//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / MUSIQUE / [CRITIQUE] “Encore un soir” (2016) de Céline Dion, un disque du deuil sans grande envergure
celine dion encore un soir image album

[CRITIQUE] “Encore un soir” (2016) de Céline Dion, un disque du deuil sans grande envergure

Céline Dion propose avec son nouvel album, Encore un Soir, une œuvre enregistrée un peu avant, et surtout après, le décès de son pygmalion et mari, René Angelil. Notre avis sur cette œuvre hommage. 

 

PLUS QU'UN DESTIN LA STORY DE CELINE DION image
© D.R.

L’un des albums les plus attendus de l’année est celui qu’on vous présente : Encore un soir de Céline Dion donc, le 34ème de sa carrière. Il est composé de douze titres sur sa version simple/normale/pas luxe et de quinze chansons bonus sur la version dite ‘deluxe’ (dont une redécouverte de Trois heures vingt, une chanson des années 80).

Encore un soir : une surprise…
mais pas dans le bon sens

 

Céline Dion a été surprenante ces derniers mois. On l’attendait éplorée, abattue avec toute la dramaturgie propre aux personnages de son calibre et de son envergure. Il n’en fut rien. Lors de ses apparitions médiatiques (dont une interview événement sur M6), elle est restée digne, en confiant qu’elle était une femme tournée vers l’avenir.

Dans un récent numéro du magazine féminin ELLE, elle avoue même être prête pour que d’autres surprises s’écrivent dans les pages de son livre. Le souci, c’est qu’elle a un peu trop dosé le sucre dans son nouvel opus Encore un soir.

Accommodant pour les retrouvailles

 

Encore un soir est l’opus censé sceller les retrouvailles de Céline après les ventes faramineuses de Sans attendre, son précédent disque francophone sorti à l’automne 2012. Avant la mort de son mari René Angelil, elle s’était mise d’accord pour de nouveaux concerts à l’AccorHotelArena de Paris et sur l’enregistrement d’un nouveau disque à présenter lors de cet événement.

René étant entre temps décédé, les auteurs choisis ont forcément été influencé dans leur écriture. Il en ressort un disque aux paroles très sages, pleines de vœux pieux et ressemblant à des interviews de l’artiste mises en musique.

On pourrait écrire que c’est dans la norme de Dion, c’est juste un cran en-dessous de D’eux (1995) ou S’il suffisait d’aimer (1998) sur lesquels figurait déjà la signature de Jean-Jacques Goldman.

Encore un soir est plutôt un disque fourre-tout mielleux où le souvenir de l’autre est ultra-présent et où Céline ne nous apprend rien, si ce n’est qu’à force de vivre dans un tourbillon, on en oublie le temps qui passe. Ça s’écoute sur la chanson-éponyme, premier single promo, la seule à nous avoir véritablement touchés.

C’est dire…

Zaho, la plus inspirée ?

 

Peut-être sommes-nous trop durs ?

Oh, pas totalement puisqu’il convient de souligner que la bonne surprise de ce disque provient de l’arrivée de Zaho dans le cercle des auteurs aux pieds de Céline. Ma faille est très radiophonique et rappelle les horizons du CD dédié à René Charles, A New Day Has Come (2002). Tu sauras touche aussi et est un des rares titres à rester dans l’oreille. A vous bénéficie d’un bon beat mais pourrait décevoir les plus exigeants avec un texte trop limpide, élémentaire et familier (encore cette impression d’utilisation d’extraits d’interviews !).

Quant à Vianney, c’est plutôt le contraire. Des sons typiquement variété française qui ne servent pas totalement les textes intéressants. Mais son titre Ma force est loin d’être à jeter.

Grand Corps Malade signe trois textes dont Les yeux au ciel où Céline se demande si son enfant ne passe pas trop de temps à regarder des futilités et à ignorer l’essentiel comme la contemplation du ciel. Refrain efficace mais couplets inodores.

C’est bien là, le défaut principal de ce 34ème album de Céline Dion : aucune innovation dans le chant. Et quand quelque chose nous laisse indifférent, c’est qu’elle manque d’identité et de couleur.

Vivement le prochain !

 

Mais le public pardonnera facilement à Céline son côté peinard. Mais il est amusant de noter qu’il a choisi en grande partie les instrumentaux lors d’un grand concours organisé par sa maison de disques pour aider aux choix des nouvelles chansons. Le prochain opus francophone de Céline Dion devrait un peu plus surprendre.

Il sera officiellement celui de sa nouvelle vie.

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 26 août 2016
  • Distribution France : Sony/Columbia

Luigi Lattuca

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Journaliste culturel fasciné par les comportements humains, aimant se retrouver défendant le ciné en solo et se délectant aussi de séries télé et d'essais percutants.

TOP 3 TV : "Desperate Housewives" (2004-2012), "Revenge" (2011-2015), "2 Broke Girls" (2011-...)
TOP 3 Cinéma : "Batman, le défi" (1992), "La Belle et la Bête" (1991), "8 Femmes" (2002)
TOP 3 Littérature : "Le bilan de l'intelligence" (1935) de Paul Valéry, "Robert des noms propres" (2002) d'Amélie Nothomb, "A nous deux, Paris !" (2012) de Benoît Duteurtre

Site personnel : Les caprices de Luigi

Check Also

La Belle et la Bête affiche film

[CRITIQUE] “La Belle et la Bête” (2017) : L’écho d’une histoire éternelle

Après Jean Cocteau et Christophe Gans, c’est au tour de Bill Condon (Twilight – Chapitre …

Sorties cinéma 2017

Sorties cinéma 2017 : 12 films français à ne pas louper

L’année 2017 commence. Bulles de Culture ne va pas faire faux bond à la tradition …

2 Commentaires

  1. GICART c’est vrai que à part encore un soir le CD n’est pas terrible.

  2. Je ne connais pas l’album au complet, juste le titre phare « encore un soir » qui a mon sens est un excellent titre plein de sens et d’émotion. Bien entendu mon avis n’engage que moi (tout comme votre critique n’engage que vous). Il me semble cependant que vous auriez pu vous abstenir de critiquer madame Dion dans les circonstances actuelles mais bon il faut bien vivre…

Laisser un commentaire