enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SVoD / SERIES / [Critique] « Au-delà des murs » (2016) de Hervé Hadmar et Marc Herpoux
au-dela-des-murs-affiche

[Critique] « Au-delà des murs » (2016) de Hervé Hadmar et Marc Herpoux

Que ce soit sur France 3, Canal+, France 2 ou maintenant Arte, c’est toujours avec un immense plaisir que nous retrouvons à chaque fois l’univers de Hervé Hadmar et Marc Herpoux. Leur nouvelle série Au-delà des murs est un conte initiatique et fantastique décliné en trois chapitres. L’avis et la critique série de Bulles de Culture.

Synopsis :

Lisa (Veerle Baetens), jeune orthophoniste, s’installe dans une maison en ville dont elle a mystérieusement hérité. Elle découvre des pièces et des couloirs qui suscitent son effroi. La maison mouvante s’avère manipuler d’autres occupants, croiser d’autres espaces temps, pour mieux offrir à Lisa l’occasion d’un voyage initiatique

Au-delà des murs : une mini-série inspiré d’un fait divers

On tend vers le merveilleux depuis Les Oubliés et on a voulu l’assumer pleinement.
— Hervé Hadmar

Même si des exemples mythiques tels que Belphégor ou le Fantôme du Louvre (1965) existent, la télévision française a produit peu de belles œuvres fantastiques nationales. Et pour le scénariste et réalisateur Hervé Hadmar, c’est clairement le récent  succès public et critique de la série Les Revenants (2012-2015) qui leur a permis de proposer la mini-série Au-delà des murs à la chaîne franco-allemande Arte.

Pour ce projet, les deux auteurs, Hervé Hadmar et Marc Herpoux (Pigalle, la nuit, Signature, Les Témoins), se sont inspiré d’un fait divers sur une personne morte depuis vingt-cinq ans et retrouvée dans une maison abandonnée dans le centre-ville de Lille.

« Il a fallu se perdre dans cette maison » pour pouvoir raconter cette histoire, a confié Hervé Hadmar. Une errance que l’arrivée de la scénariste Sylvie Chanteux en cours d’écriture a permis de recadrer : « Sylvie nous a rejoint quand on faisait trop le portrait de la maison plutôt que celui de Lisa » (Marc Herpoux).

Toujours fasciné par les structures du conte et les schémas de la psychanalyse, les trois auteurs ont écrit « chaque pièce [comme] un souvenir qui devra résoudre un trauma fondateur » (Hervé Hadmar) pour la protagoniste.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Les derniers articles par Jean-Christophe Nurbel (tout voir)

    Un commentaire

    1. A voir attendre la fin du film pour tout comprendre

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    %d blogueurs aiment cette page :