurs.

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : inconnue
  • Distribution France : inconnu
Marie Deconinck

Marie Deconinck

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Comédienne franco-québécoise, scénariste à mes heures et surtout obsédée de cinéma, j'aime les oeuvres flamboyantes et hypersensibles (Terrence Malick, Leos Carax, Charlie Kaufman, Xavier Dolan, David Lynch, Les frères Coen, Coppola...).

Top 5 Cinéma : "Nos meilleures années" (2003),"The Tree of Life" (2011), "Fargo" (1996), "Apocalypse Now" (1979), "Les enfants du paradis" (1945), "Eternal Sunshine of the Spotless Mind" (2004)
Marie Deconinck

Check Also

jeune femme affiche

[CRITIQUE] “Jeune femme” (2017) de Léonor Serraille : La Caméra d’or du Festival de Cannes 2017

Jeune femme, Caméra d’or au Festival de Cannes 2017, a propulsé Léonor Serraille parmi les réalisatrices …

L'Assemblée image

[Bande Annonce] “L’Assemblée” (2017) de Mariana Otero sur la Nuit Debout

Découvrez la bande annonce du film documentaire L’Assemblée de Mariana Otero (Histoire d’un secret, Entre nos …

Laisser un commentaire