//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / [CRITIQUE VIDEO] L’édito sérievore de Rhomin : « Big Little Lies » saison 1
Big Little Lies affiche

[CRITIQUE VIDEO] L’édito sérievore de Rhomin : « Big Little Lies » saison 1

Série limitée événement de 7 épisodes HBO avec un casting 5 étoiles, Big Little Lies est adaptée du roman éponyme de Liane Moriarty à la télévision par David E. Kelley. Notre youtubeur Rhomin nous donne son avis en vidéo sur cette première saison.

Synopsis :

Madeline (Reese Witherspoon), mère huppée d’une petite ville portuaire, fait la rencontre de Jane (Shailene Woodley) qui vient d’arriver pour effectuer un nouveau départ dans sa vie. Avec Celeste (Nicole Kidman), les trois femmes vont se lier d’amitié et partager leurs secrets les plus intimes …

Suivant Prev

Big Little Lies :

une série dépassant les stéréotypes

 

Big Little Lies S1 2 image
© 2016 Home Box Office, Inc. All rights reserved. HBO ¬Æ and all related programs are the property of Home Box Office, Inc.

 

Au premier abord, la nouvelle série de HBO présente ces personnages de façon légèrement stéréotypée : des femmes de bonne famille, riches, bien habillées, en gros tous les clichés que nous pouvons imaginer de femmes quadragénaires vivant dans une petite ville bourgeoise portuaire.

Ce qui aurait pu être une faiblesse au départ dans Big Little Lies, se transforme rapidement en un tour de force. En effet, les clichés et les stéréotypes se défont au fur et à mesure de la série pour laisser place à des personnages riches émotionnellement dépassant les préjugés et permettant de leur donner une grande complexité.

D’un côté, le personnage interprété par Reese Witherspoon a des problèmes de couples avec une fille ado qui la défie constamment. A l’inverse, Jane est une mère lionne, alors qu’elle cache un lourd secret autour de sa naissance. Enfin, Nicole Kidman, dans un rôle avec de nombreuses facettes, construit un relation violente et ambigüe dans son couple.

 

Une esthétique de marque

 

 

L’une des forces de la série, tout comme ses personnages, c’est son image.  Big Little Lies la maîtrise parfaitement. En effet, l’endroit de l’action, une petite ville portuaire, permet d’offrir des paysages naturels avec des falaises, la plage et ses vagues.

Personnages à part entière, ces éléments sont source de nombreux moments libérateurs ou la confrontation de moments douloureux pour chacun des personnages comme si les vagues se fouettant sur le sable permettaient d’effacer ses marques et de prendre un départ salvateur.

L’intrigue fil rouge autour d’un meurtre est également très réussie. Elle arrive à capter l’attention du téléspectateur et à surprendre même si ces rouages ont déjà été utilisés dans d’autres séries. Les pistes sont si nombreuses que le dénouement final est rendu incertain.

Au final, Big Little Lies est une belle réussite. Plus on avance dans l’histoire, et plus on va vite y être accro. A coup sûr, la version moderne et qualitatif de Desperate Housewives.

Retrouvez dans la vidéo ci-dessous notre critique détaillée sur la première saison de Big Little Lies.

Jusqu’au 1er mars retrouvez en exclusivité le premier épisode de Big Little Lies en cliquant sur ce lien :

 

Big Little Lies

 

Suivant Prev

En savoir plus :

  • Big Little Lies est sera diffusée à partir du 19 février 2017 sur HBO et dès le 20 février à 20h55 sur OCS City en US+24.

Check Also

LE BUREAU DES LEGENDES Saison 3 affiche

[CRITIQUE] « Le Bureau des Légendes » saison 3 : La confirmation d’une vraie série ?

Le Bureau des Légendes saison 3 d’Eric Rochant est diffusé à partir de ce lundi …

les grands saison 2 image tournage 12

Sur le tournage de « Les Grands » saison 2

La série OCS Signature, Les Grands de Vianney Lebasque, Joris Morio et Victor Rodenbach, a …

Laisser un commentaire