//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / ACTU / Week-end des Musiques à l’image 2016 : de la Philarmonie de Paris à la Galerie éphémère Audi talents
week-end-des-musiques-a-limage-2016

Week-end des Musiques à l’image 2016 : de la Philarmonie de Paris à la Galerie éphémère Audi talents

Pour la deuxième année consécutive, Audi talents awards et la Philharmonie de Paris s’associent et proposent le Week-end des Musiques à l’image les 3 et 4 décembre 2016. Grande première française : The Movie Music of Spike Lee & Terence Blanchard.

Créatrice de climax, vectrice d’émotions, la musique tisse des liens mystérieux avec l’image. Ce sont ces liens que La Philarmonie de Paris, associée pour la deuxième année aux Audi talents awards, propose d’explorer lors d’un week-end dédié aux Musiques à l’image.

Au programme du
Week-end des Musiques à l’image 2016

 

Au programme du Week-end des Musiques à l’image cette année à la Philharmonie de Paris :

  • Des ateliers participatifs et ludiques pour toute la famille au sein desquels enfants et adolescents s’initieront à la création musicale et à l’illustration sonore des images en créant des sons originaux (les bruitages).
  • Une rencontre Terence Blanchard et Danny Kapilian, de l’écran au concert. Samedi 3 décembre à 18 heures, Amphithéâtre Cité de la Musique.
  • Une rencontre David Coulter : Jim Jarmusch en musique (s). Dimanche 4 décembre, à 13 heures, Amphithéâtre Cité de la Musique.
  • Une masterclass Bertrand Tavernier, une trilogie américaine. Dimanche 4 décembre, à 16h30, Amphithéâtre Cité de la Musique.
  • Jim Jarmusch revisited : concert avec Malatu Astatke, Alex Kapranos (Frabz Ferdinant), Camille O’Sullivan, Jolie Holland, Sam Amidon. Samedi 3 décembre à 20h30 et dimanche 4 décembre, à 16 heures à la Cité de la Musique.
  • The Movie Music of Spike Lee & Terence Blanchard, concert en images avec Terence Blanchard Quintet, Dianne Reeves, Angélique Kidjo, China Moses. Dimanche 4 décembre, à 19 heures, à la Philharmonie de Paris.

The Movie Music of
Spike Lee & Terence Blanchard

 

Trompettiste de Jazz originaire de la Nouvelle-Orléans, arrangeur, chef-d’orchestre, compositeur récompensé cinq fois aux Grammy Awards, Terence Blanchard est l’un de ces grands maîtres de la Musique qui s’inscrivent dans l’Histoire du cinéma. Depuis Jungle Fever en 1991, il forme avec Spike Lee un duo qui égale désormais les mythes Alfred Hitchcock/Bernard Herrmann, Sergio Leonne/Ennio Morricone, Frederico Fellini/Nino Rota, Steven Spielberg/John Williams, François Truffaut/George Delerue, Jacques Demy/Michel Legrand, David Lynch/Angelo Badalamenti…

Chaque cinéaste pourrait dire que la musique écrite par leur binôme est un personnage à part entière tant le rôle qu’elle joue dans leurs films est incarné. Éclectique ou métissée, symphonique, jazz ou funky… la musique de Terence Blanchard est audacieuse et provocante, en totale symbiose avec le cinéma de Spike Lee.

The Movie Music of Spike Lee & Terence Blanchard, concert au casting de voix féminines impressionnant, sera présenté pour la première fois en France ce dimanche 4 décembre à la Philharmonie de Paris. Des images des films cultes du réalisateur noir américain Spike Lee, comme The very black Show (Bamboozzled), Inside Man, Clockers, Malcom X, Mo’Better Blues, La 25ème heures, seront projetées. Les titres phares des bandes originales seront joués par Terence Blanchard Quintet, accompagné de l’orchestre du Britten Sinfonia et des voix des chanteuses jazz Dianne Reeves, China Moses, Angelique Kidjo qui tonneront dans la salle parisienne à l’acoustique et l’architecture hors normes.

Vingt-cinq années d’une riche collaboration entre Terence Blanchard et Spike Lee seront revisitées. L’expérience sensorielle promet d’être de haut vol, le voyage cinématographique.

Musique Meuble à la galerie Audi Talents

 

C’est au sein de la toute récente Galerie d’Art éphémère Audi talents, au 23 rue de Sicile dans le 4ème arrondissement à Paris que se poursuit le Week-end des Musiques à l’image.

L’exposition interactive et participative Musique Meuble, terrain de jeu graphique et sonore présente du 1er au 22 décembre 2016 le travail des frères Bodart, Florent et Romain, lauréats 2015 dans la catégorie Musique à l’Image du concours organisé par le constructeur automobile.

En effet, depuis 10 ans, Audi soutient la création française en participant à l’émergence de jeunes artistes designers, urbanistes, plasticiens, architectes, musiciens, vidéastes… en leur offrant une visibilité et une promotion qui s’appuie sur un partenariat avec des agents culturels majeurs : la Philharmonie, La Gaîté Lyrique, Les D’Days, le Palais de Tokyo, les Bernardins…

Désormais, les lauréats du concours Audi talents awards investissent chacun leur tour l’espace des 200 mètres carrés de la galerie Audi talents, offrant ainsi au public l’opportunité de découvrir, en accès libre du mercredi au dimanche, de nouvelles tendances artistiques qui questionnent notre vision de demain.

“Il est assez rare qu’une marque choisisse d’illustrer ses valeurs en devenant elle-même productrice de culture”, affirme Laurent Bayle, président de la Philharmonie de Paris.

Pour ses 10 années de soutien apporté à la création française, Audi s’offre ainsi une vitrine en plein de cœur de la capitale, un espace d’expérimentation et de rencontre incontournable qui porte les valeurs chères à la marque : curiosité, singularité, questionnement, dépassement…

 

En savoir plus :

Laurence Henry

Laurence Henry

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Amatrice de films, de livres et de musiques en tout genre.

Top 5 Cinéma : "Psychose", "After Hours", "Jackie Brown", "Une femme sous influence", "Edvard Munch"
Laurence Henry

Check Also

Week-end des Musiques à l'image 2016 image

[DOSSIER] Les Audi talents awards et le Week-end des Musiques à l’image 2016

À l’occasion du Concours Audi talents awards lancé du 6 mars au 24 avril 2017, …

Cesar 2017 conference de presse nominations image 01

César 2017 : Découvrez la liste complète des nominations

Elle, Frantz, Isabelle Huppert… découvrez la liste complète des nominations pour les César 2017 qui …

Laisser un commentaire