//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] « Guyane » Saison 1 : Pour ou Contre ?
GUYANE Saison1VISUELPUB

[CRITIQUE] « Guyane » Saison 1 : Pour ou Contre ?

Nouvelle création originale de Canal+, Guyane est la première série de ce début d’année à être lancée sur la chaîne le 23 janvier 2017. Créée par Fabien Nury (Les Brigades du Tigre) avec Mathieu Spinosi dans le rôle titre, que réserve cette nouvelle série française? La rédaction a des avis partagés sur celle-ci.

Synopsis :

Vincent (Mathieu Spinosi) est un élève ayant quelques difficultés avec la direction de son établissement. Sa dernière chance pour se racheter une conduite, il doit effectuer un stage dans une mine aurifère en Guyane. Cette expérience va profondément le changer à jamais …

 

Suivant Prev

Pour Guyane

 

GUYANE -Episode6
© Mascaret Films

 

« Une série d’aventure criminelle. »

— Fabien Nury

Première scène, tout est dit du personnage principal. Vincent, stagiaire, est envoyé en Guyane pour son stage de fin d’étude. Par besoin d’en savoir plus qu’on a déjà cerné l’univers dans lequel on va être plongé dans la série. Puis s’instaure une narration originale, sur fond d’épisode introductif, qui montre que la série n’est pas un énième polar. Elle utilise des codes particuliers inhérent au genre de l’aventure. On est autant dans la description d’un lieu magique que dans une intrigue qui prend le temps de se poser. 

Dans le premier épisode, le récit est auto-centré sur le personnage de Vincent. Le scénariste prend un malin plaisir de jouer avec le rythme. Fabien Nury y distille des fausses pistes, en mettant par exemple en second plan des personnages féminins qui vont s’avérer essentielles pour la suite.

« L’aventurier est en nous et il conteste notre préférence pour l’homme social que nous sommes obligés d’être »

— William Bolitho

Happé par le rythme inédit de Guyane

 

GUYANE-Episode5
© Mascaret Films

 

A la fin du premier épisode, pas de cliffhanger, et pourtant bizarrement on a envie de continuer. On n’est loin de cette logique dramatique à l’américaine où il faut faire du sensationnel pour retenir le spectateur. On est sur une construction de la retenue. Pourtant, on se retrouve complètement dans les codes de cette fiction Guyane. On comprend vite que les rouages de cette création originale sera tournée vers la mafia qui entoure le milieu inconnu de orpailleurs. Tout s’accélère par la suite avec des épisodes qui sont construit en sorte de diptyque pour terminer sur une saison 1 fermée.

Une saison 2 est pourtant déjà en préparation et elle pourrait arriver dès 2018 selon les producteurs.

 

 

Dans la même veine que Jour Polaire, autre série Canal +, on est dans une série de genre qui permet d’ouvrir les barrières des frontières de l’hexagone.

Le tout donne une série léchée, ultra bien produite. On adhère forcément !

Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.
Antoine Corte

Contre Guyane

 

GUYANE -Episode1
© Mascaret Films

 

Sur le papier, Guyane a tout pour faire rêver.

Tout d’abord avec un sujet ambitieux sur le traitement de l’exploitation d’une mine aurifère. L’or est un élément important et la recherche de pépites constitue l’une des principales activités de la région. Les conditions de ce milieu sont rudes, longues et pénibles mais peut aussi valoir beaucoup d’argent …

Après le nord de la Suède dans Jour Polaire, cette fois-ci l’action se situe en Guyane, en Amérique du Sud et montre l’envie de la part des séries françaises d’explorer de nouveaux sentiers avec des paysages peu exploités en télévision. Les tournages ont été fait en Amazonie et à l’image, le téléspectateur en prend plein les yeux. Rien qu’à l’image, les rayons du soleil vous réchaufferont.

Âmes sensibles s’abstenir

 

GUYANE -Episode2
© Mascaret Films

 

Si vous êtes sensibles à l’image, Guyane est terrifiante dans l’utilisation de la violence. La série exploite énormément les armes à feu et n’hésite pas à être explicite dans certaines scènes. À l’écran, le résultat est sans appel, c‘est extrêmement bien fait et elle tente de lorgner du côté d’un drama sombre et saisissant.

Malheureusement, ce genre qu’elle essaye de se donner paraît superficiel et ne permet pas de plonger la série dans la noirceur qu’elle tente d’installer. Sur l’ensemble de la saison, les passages d’action se font rares et ne permettent pas de donner un rythme suffisant pour ne pas s’ennuyer tout au long de ses huit épisodes.

Guyane : le plus gros ratage de Canal+ ? Non

 

GUYANE - Episode3
© Mascaret Films

 

La réponse est clairement non.

Guyane ose, tente quelque chose de différent et se démarque des autres créations originales de Canal + par son originalité. Rien que pour cette prise de risque, elle mérite d’être mise en avant. Après, la lenteur qui s’en dégage aura un côté satisfaisant pour certains, et pour d’autres non.

Son casting est aussi une de ces forces : Mathieu Spinosi, Olivier Rabourdin, Anne Suarez, Issaka Sawadogo, Flora Bonfanti, Tia Diagne… Une pléthore d’acteurs et d’actrices qui ont subi des conditions de tournage difficiles avec l’ensemble des équipes.

Retrouvez dans la vidéo ci-dessous notre avis détaillé sur la première saison de Guyane.

Rhomin Guilhem

Rhomin Guilhem

Youtubeur / Youtuber chez Bulles de Culture
Féru de télévision et véritable passionné pour les séries américaines, je partage ma passion à la recherche du plaisir coupable.

TOP 3 TV : "Grey’s Anatomy" (2005-…), "Orphan Black" (2013-…), "How To Get Away With Murder" (2014-…)

Site personnel : Rhomin - YouTube
Rhomin Guilhem
Suivant Prev

 

En savoir plus :

  • Guyane saison 1 est diffusé à partir du 23 janvier 2017 sur Canal+ et en intégralité sur myCANAL

Check Also

Pascale Faure image Canal+

[Interview] Pascale Faure (Directrice Courts et Créations de Canal+)

Bulles de Culture a eu le privilège d’interviewer Pascale Faure, la Directrice du court-métrage de …

Photomontage Vincent Lacoste, Pierre Delalonchamps, Denis Podalydès

[TOURNAGE] « Plaire, baiser et courir vite » avec Vincent Lacoste, Pierre Delalonchamps et Denis Podalydès

Après Les Malheurs de Sophie (2015), Christophe Honoré tourne Plaire, baiser et courir vite, un …

17 Commentaires

  1. L’intrigue est posée. C’est à partir de la saison 2 que cela devient intéressant !

  2. J »ai vécu en Guyane j’ai donc reconnu certains lieux. Génial !!! Les souvenirs sont revenus au galop. Merci

  3. Bravo à la série je viens de voir l ensemble de la saison une
    Ceux qui critiquent sont ceux qui ne connaissent pas la GUYANE
    IL Y AURA T IL UNE SAISON 2?

    • Il y aura normalement une saison 2. Concernant la partie critique, lors de la rédaction de ma partie « contre » je me suis bien renseigné sur le sujet avant et en interrogeant des guyanais qui ont vu la série, eux aussi n’ont pas eu l’image de la Guyane qu’ils ont. Après chacun possède ses propres représentations !

  4. Bienvenue à Poncifs sur Maroni! Le patron gentil avec rictus de méchant mais bon coeur, le vilain qui a tellement l’air vilain qu’on dirait qu’il a un écriteau dans le dos, le bar à filles au fin fond de la Guyane avec des filles que les directeurs de casting du Lido et de Vegas se battraient pour les recruter…Tout y passe, j’ai eu du mal à arriver au bout du 1er épisode

  5. La saison 2 vite. Impatient…!

  6. Une série mouvementée qui se laisse regarder…Malheureusement peu flatteuse …on nous dépeint une Guyane criminelle :sexe , drogue,violence ,meurtres…Au secours!!! La Guyane a de bien meilleurs aspects!

    • Je partage votre avis et c’est bien pour cela que j’ai écrit la partie « Contre » de la série Guyane !

    • La Guyane  » Avait  » de bien meilleurs aspects mais malheureusement c’est du passé. Cette série reflète 95 % de la réalité concernant l’orpaillage illégal. Bien vu et bien joué .
      Je suis né en Guyane et j’y ai vécu ….particulièrement en forêt … Très belle série Bravo

  7. J’ai fait la Guyane en tant que militaire et je dois dire que cette série reflète bien des aspects de la réalité n’en déplaise à certains. Tout particulièrement sur le fond que sur la forme. Evidemment c’est de la télé donc la forme est parfois exagérée. La seule chose que je pourrai reprocher à cette série c’est qu’on fait passer les politiques pour des gens qui combattent l’orpaillage illégal en Guyane et font équipe avec CAYENNE OR en somme c’est ce que l’on comprend. Car ce n’est qu’une partie de la vérité. Série à voir, du moins à essayer c’est pas souvent qu’en France on sorte des pépites du genre….

  8. Très bonne série !!! Bien accroche… Vivement la saison 2

  9. Vivant en Guyane, je partage les avis sur le côté réaliste de la série. On pourra certes trouver des points négatifs à cette série, mais l’on ne pourra nier que l’ensemble de cette production a fait l’objet d’un travail de qualité. Cela change grandement des films ayant traité du même sujet que sont « orpailleurs » et « 500 kilos d’or pure », pour lesquels le qualificatif de médiocre est à mon sens un euphémisme évitant d’employer des termes moins avantageux.

  10. Bonjour,
    Quelle déception !
    J’ai vécu un an en Guyane, à Cayenne; et j’ai eu la chance, de part mon activité de beaucoup bouger sur la Guyane.
    Quelle déception ici, quelle image lamentable de ce superbe département

    Sexe, droque, violence, décadence, vulgarité : voilà l’image qui est donnée à la Guyane
    Quelle manque de réalisme :
    – Pourquoi ne voit on jamais les guyanais vivre, comme partout ailleurs ?
    – Pourquoi ne voit – on pas les marchés, le carnaval, les plages (ah si on en voit un petit bout rapidement, pas les plus sympas), le foot … la vraie vie guyanaise quoi ?
    – Pourquoi ne parle t on pas de ces villages extraordinaires Saul, Maripasoula, Camopi, Papaïchton, …. ?
    – Pourquoi ne parle t-on pas des indiens, ou alors si rapidement ?
    – Pourquoi ne parle t-on pas de Ariane ?
    – Pourquoi ne parle t-on pas de ce fantastique melting pote ?
    – Pourquoi la forêt est elle forcément négative ? Descendez le Maroni en pirogue, c’est extraordinaire !

    Il arrive parfois qu’on voie un joli paysage, sans doute une erreur du caméraman, on se dépèche de passer à autre chose de crade.

    C’est tellement irréaliste, qu’il ne pleut jamais en Guyane, même en forêt !! (un tout petit peu dans le générique), sans doute parce que la forêt sous ce mélange soleil – pluie est trop belle ?

    Alors certes, sur les sites d’orpaillage, il se passe des choses; mais la Guyane c’est loin de n’être que ça
    Ah oui, la prostitution, il y en a beaucoup plus à Paris qu’en Guyane (où c’est limité essentiellement à la Crique à Cayenne)

    Je suis vraiment déçu pour la Guyane et surtout pour les guyanais

    Un antillais amoureux de la Guyane française

  11. Il ne s’agit pas d’un documentaire sur la Guyane, mais d’une fiction avec du suspens.
    Un attachement ou pas aux personnages.
    On aime ou on aime pas, mais surtout, SVP, pas de leçons.
    Après si tu veux entrer dans un débat rhétorique, tu t’es trompé de cible.
    Mets ARTE….

Laisser un commentaire