//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] « Les Coquettes » : 1h10 de rires glamour… et coquins
Les Coquettes Affiche

[CRITIQUE] « Les Coquettes » : 1h10 de rires glamour… et coquins

Les Coquettes, ce sont trois jeunes femmes : Lola Cès, Marie Facundo et Juliette Faucon. Amies et chanteuses, elles nous embarquent pour 1h10 de rire coquin, sans filtre et en musique. Mesdames et surtout Messieurs, vous en redemanderez. Notre critique.

Glamour… mais couillues

 

Les coquettes photo
© D.R.

 

On a beau être prévenu… quand on découvre Les Coquettes pour la première fois, on n’est pas prêt ! Ces trois jolies femmes alternent sketchs et chansons dans un décor simple mais efficace : un pianiste et son piano, trois micros sur leurs pieds et une table haute.

Les sujets abordés par notre trio vont de l’amitié à la “petite fessée du dimanche soir”, en passant par des thèmes encore plus étonnants dont on vous laisse la surprise. Un gros effort de mise en scène et de mise en lumière est à saluer, pour le plus grand bonheur du public.

 

« A La Coquette du monde »

 

les coquettes photo
© D.R.

 

Leurs visages vous disent peut être quelque chose ? Et pour cause, ces trois-là ont de belles carrières musicales : Lola Ces (Disco, Dracula, Sister Act, Love Circus), Marie Facundo (Salut les copains, Hairspray, Cendrillon, Le Magicien d’Oz) et Juliette Faucon (Le Soldat Rose) se rencontrent sur scène grâce à Louis Chedid en 2007 dans Le Soldat Rose. Elles ont continué à travailler chacune de leur côté avant de se retrouver en 2014 pour créer ce trio explosif.

Pour ce spectacle, elles sont accompagnées d’un talentueux pianiste qui n’hésite pas à donner de sa personne. Car, si ce genre de trio fleurit chaque années sur les petites scènes parisiennes, rares sont ceux qui écrivent et composent leurs propres chansons. Les Coquettes en font partie, et leur talent est réel ! Le public sort du théâtre en fredonnant des airs plus ou moins grivois, qu’ils pourront écouter en boucle à la maison grâce à l’album en vente dans le hall du théâtre.

Pour une soirée en couple entre copines, choisissez d’entrer dans l’univers des Coquettes… vous n’en ressortirez pas indemne. Leur joie de vivre, leur auto-dérision et leur talent indéniable vous charmeront à coup sûr.

 

Cet article vous est proposé par Tony Comédie, blog d’opinion sur l’actualité de la comédie musicale partenaire de Bulles de Culture.

 

En savoir plus :

  • Les Coquettes à Le Grand Point-Virgule (Paris, France) du 1er janvier au 29 avril 2017
  • Les Coquettes à L’Olympia (Paris, France) le 2 juin 2017

Check Also

Ada/Ava photo theatre 3

[CRITIQUE] « Ada/Ava » (2017) : jeux d’ombres à l’américaine

Première représentation en France au Festival Avignon Le Off 2017 de ce théâtre visuel. Avec Ada/Ava de la …

Full HD- photo de Borja Buron(2)

[CRITIQUE] « Full HD » (2017) de Luis Javier et Miguel Angel Córdoba

Du jamais vu, Full HD de la Compagnie Doble Mandoble  au Festival Avignon Le Off …

Laisser un commentaire