//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / [CRITIQUES] « Ennemi public », « Hap and Leonard » & « Spring Tide » saison 1
ennemi public image
© D.R.

[CRITIQUES] « Ennemi public », « Hap and Leonard » & « Spring Tide » saison 1

Vus au Festival Séries Mania en 2016, nos avis sur les premiers épisodes des saisons 1 de la série belge Ennemi public d’Antoine Bours, Gilles de Voghel, Matthieu Frances et Christopher Yates, de la série américaine Hap and Leonard de Jim Mickle et Nick Damici et de la série suédoise Spring Tide (Springfloden) de Rolf Börjlind et Cilla Börjlind.

Ennemi public saison 1

 

Synopsis :

Un meurtrier d’enfants, Guy Béranger (Angelo Bison), est libéré en conditionnelle et accueilli par des moines dans les Ardennes. Une jeune inspectrice de la police fédérale, Chloé Muller (Stéphanie Blanchoud), est assignée à sa protection…

Récompensé du Coup de cœur du Jury de la première édition du Mip Drama Screenings au MipTV de Cannes en 2016, Ennemi public d’Antoine Bours, Gilles de Voghel, Matthieu Frances et Christopher Yates est un polar original autour de la libération d’un assassin d’enfants dans un pays particulièrement marqué par ce type de faits divers.

L’originalité de la série n’est donc pas de montrer un homme libéré dont il subsiste toujours un doute sur l’innocence ou la culpabilité (cf. les séries Rectify ou Acquitted) mais de mettre en avant un homme libéré certes mais dont il n’y a clairement aucun doute sur la culpabilité. Sa présence va d’ailleurs bousculer le quotidien du petit village des Ardennes et de l’abbaye où il va séjourner, surtout quand une petite fille va disparaître pendant la nuit.

Côté casting, le comédien Angelo Bison excelle dans le rôle du psychopathe manipulateur qui, tel le Hannibal Lecter du film Le Silence des Agneaux (1991), va aider la jeune inspectrice Chloé Muller à résoudre cette nouvelle affaire de meurtres de fillettes. L’acteur a d’ailleurs reçu le Prix de la meilleure interprétation masculine pour ce rôle au festival Séries Mania 2016.

Face à lui, il y a d’un côté la policière solitaire et à fort caractère, Chloé Muller, interprétée par Stéphanie Blanchoud. Et de l’autre, le Frère Lucas, le tuteur chargé d’évaluer si Guy Béranger est sincère dans son désir de rejoindre la vie monastique. Celui-ci est interprété par Clément Manuel, déjà habitué au costume religieux après les trois saisons passées sur la série Ainsi soient-ils.

Bref, par son sujet et ses personnages, la série Ennemi public promet un polar actuel, audacieux et sacrément original.

Une saison 2 est d’ailleurs déjà confirmée.

 

 

En savoir plus :

  • Ennemi public saison 1 est diffusé sur TF1 à partir du lundi 6 février 2017 à 20h55
  • Ennemi public saison 1 a été diffusé sur la chaîne de télévision publique belge La Une

Hap and Leonard saison 1

 

Synopsis :

Dans le Texas de la fin des années 80, Hap Collins (James Purefoy) et Leonard Pine (Michael K. Williams) sont inséparables et fauchés. Alors quand Trudy (Christina Hendricks), l’ex-femme de Hap, leur propose de se faire facilement un maximum d’argent…

Inspirée de la série de romans éponymes de l’écrivain américain Joe R. Lansdale — auteur notamment du roman Cold In July, adapté au cinéma par Jim Mickle —, la série Hap and Leonard de Jim Mickle et Nick Damici est un polar comique et noir avec tous les codes du genre : héros cools, femme fatale, méchants psychopathes, musiques country… jusqu’à son générique de début qui fait clairement référence aux couvertures des magazines pulp.

Au fin fond de la Louisiane, Hap et Leonard sont donc deux cinquantenaires fauchés et si inséparables que l’oncle de Leonard, Chester (Henry G. Sanders), les imagine coucher ensemble. Pourtant, si Leonard vit difficilement son homosexualité dans le sud profond, Hap n’a d’yeux que pour son ex Trudy. C’est d’ailleurs à cause d’elle qu’ils vont se retrouver, et nous avec eux, au côté d’une bande de hippies et d’activistes pour une chance au trésor dans le bayou qui n’augure rien de bon.

Si la série de 6 épisodes de 52minutes prend du temps à démarrer, le casting composé notamment de Michael K. Williams (le Omar Little de la série The Wire), de James Purefoy (le Joe Carroll de la série The Following) et de la beauté vénéneuse de Christina Hendricks (la Joan Holloway de la série Mad Men) augure une sympathique buddy série.

 

 

En savoir plus :

  • Hap and Leonard saison 1 est diffusé sur Sundance Channel depuis le 2 juin 2016 à 21h

Spring Tide saison 1

 

Synopsis :

Olivia Rönning (Julia Ragnarsson), élève à l’école de police de Stockholm, va se mettre à se passionner pour son devoir d’études sur une affaire non résolue (le meurtre atroce d’une inconnue enterrée vivante sur une plage un soir de marée d’équinoxe) dès qu’elle découvrira que son défunt père faisait parti des enquêteurs…

La série Spring Tide confirme le savoir-faire nordique en matière de polars. En adaptant leur propre roman, intitulé en français Marée d’Équinoxe (2012), Rolf Börjlind et Cilla Börjlind signe un habile mélange des genres :

  • le genre policier avec une enquête à résoudre ;
  • le genre thriller autour de l’atypique meurtre et des secrets qui l’entourent ;
  • le genre social avec l’ancien coéquipier du père d’Olivia, Tom Stilton (Kjell Bergqvist), devenu mystérieusement un sans-abri et qui va se retrouver confronter à des agressions gratuites et violentes d’adolescents contre des SDF.

Côté réalisation, la série Spring Tide offre un très bon casting, notamment Julia Ragnarsson dans le rôle de l’étudiante douée et têtue Olivia et Kjell Bergqvist dans celui du discret et bourru Tom. Mais les rôles secondaires ne sont pas en reste.

Lumineux dans la forme et sombre dans le fond, les 10 épisodes de 45 minutes de la saison 1 de Spring Tide s’annoncent palpitants.

 

 

En savoir plus :

  • Spring Tide saison 1 a été diffusé sur la chaîne de télévision publique suédoise SVT1
  • Spring Tide saison 1 est diffusé sur la chaîne française 13ème Rue depuis le dimanche 8 janvier 2017 à 20h55
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Check Also

    Entre deux mères image-6

    [CRITIQUE & INTERVIEW] « Entre deux mères » (2017) de Renaud Bertrand

    Diffusion ce lundi 27 mars 2017 sur TF1 d‘Entre deux mères, un téléfilm de Renaud Bertrand …

    VERSAILLES Saison 2 / Season 2 - Episode 1

    [CRITIQUE & INTERVIEWS] « Versailles » saison 2 : Une nouvelle saison plus sombre et féminine

    À partir du lundi 27 mars 2017, retour de la série télévisée franco-canadienne Versailles de …

    Laisser un commentaire