//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / ♥ [CRITIQUE] « La La Land » (2016) donne le La d’une irrésistible déclaration d’amour au cinéma, à la musique et à la vie

♥ [CRITIQUE] « La La Land » (2016) donne le La d’une irrésistible déclaration d’amour au cinéma, à la musique et à la vie

Acclamé par les critiques et le public outre atlantique, succès aux Golden Globes avec pas moins de sept récompenses, La La Land, la comédie musicale de Damien Chazelle avec Ryan Gosling et Emma Stone, souffle un vent de glamour sur le cinéma hollywoodien à la fois audacieux et savoureux. C’est un coup de cœur pour Bulles de Culture.

Synopsis :

Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia (Emma Stone) sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian (Ryan Gosling), passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante de Hollywood ?

Romance, nostalgie et modernité

 

Entre nostalgie et romance, le film La La Land renoue avec l’âge d’or du cinéma hollywoodien des années 1950 en y apportant une touche de modernité particulièrement maîtrisée. Hommage incontesté aux célèbres comédies musicales telles que Chantons sous la pluie avec Gene Kelly ou Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy,  La La Land ne se contente pas de revisiter le genre mais s’en inspire pour le faire revivre et le transposer dans un Hollywood moderne.

Un univers contemporain où chacun cherche à réaliser ses rêves, vivre de belles histoires et les accompagner d’un pas exalté au rythme d’une musique joyeuse. Et la magie opère dès la première scène d’ouverture, les yeux émerveillés par ces mouvements chorégraphiés dans un plan séquence de haut vol.

Une mise en scène exaltante
au cœur d’un tourbillon d’émotions
et de métaphores

 

Happé par ce conte moderne, chaque minute paraît hors du temps. Au cœur de la cité des anges, la romance de La La Land tisse sa douce parade et y exprime avec féerie ses désirs. Rêves, fantasmes et réalité se côtoient, s’entrechoquent, se jouent des obstacles sur une partition à la fois enjouée et mélancolique.

Cœurs épris, cœurs chavirés, l’émotion tient le haut de l’affiche. Mise en scène et récit se conjuguent avec art sans fausse note, le tout sublimé par la danse, des chants et une bande originale enivrante de Justin Hurwitz.

La caméra virevolte, les fondus enchaînés hypnotisent,  les couleurs enchantent à chaque plan et le lyrisme exalte l’histoire, tel un tourbillon de sentiments et de métaphores.

Si le jeune réalisateur Damien Chazelle avait réussi à retranscrire avec art la relation tyrannique entre un professeur de jazz et son élève dans Whiplash, il s’évade cette fois vers la comédie romantique et musicale sans pour autant en traduire avec talent, non pas une simple romance mais une mise en abyme profonde et complexe sur la passion, la quête de reconnaissance et les choix de vie. Une histoire différente qu’il sublime à nouveau par sa mise en scène créative et maîtrisée pendant près de deux heures.

Dans La La Land,
Ryan Gosling et Emma Stone,
une alchimie incontestable,
un couple idéal

 

Dans La La Land, pour servir ce récit et le magnifier, deux acteurs déjà réunis au cinéma dans Gangster Squad  et Crazy Stupid Love, Ryan Gosling et Emma Stone. Si l’un et l’autre, ne sont pas maîtres du genre en matière de danse et de chant, leurs performances n’en sont pas moins délicates et de qualité.
D’un naturel et d’une expression bouleversante,  Emma Stone envoûte et donne à son personnage une grâce irrésistible.
De son côté, Ryan Gosling, dans un rôle plus réservé mais passionné, réussit tout autant à émouvoir.
Leur alchimie est incontestable, leur complémentarité enivrante, chacun interprétant avec passion et fragilité ce couple émouvant.

Bel hommage à l’âge d’or du cinéma de la cité des stars avec charme, tendresse, nostalgie et mélancolie, La La Land mérite bel et bien toutes les attentions, tel un ouragan d’émotions et de sensations à savourer sans modération.

Un voyage exaltant, animé avec virtuosité, La La Land ne manquera pas de laisser une empreinte indélébile dans l’esprit des spectateurs !

C’est un coup de cœur de Bulles de Culture.

 

 

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 25/02/2017
  • Distribution France : SND

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire