//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE DVD] « No Land’s Song » (2015) d’Ayat Najafi
No Land's song DVD

[CRITIQUE DVD] « No Land’s Song » (2015) d’Ayat Najafi

No Land’s Song d’Ayat Nafati sort en DVD le 4 octobre 2016. Le film documentaire a sillonné les festivals du monde entier avec un accueil très chaleureux. Bulles de Culture vous donne son avis sur cette œuvre qui fait prendre conscience que le combat pour le droit des femmes est loin d’être gagné en Iran. 

Synopsis :

En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n’ont plus le droit de chanter en public en tant que solistes. Une jeune compositrice, Sara Najafi, avec l’aide de trois artistes venues de France (Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi), va braver censure et tabous pour tenter d’organiser un concert de chanteuses solo.

Le droit de chanter pour une femme

 

No Land's song image
© D. R.

 

No Land’s Song fait parti de ces films qui livre un témoignage captivant sur une culture qu’on ne connait peu. A l’heure où on est envahi des délires d’une Britney Spears qui se trémousse à moitié nue, le réalisateur utilise ici sa caméra comme un outil de revendications pour faire émerger un droit insolite en Iran : celui pour une femme de chanter en solo.

Plusieurs séquences appellent à réactions, tant elles paraissent hors du commun. L’une d’elle montre un vendeur à la sauvette sur un marché iranien qui a peur de dire qu’il possède dans son stock le CD d’une célèbre chanteuse, pensant que son interlocuteur est de la police. Ce passage démontre une Iran totalement rétrograde qui traite la culture comme un trafic de drogues.

Un film résolument musical

 

No Land's song image
© D. R.

 

Dans No Land’s Song, les préceptes de l’Imam sont clairs. La voix d’une femme qui chante donne du plaisir. Or, ce plaisir est totalement prohibé des écritures saintes. Le projet de No Land’s Song d’organiser un concert avec des chanteuses est donc construit comme un long parcours du combattant.

Les moments de désespoir, comme l’absence d’obtention de visa pour les protagonistes français, alternent avec les liesses de cette bande de femmes qui ont une audace et un courage inouï. Le film adopte également un ton résolument musical qui donne du punch à une mise en scène très rythmée.

Au final, ce beau documentaire au melting pot culturel, chansons iraniennes chantées par Elise Caron et Jeanne Cherhal, donne une ouverture d’esprit sur un pays dont les libertés sont encore bridées.

Contenu du DVD No Land’s Song

 

  • Interview de Ayat Najafi (réalisateur)
  • Interview de Sara Najafi (compositrice)
  • Interview de Parvin Namazi (chanteuse)
  • Scènes coupées

 

 

 

En savoir plus  :

  • Disponible en DVD/Blu-ray chez Jour2fête à partir du 04/10/2016

Check Also

Grave image Garance Marillier

[INTERVIEW] Entretien avec l’actrice Garance Marillier (« Grave »)

Sorti dans les salles en mars 2017, le film Grave de Julia Ducournau nous avait …

AFFICHE BIARRITZ SURF GANG

[CRITIQUE] « Biarritz Surf Gang » (2017) : Les punks font du surf

Biarritz Surf Gang des réalisateurs et surfeurs Pierre Denoyel et Nathan Curren raconte l’incroyable histoire …

Laisser un commentaire