//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / [CRITIQUE] « Showrunners » saisons 1 et 2 de Virginia Vosgimorukian

[CRITIQUE] « Showrunners » saisons 1 et 2 de Virginia Vosgimorukian

Diffusé une première fois sur OCS dans un format de 12×26 minutes en 2011, la série de documentaires Showrunners de Virginia Vosgimorukian revient sur Serieclub complétés de six nouveaux épisodes. Notre avis.

Synopsis :

Lost, Breaking Bad, The Shield, Six Feet Under, The Wire, Dexter… Ces chefs d’œuvre doivent leur succès à des maîtres du petit écran : les showrunners. Quelles sont leurs muses ? Quel sont leurs univers ? Chaque documentaire de cette collection nous plonge dans le processus créatif de ces séries innovantes.

Un showrunner, késako ?

 

Pour prolonger l’after work du jeudi des sériephiles, la chaîne Serieclub a donc eu la bonne idée de diffuser une série de documentaires sur les showrunners américains. En effet, Showrunners est un road trip le long de la Route 66 des séries télés au cours duquel la réalisatrice Virginia Vosgimorukian nous invite à partir à la rencontre de la crème des créateurs américains de séries de ces dernières années.

Mais qu’est-ce qu’un showrunner ?

Selon Wikipédia, un showrunner est « in the parlance of the Hollywood television industry (…) a television series’ executive producer who is also the head writer », c’est-à-dire  qu’en plus d’être le créateur d’une série, il participe pleinement en tant que producteur exécutif à sa conception pleine et entière. Et loin d’être un métier uniforme, Showrunners nous montre aussi toutes les palettes de ce rôle, entre celui qui intervient sur tous les étapes de création ou celui qui ne gère que tout ce qui concerne l’écriture.

Showrunners saisons 1 et 2 :
Un must-see pour sériephiles

 

« Génie. Fascinant. Un maître du rythme. Élégant. Tendre. Doué. Généreux, confiant et cool », tels sont les adjectifs qui ouvrent le premier épisode de la première saison de Showrunners consacré à Alan Ball, le créateur et showrunner des séries Six Feet Under et True Blood.

Ainsi, entre témoignages de showrunners et de leurs collaborateurs, décryptages de certaines scènes et extraits, la série de documentaires Showrunners donne pendant ses dix-huit épisodes la parole aux auteurs marquants des séries américaines de ces dernières années pour évoquer en leur compagnie un des rouages essentiels de l’industrie sérielle américaine. Soit un maillon indispensable et impliqué à toutes les étapes de conception d’une série, de son écriture à sa postproduction, de sa singularité à sa production en série.

Et pour les saisons 1 et 2, Showrunners nous présentera donc le travail de dix-sept showrunners (douze en saison 1 et cinq en saison 2) :

  1. Alan Ball (Six Feet Under, True Blood),
  2. Carlton Cuse (Lost, les disparus),
  3. Clyde Philipps (Dexter),
  4. David Shore (Dr House),
  5. David Simon (The Wire),
  6. Glenn Kessler, Todd Kessler, Daniel Zelman (Damages),
  7. Jason Katims (Friday Night Lights),
  8. Meredith Stiehm (Cold Case),
  9. Ronald D. Moore (Battlestar Galactica),
  10. Shawn Ryan (The Shield),
  11. Terence Winter (Boardwalk Empire),
  12. Vince Gilligan (Breaking Bad),
  13. Michael Patrick King (Sex and The City),
  14. David Nenioff & Daniel B. Weiss (Game of Thrones),
  15. David Chase 1 et 2/2 (Les Soprano),
  16. Lena Dunham (Girls),
  17. Tom Fontana (Oz).

Bref, cette série de documentaires intitulée Showrunners est un must-see pour tout amateur de séries.

 

En savoir plus :

  • Showrunners saisons 1 et 2 est diffusé sur Serieclub tous les jeudis à minuit à partir du 16 février 2017

Check Also

Le Bureau des Légendes saison 3 Florence Loiret-Caille image 2

[INTERVIEW] Florence Loiret-Caille : « Nous sommes les garants de nos personnages »

Florence Loiret-Caille est Marie-Jeanne Duthilleul, un agent de la DGSE et un des personnages principaux …

War Machine affiche phot

« War Machine » (2017) de David Michôd : Netflix continue son ascension dans le cinéma

War Machine de David Michôd est disponible sur Netflix depuis le 26 mai 2017. Avec …

Laisser un commentaire