//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] « Une Vie Entre Deux Océans » (2016) de Derek Cianfrance
une-vie-entre-deux-oceans-affiche

[CRITIQUE] « Une Vie Entre Deux Océans » (2016) de Derek Cianfrance

Alicia Vikander et Michael Fassbender face aux tourments de l’amour et de l’enfantement. Après Blue Valentine (2010) et The Place beyond the Pines (2013), Derek Cianfrance nous livre un nouveau drame hautement romanesque et sentimental avec Une Vie Entre Deux Océans (The Light Between Oceans).

Synopsis :

Quelques années après la Première Guerre mondiale en Australie. Tom Sherbourne (Michael Fassbender), ancien combattant encore traumatisé par le conflit, vit en reclus avec sa femme Isabel (Alicia Vikander), sur la petite île inhabitée de Janus Rock dont il est le gardien du phare. Mais leur bonheur se ternit peu à peu : Isabel ne peut avoir d’enfant… Un jour, un canot s’échoue sur le rivage avec à son bord le cadavre d’un homme et un bébé bien vivant. Est-ce la promesse pour Tom et Isabel de fonder enfin une famille ?

Loin du monde et des hommes

 

une-vie-entre-deux-oceans-image-1
© Metropolitan FilmExport

 

Une Vie Entre Deux Océans se déroule dans l’après-guerre 14-18, marqué par un climat de confusion morale. Alors que les survivants s’accrochent les uns aux autres et veulent croire en l’avenir, l’acte de Tom et Isabel devient compréhensible à défaut d’être légitime.

À ce contexte historique et évocateur s’ajoutent des personnages hauts en couleur, capables de vivre au bout du monde au sein même d’une nature rude et indomptable.

Tourné en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande, Une Vie Entre Deux Océans raconte la vie d’un gardien de phare, à la fois fascinante et émouvante car le reflet d’une époque révolue (mon arrière-grand-père a un temps occupé cette fonction).

 

Une Vie Entre Deux Océans :
Janus, le dieu aux deux visages

 

une-vie-entre-deux-oceans-image-3
© Metropolitan FilmExport

 

Malgré un sujet original et des acteurs au charme ultime (Vikander et Fassbender forment désormais un couple à la ville), Une Vie Entre Deux Océans s’enlise malheureusement dans un récit désarmant de tristesse. Derek Cianfrance avait habitué ses fans à des amours complexes se désagrégeant sous nos yeux (Blue Valentine est un souvenir relativement douloureux). Adaptation d’un roman à succès, Une Vie Entre Deux Océans prolonge cette réflexion et parle du sacrifice amoureux qui, bien que défendable dans les années 20, peut paraître dévot – bigot ? – aujourd’hui.

Une Vie Entre Deux Océans offre néanmoins des paysages sauvages et sublimes, et s’enveloppe d’une bande originale vibrante signée Alexandre Desplat. On lui doit déjà les belles compositions sonores de De rouille et d’os (2012), Un prophète (2009) ou bien encore Le Voile des illusions (2006).

Le dieu Janus aux deux visages prête ainsi son nom à l’île rocheuse de Tom et Isabel. Les tempêtes qui assaillent son phare résultent de la rencontre entre deux océans. Ces eaux tantôt calmes tantôt déchaînées symbolisent l’état d’âme de deux êtres touchés par la providence, mais tiraillés par un choix cornélien : garder un enfant qui n’est pas le leur.

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 05/10/2016
  • Distributeur France : Metropolitan FilmExport

Check Also

Sans pitié affiche film

Cannes 2017 « Sans Pitié » (2017) de Sang-Hyun Byun

Présenté en hors compétition au Festival de Cannes 2017, Sans Pitié (Bulhandang) de Sung-Hyun Byun nous arrive …

L'amant double affiche film

Cannes 2017 « L’amant double » (2017), le cinéma français content de lui par François Ozon

L’amant double de François Ozon a été présenté vendredi en Compétition du 70ème Festival de …

Laisser un commentaire