//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Alibi.com” (2016) de Philippe Lacheau, retour tonitruant de la Bande à Fifi

[CRITIQUE] “Alibi.com” (2016) de Philippe Lacheau, retour tonitruant de la Bande à Fifi

Après une initiation sur les plateaux de Canal plus, la bande à Fifi, composée de Philippe Lacheau, Julien Arruti et Tarek Boudali, officie désormais au cinéma. Le succès des deux premiers volets de Babysitting a ouvert la porte à ces trois portes vers la réalisation du film Alibi.com. Notre avis sur cette nouvelle comédie décalée.

Synopsis :

Greg (Philippe Lacheau) a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin (Julien Arruti) son associé, et Medhi (Tarek Boudali) son nouvel employé, il élabore des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo (Élodie Fontan), une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard (Didien Bourdon), le père de Flo, est aussi un de leurs clients…

Alibi.com, la marque Bande à Fifi

 

Alibi.com photo
© Paul Tomazini – Fechner Films

 

Il est loin le temps où Philippe Lacheau devait convaincre pour imposer aux producteurs son premier scénario de long-métrage, Babysitting (2013). Plus de 2 millions de spectateurs plus tard, et un deuxième opus qui a dépassé le premier au box office, la bande à Fifi est désormais une valeur sûre de la comédie familiale française. Imposant un style caractéristique, on reconnait à 100 lieux les blagues potaches du groupe dont on retrouve les mêmes ficelles caractéristiques dans  Alibi.com. Alors qu’on aimait rire à foison sur les Babysitting, laissant très souvent le cerveau au placard, on retrouve ce plaisir coupable avec Alibi.com.

Il faut dire que les films ont beaucoup de points communs, à commencer par un humour très gras, situé très souvent en dessous de la ceinture. On se souvient des fameuses testicules de Vincent Desagnat lors d’une descente en parachute. Ces parties intimes seront encore une fois exposées au grand jour dans Alibi.com grâce au second degré de Medi Sadoun, dans le rôle d’un gitan revanchard.

Philippe Lacheau a également le goût pour les cagoles. Alors que Charlotte Gabris interprétée une écervelée pas très classieuse dans les Babysitting, c’est l’actrice Nawell Madani qui tient un rôle d’une affreuse garce, chanteuse ratée et extrêmement vénale. Avec sa chorégraphie endiablée, on prendra désormais “gare au michto” en référence à une chanson, sorte de runing gag du film.

 

Philippe Lacheau, le nouveau pote du cinéma français

 

Alibi.com photo
© Paul Tomazini – Fechner Films

 

Reste que Philippe Lacheau est devenu le vrai pote du cinéma français. Tous se précipitent pour tourner avec lui, à commencer par Michèle Laroque, Kad Merad ou encore Joeystarr qui se prêtent avec beaucoup d’autodérisions à un caméo lors de la scène de début. Mais le réalisateur a surtout fait appel à deux pointures du grand écran pour interpréter des personnages principaux, à savoir Nathalie Baye et Didier Bourdon.

La première est étonnante et a pris le plis de cette franche rigolade. On la voit sans doublage en train de danser du booty-shake ou de s’adonner à une scène de sexe torride contre une glace transparente. Didier Bourdon succède en quelque sorte à Christian Clavier, vu dans les Babysitting. Ils sont tout deux les pères spirituels de du réalisateur, qui se dit inspiré par leurs parcours.

 

Elodie Fontan, une figure connue du grand public

 

Alibi.com photo philippe Lacheau Elodie Fontan
© Paul Tomazini – Fechner Films

 

Pour accompagner ces fiers fanfaron, Alibi.com rajoute à son casting la très connue Élodie Fontan. Le grand public la connait très bien puisqu’elle joue dans la série TF1 Clem. Elle est également apparue dans Babysitting 2 (2015) et dans Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ? (2013). L’actrice incarne cette figure joviale que le public a envie de voir dans les comédies françaises. 

Reste qu’Alibi.com est un film original, blindé de références. On reconnaitra facilement celle de Star Wars en plein camping-car lors d’un combat de néons. On retrouve également du Fast and Furious au sein d’une scène de clôture dans laquelle le héros est poursuivi par un gitan revanchard.

Alibi.com saura combler les attentes d’un public en recherche de divertissement simple et sans prétention. On attend désormais Babysitting 3 qui devrait arriver très bientôt selon les dernières déclarations de Philippe Lacheau.

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 15/02/2016
  • Distribution France : Studio Canal
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Laisser un commentaire