//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Radin !” (2016) de Fred Cavayé
radin affiche

[CRITIQUE] “Radin !” (2016) de Fred Cavayé

Radin ! de Fred Cavayé fait appel à l’acteur, Dany Boon, dans le rôle titre. Ce comédien est capable de ramener les foules au cinéma après Bienvenue Chez les Ch’tis (2008) ou Rien à déclarer (2010). Ce phénomène populaire est-il synonyme de qualité ? Bulles de Culture vous donne son avis. 

Synopsis :

François Gautier (Dany Boon) est radin ! Économiser le met en joie, payer lui provoque des suées. Sa vie est réglée dans l’unique but de ne jamais rien dépenser. Une vie qui va basculer en une seule journée : il tombe amoureux et découvre qu’il a une fille dont il ignorait l’existence. Obligé de mentir afin de cacher son terrible défaut, ce sera pour François le début des problèmes. Car mentir peut parfois coûter cher. Très cher…

Un film du dimanche soir

 

 

Après avoir réalisé Pour Elle (2008), A Bout Pourtant (2010) et Mea Culpa (2014), Fred Cavayé continue de s’attaquer aux films formatés pour le dimanche soir, fabriqués dans une pure logique de divertissement. Radin ! est sa première comédie dans laquelle il va s’amuser à grossir à outrance les codes de ce “défaut de riche”.

Dès la première scène, le cinéaste pousse la caricature en montrant son personnage principal grandir en pressant jusqu’à épuisement son tube de dentifrice ou invitant ses copines dans le hall du cinéma pour regarder un film sur les écrans de contrôle. Le tout sur fond de musique entrainante, “le freak c’est chic” du groupe Disco Chic.

On est relativement amusés par ces situations burlesques, qui renvoient forcément au tempérament de personnes que l’on connait. Néanmoins, tout se corse lorsque Radin ! commence à essayer de trouver une histoire.

Radin !
manque de bons personnages secondaires

 

 

En effet, le film va jouer sur plusieurs tableaux perdant un peu le spectateur sur l’objectif final du protagoniste. Ce dernier se concentre à la fois sur le fait de trouver l’amour, mais également sur la volonté de renouer des liens avec sa fille cachée qu’il vient de retrouver. Au final, aucun des deux thèmes n’est suffisamment creusé, laissant à l’intrigue des personnages secondaires mal caractérisés et sous exploités. En effet, l’amoureuse du héros, interprété par Laurence Arné, est assez obscure sur les raisons de son attirance pour un personnage aussi antipathique. De même, sa fille, joué par Noémie Schmidt, est assez mollassonne.

Reste Dany Boon, qui a délaissé ici sa casquette de réalisateur, pour conserver devant l’écran son côté bon vieux luron proche des gens capable de faire rire les foules. Dans Radin !, il donne même des signes d’émotions dans une scène finale plutôt attendrissante avec sa fille.

Radin ! saura à coup sûr divertir un public friand de films légers et drôles. Pour le reste….

 

En savoir plus  :

  • Date de sortie France : 28/09/2016
  • Distribution France : Mars Films
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Check Also

showeb cinéma de rentrée 2017

Showeb Cinéma de rentrée : Les 23 films français à voir en 2017/2018

Lors du Showeb Cinéma de rentrée 2017, les distributeurs de films nous ont présentés leurs …

Daddy Cool image Vincent Elbaz

[Bande Annonce] “Daddy Cool” (2017) avec Vincent Elbaz et Laurence Arné

Découvrez la bande annonce de la comédie Daddy Cool de Maxime Govare (Toute Première Fois) …

Laisser un commentaire