//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / SERIES / [CRITIQUE] « Dead Landes, Les escapés » saison 1, une série comique et fantastique

[CRITIQUE] « Dead Landes, Les escapés » saison 1, une série comique et fantastique

À partir du samedi 3 décembre 2016, France 4 se met à la série comique et fantastique avec Dead Landes, Les escapés de François Uzan et François Descraques. Notre avis sur la première saison de cette série télévisée.

Synopsis :

À L’Escapade, petit camping des Landes, les vacances touchent à leur fin et une équipe de journalistes est venue tourner un reportage sur le départ des estivants. Soudain, le petit groupe est pris dans un terrible cataclysme : tremblements de terre, colonnes de flammes à l’horizon, objets non identifiés tombant du ciel… Et pour finir, un terrifiant brouillard apparaît et isole totalement les rescapés. Les journalistes et les derniers vacanciers doivent dès lors apprendre à survivre et cohabiter, mais surtout comprendre ce qui leur arrive. Vont-ils être secourus ? Sont-ils les derniers survivants de l’humanité ? Ce brouillard est-il naturel ou surnaturel ? Et qu’y a-t-il derrière ?…

Dead Landes, Les escapés :
Survie, comédie et fantastique

 

Dead Landes, Les escapés est ce qu’on appelle un « found footage », c’est-à-dire une fiction filmée en vue subjective pour lui donner un caractère authentique. Mais pas que…

Les créateurs François Descraques (Le Visiteur du futur) et François Uzan (France Kbek, Les Âmes de papier) ont fabriqué un cocktail sériel qui mélange found footage certes mais aussi mockumentary (faux documentaire), comédie, thriller et film d’horreur.

Ainsi, les références à des fictions sont nombreuses et soulignent le mix de tons et de genres de la série : The Mist, The Walking Dead, Paranormal Activity, Les Bronzés, Parks and Recreations, The Office et même… Lost, les disparus, mais « sans le syndrome de l’ours polaire », a tenu à préciser François Uzan lors d’un point presse 🙂

Inédit sur une télévision française, ce récit de survie, agrémenté de comédie et de fantastique, a donc attiré notre curiosité de sériephile.

Une esthétique un peu datée

 

Par contre, la réalisation de François Descraques nous a quelque peu étonnés sur Dead Landes, Les escapés.

En effet, son choix de raconter l’histoire à travers des caméras de tournage + des caméras de surveillance + des caméras de téléphones portables (avec les effets habituels de sautes d’images, de pixellisation et de pertes de signal) nous a donné l’impression de revenir à une esthétique un peu datée, plus exactement au début des années 2000. En effet, à cette époque, c’est la mode de ce type de procédé narratif avec le succès du long métrage Le Projet Blair Witch (1999) mais aussi l’utilisation presque systématique de ce procédé pour les premiers films réalisés avec un téléphone portable.

Mais bien sûr, rien n’empêche de réutiliser une technique ancienne qui a fait ses preuves mais pourquoi ne pas la réactualiser ? Dans le genre, le film JeruZalem (2015) de Doron et Yoav Paz, vu au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer en 2015, et son usage habile des Google Glass nous avait davantage séduit sur ce plan-là.

Un casting sympa

 

Cependant, le scénario Dead Landes, Les escapés, co-écrit avec François Uzan, est sacrément ambitieux. Et même si nous n’avons pas été convaincu par le comique façon Camping de la série, nous nous sommes laissés embarqués par le mystère entourant ce « brouillard dense avec des étincelles » et par la légende landaise revisitée à partir de l’épisode 3.

Surtout que le casting de cette série télé est plutôt sympa avec :

  • Thomas VDB (Lazy Company, Chefs) en patron de camping has been,
  • Julie Farenc-Deramond (Au service de la France) en lieutenant de gendarmerie fonceuse,
  • Adrianna Gradziel (Toute première fois) en compagne polonaise au caractère bien trempé,
  • Yacine Belhousse (Le Visiteur du futur, Reboot) en cuistot débrouillard,
  • Sören Prévost (Le Visiteur du futur, Chérif) en mode survival,
  • David Salles (Templeton, Babysitting) en homme religieux bien mystérieux,
  • Baptiste Lecaplain (DieuMerci !) en responsable sport zen…

… et plein d’autres personnages encore à découvrir au fil des épisodes dont tiens, tiens… un militaire buté, interprété par Philippe Résimont. Un acteur que l’on voit dans pas mal de bonnes séries francophones telles qu’Au service de la France, Baron noir, Irresponsable, La Trêve

Une série audacieuse

 

Composée de 10 épisodes de 26 minutes, cette première saison de Dead Landes, Les escapés part un peu dans tous les sens à force de mélanger les genres et les ambiances. Mais  l’enthousiasme de toute l’équipe et l’intrigue pleine de suspense et de rebondissements de la série ne laissent pas indifférents. En effet, cette série est certes imparfaite mais son audace par certains côtés est séduisante. Surtout que la fin de cette première saison fait penser à la série… Mais chut, n’en disons pas plus et bonne découverte !

 

A noter pour l’anecdote que pour des raisons budgétaires, comme la saison 1 de la série Loin des chez nous sensée se dérouler en Afghanistan, la série télé Dead Landes, Les escapés a été tournée en région parisienne et non dans les Landes 😉

Dead Floor, le spin-off

 

Synopsis :

Dernière soirée de l’été à L’Armagedance, une boîte de nuit des Landes. Alors que l’after touche à sa fin, un terrifiant cataclysme surprend les jeunes fêtards qui se retrouvent bloqués à l’intérieur. Avec 27 bouteilles d’alcool et trois paquets de chips pour seules provisions, ils vont devoir survivre et surtout tenter de franchir le mystérieux brouillard qui les maintient prisonniers. Leur expérience est diffusée en live sur le Net par l’un deux.

En parallèle à la diffusion de la série Dead Landes, Les escapés sur France 4, François Uzan et François Descraques ont également imaginé un dispositif transmédia avec Dead Floor, un spin-off composé de cinq épisodes de 8 minutes avec d’autres personnages.

Dans un huis-clos, cette web-série raconte une histoire qui a lieu en même temps que Dead Landes, Les escapés mais dans un autre endroit. C’est « un jeu de pistes » et « une aventure autonome », dixit les auteurs, mais il y a bien évidemment des connexions avec Dead Landes, Les escapés et particulièrement avec l’épisode 5 de la série télévisée.

Avec toujours ce côté found footage et regard caméra, cette web-série Dead Floor est à découvrir dès à présent dans la playlist vidéo ci-dessous.

 

 

En savoir plus :

  • La saison 1 de Dead Landes, Les escapés est diffusée sur France 4 à partir du samedi 3 décembre 2016 à 20h55
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Check Also

    Entre deux mères image-6

    [CRITIQUE & INTERVIEW] « Entre deux mères » (2017) de Renaud Bertrand

    Diffusion ce lundi 27 mars 2017 sur TF1 d‘Entre deux mères, un téléfilm de Renaud Bertrand …

    VERSAILLES Saison 2 / Season 2 - Episode 1

    [CRITIQUE & INTERVIEWS] « Versailles » saison 2 : Une nouvelle saison plus sombre et féminine

    À partir du lundi 27 mars 2017, retour de la série télévisée franco-canadienne Versailles de …

    Un commentaire

    1. Daed landes un effroyable navet .!!!!! Impensable!!! nullisimme!

    Laisser un commentaire