//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / MUSIQUE / [CRITIQUE] « Selfocracy » de Loïc Nottet (2017) : musique d’ambiance (trop) pesante
Selfocracy -Loic Nottet

[CRITIQUE] « Selfocracy » de Loïc Nottet (2017) : musique d’ambiance (trop) pesante

Après The Voice Belgique et Danse avec les stars, Loïc Nottet dévoile Selfocracy, un premier album entièrement produit par ses soins. Une patte singulière est là… mais la lumière n’entre pas encore. Notre avis et critique.

 

Selfocracy -Loic Nottet
Zeb Daemen

Selfocracy : musique d’ambiance noire

Selfocracy à peine sorti, Loïc Nottet (21 ans depuis le 10 avril 2017) avait déjà rempli plusieurs salles de concert en Belgique (Ancienne Belgique, Forest National). Sortis conquis, ses compatriotes lui ont réservé les plus belles éloges sur les réseaux sociaux. Le premier single du gagnant de Danse avec les stars 2014 (TF1) nous l’avait prédit : on pouvait s’attendre à des images cinématographiques… et aussi qu’il fallait attendre du lourd et du noir, un véritable exercice de style dans ce premier essai ayant mis du temps à sortir.

Gracieux, longiligne, Loïc Nottet est hypnotisant dans le clip en noir et blanc. Un clip qui illustre Million Eyes, presque le seul titre radiophonique de l’album. Selfocracy bénéficie d’une atmosphère pesante, noire, angoissante et lourde. Cela aurait pu réveiller de la magie mais au final, c’est juste too much.

 

Le too much a été atteint

Ce que Loïc Nottet affectionne tout particulièrement, c’est la musique ambiante dark évoquant plusieurs paysages sonores mais qui auraient davantage dû laisser la lumière entrer. Trop de sombre tue le sombre. Juste deux titres supplémentaires (pour arriver à un total de 12) auraient certainement suffi à respirer. A un moment, l’auditeur finit par décrocher… alors que le potentiel est bel et bien là. Reste à savoir si Loïc Nottet persistera ou s’éloignera de cette ambiance sans doute nécessaire pour souligner son message sur la société moderne. Un disque à écouter dans de bonnes conditions.

 

Selfocracy -Loic Nottet
© Zeb Daemen

Deux concerts à Paris

 

En tournée rapide après la sortie de l’album, Loïc Nottet vous fera découvrir Selfocracy sur deux scènes différentes de la capitale française : d’abord au Trianon le 3 mai 2017 et quelques jours plus tard, le 26 mai, à la Salle Pleyel. Rennes et Marseille sont prévues en novembre.

 

 

 

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France et Belgique : 31 mars 2017
  • Distribution : Sony Music

Check Also

NORD album Nord Photo 3

[INTERVIEW] Nord : Droit devant… vers le succès !

Nord, c’est qui, c’est où ? C’est vers le rock indé. Après des années d’expérience …

Monsieur critique Album

[INTERVIEW] Monsieur : « Le marché a toujours plus ou moins dicté ses règles en matière de formatage »

Bulles de Culture vous propose aujourd’hui de rencontrer Monsieur, un dandy parisien passionné de musique… …

18 Commentaires

  1. Je ne suis pas d’accord. C’est un très bel album, pas « too much ». Il y a quand même plusieurs styles dans l’album, des passages doux, des passages plus entraînants, des passages rap. C’est un album très complet et le show est encore plus incroyable

    • Je suis totalement daccord avec toi, et puis c’est le message quil a voulu faire passer, donc au final, je ne pense pas que l’on puisse juger « too much » un album… c’est vrai, qu’est ce que ça veut dire « too much » ? Non je pense qu’il a très bien réussi à faire passer les émotions qu’il voulait transmettre et c’est pour ça que je trouve l’album génial!

  2. Absolument pas d’accord avec vous, cet album m’a énormément plu, il m’a fait voyager au gré de ses 12 titres qui ne se ressemble pas pour moi, alors oui un peu sombre peu être mais la réalité de la vie n’en est pas moins… Et enfin des paroles qui veulent dire quelques chose, ça change dans le milieux de la pop

  3. Va à ses concerts et regarde les vidéos sur youtube ! Tu verras que ce n’est pas ‘too much’. Ses concerts sont incroyables !!

  4. Selfocracy is the best album I’ve ever listened to. Maybe the Belgians have better taste in music…We all love Loïc, his music, his concerts, his personality, his universe.. IL EST NOTRE CHOUCHOU 🙂

    • I just mentionned the Belgians because of the sentence  » Sortis conquis, ses compatriotes lui ont réservé les plus belles éloges sur les réseaux sociaux. »
      Loïc has a lot of fans in France and other countries as well. And they all love ‘Selfocracy’ so it’s not just the Belgians.

      • Sur le rythme de ‘Mud Blood’ : We want justice, justice for ‘Selfocracy’, we want a correction , Luigi, and we want it now…..(yn)

  5. J’adore cet album. Bien que sombre les textes et les musiques sont juste sublimes et reflètent parfaitement la dureté de la vie.
    Loic est un artiste plus que complet et j’attends avec impatience le 26 mai pour voir son show, qui je n’en doute pas sera à la hauteur de son génie.
    Vous n’aimez pas….On ne peut pas plaire à tout le monde. Mais de là à dire que son album est too much!! Pas 2 chansons ou musiques identiques ça change de ce que font tousouvent les autres!!!

    • Parfaitement d’accord avec toi ! Cet album comme les chansons qui le composent sont uniques et représentent, à mes yeux, le message qu’il disait vouloir transmettre, mais il est vrai qu’on ne peut plaire à tout le monde…

  6. Pas d’accord, au contraire la dernière chanson #mirror redonne de l’espoir, de la lumière et s’ouvre justement, avec des messages pleins d’espoir, comme casses le miroir, stop watching, croyez en ce que vous êtes, pas très pesant comme message surtout pour les jeunes en quête d’identité

  7. Pas du tout d’accord avec cet article. Certes l’album est baigné dans une ambiance très sombre mais ils n’en ressort pas moins de poésie. C’est envoûtant, et entraînant. Du rythme, des mélodies et une voix à en faire pâlir plus d’un. Peut-être l’auteur de l’article en fait-il partie…

  8. Je ne suis pas du tout d’accord certes il y des chansons comme Whisperers si on comprend les paroles on voient bien que la chanson est très dark mais le reste comme Cure , Million Eyes , Mirrors , Wolves … pour moi elles sont déjà très bien chantées ! Bref certes c’est un CRITIQUE constuctive mais l’album est très bien présenté, les titres sont cohérents et se suivent , il représente ça façon de décrire le monde dans le quel on vit AUJOURD’HUI et pour moi désolée mais il a raison .

  9. He has ‘too much’ talent 🙂

  10. Incroyable votre critique, ça reste votre critique et certainement pas celle des fans, je l’écoute en boucle depuis que je l’ai. J’ai plusieurs des titres en tête toute la journée, alors non, je ne décroche pas… pas du tout. Je regrette seulement que son titre interprété pour l’eurovision 2015 ne soit pas dessus.

    • C’est vrai que Rythm Inside correspond parfaitement à l’ambiance générale de l’album, tout simplement car il s’agit de l’univers de l’artiste… Et cet univers me plait, et plait énormément aux fans et au public ☺

  11. Je trouve dommage de critiquer Selforacy dans ce sens là. Peut-être n’avez vous pas compris le message qu’il a voulu faire passer avec son album, message qui nous touche particulièrement, nous les personnes  »hors normes » et qui aspirent à se différencier des gens intolérants, ainsi que d’une société narcissique où l’image que l’on renvoie est parfois plus importante que ce que l’on est vraiment. Selforacy est certainement un des albums qui m’a le plus saisie et je trouve justement que l’ambiance sonore permet de traduire aussi ce que Loïc veut fait comprendre. Aussi ses chansons sont variées et il mélange plusieurs styles musicaux comme de la pop, du rock et même du rap.

Laisser un commentaire