//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] “Gutenberg ! Le Musical” par Nicolas Guilleminot, direction le Sentier des Halles
Gutenberg le musical affiche

[CRITIQUE] “Gutenberg ! Le Musical” par Nicolas Guilleminot, direction le Sentier des Halles

Gutenberg ! Le Musical, mise en scène par Nicolas Guilleminot, est la pièce de théâtre improbable sur la vie, légèrement fictionnée, du célèbre inventeur de l’imprimerie. Bulles de Culture vous donne son avis sur cette version remodelée de l’histoire. 

Synopsis :

1450, dans la modeste cité médiévale de Schlimmer, Allemagne, on découvre Gutenberg, simple presseur de vin dans un environnement formidablement joyeux mais affreusement sale. Ici, personne ne sait lire, tout le monde préfère boire. Alors, comme quête d’une vie, Gutenberg décide de sauver les habitants de la ville, en les éloignant de leur propre ignorance. Il va transformer sa presse à vin en presse à imprimer !

 

Gutenberg ! Le Musical,
un show en format grosse production…

 

Gutenberg Le Musical photo
©Stéfanie Robert

 

Gutenberg ! Le Musical, c’est un spectacle étonnant avec une trentaine de personnages sur scène. Parmi eux, on retrouve évidemment le protagoniste qui mène l’intrigue mais aussi la belle Helvética, amoureuse de ce dernier, aussi belle que cruche. Quelques personnages secondaires méritent également une attention particulière comme la petite fille juive, exécrable avec ses blagues antisémites.

Pour le show, le producteur de Gutenberg ! Le Musical a vu les choses en grand en faisant installer un décor époustouflant, avec notamment au centre de la scène une immense presse à papier ! Les tableaux s’enchainent et on découvre tour à tour les beaux paysages de cette ville médiévale de Schlimmer autant que l’univers sombre et austère d’un monastère conservateur.

Côté direction musicale, l’orchestre, dirigé par Sébastien Ménard, livre une partition cocasse et très drôle, qui a la particularité de pouvoir rivaliser avec les plus grands musicals de broadway, tout en voulant s’en moquer, notamment avec des paroles parfois ridicules et des rythmes passe-partout.

Tout cela alors que…

… qui fait appel à l’imaginaire

 

Gutenberg Le Musical photo
© Stéfanie Robert

 

Toutes ces louanges autour de Gutenberg ! Le Musical alors qu’en réalité, tout ce qui est dit au dessus est issu de l’imagination du spectateur. En réalité, seulement deux comédiens occupent la petite scène du Sentier des Halles. Ensemble, ils essayent de faire une projection du spectacle qu’ils auraient aimé faire en donnant un aperçu low cost de celui-ci.

On comprend bien le concept de ce musical dont la thématique première est l’imaginaire. Comme la production est à petit budget, les décors sont en carton, les deux acteurs interprètent à eux seuls les 30 personnages de la pièce en se munissant de casquettes pour les distinguer.

Il faut dire que cela marche à fond car au fur et à mesure de la représentation, on oublie l’économie d’échelle pour se retrouver dans un autre monde, sur une autre scène, rendant sincère les superlatifs exprimés dans la première partie de cet article.

Il faut dire que sur la scène de Gutenberg ! Le Musical, ils sont 2 à assurer. D’un côté, on a l’exubérance de Philippe d’Avilla qui pousse les mimiques des personnages à leur paroxysme. De l’autre, on a Sébastien Valter, qui est actuellement dans la grande salle Gaveau pour Oliver Twist, le musical, qui apporte candeur et innocence.

La pièce est jonchée d’humour et de dérision. Que ce soit dans l’attitude de l’orchestre, vous l’avez compris composé en réalité d’un seul musicien, que dans le parti pris des comédiens d’assumer leurs rôles jusqu’au bout allant même à faire croire qu’ils sont en recherche d’un producteur…

Avec Gutenberg ! Le Musical, finalement on assiste à une très bonne comédie musicale complètement barrée mais d’une très haute qualité. “Je mange des rêves…j’en mange aussi !” pour reprendre les paroles de la chanson de clôture.

 

En savoir plus :

  • Gutenberg ! Le Musical au Sentier des Halles (Paris, France) du mardi 18 octobre au mercredi 28 décembre 2016, les mardis et mercredis à 20h30
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Check Also

affiche Maxime Gasteuil

[CRITIQUE] “Plaisir De Vivre” de Maxime Gasteuil, l’humour au grand cœur

 Plaisir de Vivre, le spectacle de Maxime Gasteuil, produit par Benjamin Demay, est à l’affiche …

Laisser un commentaire