//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / ♥ [CRITIQUE DVD] « Elle » (2016) de Paul Verhoeven
Elle Bluray

♥ [CRITIQUE DVD] « Elle » (2016) de Paul Verhoeven

Elle vient d’être choisi pour représenter la France aux Oscars 2017. Après un passage en compétition officielle de Cannes, le film de Paul Verhoeven, porté par Isabelle Huppert et Laurent Laffite, sort en vidéos. Notre avis sur ce film Coup de Cœur Bulles de Culture. 

Synopsis :

Michèle (Isabelle Huppert) fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour. Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer.

 

Elle, digne héritier de Basic Instinct

 

Elle photo
© D.R.

 

Paul Verhoeven choisit de s’attaquer à l’adaptation du roman Oh… de Philippe Djian pour construire le scénario de Elle. Dès la construction dramaturgique du film, on retrouve bien évidemment le côté thriller policier de Basic Instinct (1992) avec cette femme forte à la psychologie éminent complexe, voire malsaine.

En cela, le cinéaste ouvre une nouvelle fois son film par une scène choquante où le personnage de Michèle se fait violer d’une façon sordide. On fait directement le parallèle avec l’introduction du pic à glace dans le film avec Sharon Stone. Au fur et à mesure de l’intrigue, Elle se détache du style passé de son réalisateur pour passer d’une enquête policière vite expédiée à un récit centré sur le passionnel et l’humain.

Isabelle Huppert, une femme moderne et subversive

 

Elle photo
© D.R.

 

Isabelle Huppert porte en elle une modernité d’une femme de 30 ans. Elle est totalement crédible et incarne un personnage complexe et sarcastique. Elle s’arroge totalement des codes de la femme meurtrie pour livrer une performance marquante et audacieuse. On est loin de la cinquantenaire suiveuse accrochée aux hommes de La Ritournelle (2014) de Marc Fitoussi.

Le réalisateur joue également avec les sonorités musicales de son film. Il utilise l’instrumentation à cordes, non sans rappeler encore une fois le thème de Basic Instinct, pour accroître l’angoisse de son spectateur.

Plus français que jamais, Paul Verhoeven s’entoure pour Elle de figures emblématiques de la scène hexagonale. Laurent Lafitte incarne avec brio la masculinité sous un angle machiste et pervers, tandis que Virginie Efira se veut plus touchante et fragile. A l’écran, ils incarnent un duo charmant qui marche plutôt bien.

Jouant sur les flashbacks et les non-dits, le film Elle a une place parmi les petites pépites françaises de cette année 2016. Un coup de cœur Bulles de Culture !

Contenu du DVD

  • la Masterclass de Paul Verhoeven

 

En savoir plus :

  • Disponible en DVD/Blu-ray chez TF1 Vidéos à partir du 04/10/2016
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Check Also

    London House affiche

    [CRITIQUE] « London House » (2017) de David Farr

    Un an après sa sortie en Angleterre, London House (The Ones Below en anglais) arrive sur nos écrans. …

    Affiche - Les Mauvaises Herbes

    [CRITIQUE] « Les mauvaises herbes » (2016) de Louis Bélanger

    Encore du bon cinéma québécois ! Derrière les géants Xavier Dolan, Denis Villeneuve ou Jean-Marc Vallée …

    Laisser un commentaire