//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] “Racines” (2016), le remake d’une série mythique

[CRITIQUE] “Racines” (2016), le remake d’une série mythique

Diffusion à partir de ce mercredi 4 janvier 2017 sur la chaîne Numéro 23 de la mini-série Racines (Roots), écrite en 2016 pour la chaîne américaine History par Lawrence Konner, Mark Rosenthal, Alison McDonald et Charles Murray. Notre avis.

Synopsis :

En 1750, dans la région de Gambie en Afrique de l’Ouest, Omoro Kinte (Babs Olusanmokun) et sa femme Binta (Nokuthula Ledwaba) ont leur premier enfant, un fils nommé Kunta qui est élevé selon les coutumes mandingues. Kunta (Malachi Kirby) rêve de rejoindre Tombouctou pour aller à l’université. Mais il est kidnappé et capturé par les Koros qui le vendent aux commerçants d’esclaves britanniques en 1767 pour être expédié en Amérique. À Annapolis dans le Maryland, il est revendu à un riche propriétaire de Virginie nommé John Waller (James Purefoy) qui lui donne comme nom d’esclave Toby et le confie à un esclave musicien (Forest Whitaker) pour le former…

“The two most important days of a man’s life
are the day he’s born
and the day he understands why”
— Mark Twain

 

La mini-série Racines de la chaîne History est le remake de la mythique série du même nom et diffusée sur la chaîne américaine ABC en 1977. Celle-ci était elle-même basée sur le roman éponyme de l’écrivain américain Alex Haley. La version de 2016 suit donc sur quatre épisodes de quatre-vingt-dix minutes une famille d’esclaves afro-américaines, de leur capture en Afrique à leur implication dans la guerre civile américaine.

La série Racines débute ainsi en Gambie, en Afrique de l’Ouest, où elle nous fait partager la culture mandingue, à travers notamment le rituel du guerrier mandingue vécu par le jeune Kunta Kinte (Malachi Kirby), et les rivalités entre tribus africaines qui conduiront à la capture et à la mise en esclavage de Kunta Kinte et ses semblables.

Et du voyage en bateau où une mutinerie d’esclaves sera violemment réprimée à la vie d’esclaves aux États-Unis où les tentatives de fuite sont tout autant punies sévèrement, Racines n’épargne aucun détail et nous rappelle le sort réservé aux africains pendant de très nombreuses années.

Racines :
Une mini-série ambitieuse

 

Avec un budget de presque 50 millions de dollars, Racines version 2016 s’appuie sur un casting d’acteurs bien connus des téléspectateurs :

  • Malachi Kirby (EastEnders),
  • Anika Noni Rose (The Good Wife, Bates Motel),
  • Forest Whitaker (Urgences, The Shield),
  • Jonathan Rhys-Meyers (Les Tudors),
  • Anna Paquin (True Blood),
  • Laurence Fishburne (Les experts, Hannibal),
  • Lane Garrison (Prison Break),
  • Emayatzy Corinealdi (Miles Ahead),
  • Matthew Goode (Dancing on the Edge, The Good Wife),
  • Mekhi Phifer (Urgences, Frequency),
  • James Purefoy (Rome, Hap and Leonard)

Ainsi que sur quatre réalisateurs habitués des séries télévisées et ayant déjà travaillé sur des projets traitant de sujets afro-américains :

  • Phillip Noyce pour l’épisode 1 et qui a réalisé entre autres le long métrage Au nom de la liberté (2006) et des épisodes de la série Revenge,
  • Mario Van Peebles pour l’épisode 2 et qui a réalisé des épisodes des séries Empire et Damages,
  • Thomas Carter pour l’épisode 3 et qui a réalisé notamment le film Coach Carter (2005) et des épisodes de la série Fame (1982),
  • Bruce Beresford pour l’épisode 4 et qui a réalisé le long métrage oscarisé Miss Daisy et son chauffeur (1989).

Enfin, la série offre une très belle bande originale avec notamment le thème principal Binta’s Theme, composé par le musicien Questlove. Une mélodie que la grand-mère de Kunta Kinte chante en Afrique et qui va traverser la série et les générations.

Bref, fresque ambitieuse et sans concession  sur la période sombre et violente de l’esclavage vécue par plusieurs générations, la mini-série Racines est donc une nécessaire série choc et instructive sur un passé encore bien récent — l’esclavage en France a été aboli en France mais perdura dans certaines colonies sous la forme de travail forcé jusqu’en 1946.

 

 

En savoir plus :

  • Racines est diffusée sur Numéro 23 à partir du mercredi 4 janvier 2017 à 20h55
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire