//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CONCOURS / [ITW] Doc Indigène : “‘De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France’ raconte le parcours d’un jeune du pays du séga à l’Ile de France”

[ITW] Doc Indigène : “‘De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France’ raconte le parcours d’un jeune du pays du séga à l’Ile de France”

Le groupe réunionnais Doc Indigène est de retour en live à Paris depuis avril 2016 avec un show intitulé De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France. Découvrez notre interview exclusive du Doc et gagnez des CD de son dernier album, intitulé Identité, avec Bulles de Culture.

 

Doc Indigène est un groupe fondé par l’auteur-compositeur, chanteur, multi-instrumentiste (saxophone, flûte traversière, violon, guitare…), mais aussi ancien médecin généraliste, Jean-Claude Nurbel.

Après un premier album remarqué dans son île natale grâce à un single reggae à succès (Chamacha, 1995), le Doc a enchaîné les opus reflétant le métissage de l’Ile de La Réunion :

  • Méli-Mélo (1997),
  • Amène à moin (1997),
  • Les Moutardiers et Doc Indigène chantent Noël (1998),
  • Sentimental (2000),
  • Identité (2008).

Après plusieurs années d’absence, Doc Indigène revient donc sur scène avec de nouveaux musiciens pour un spectacle mélangeant musiques indigènes et chansons françaises dans un voyage musical De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France.

En attendant peut-être un nouvel album l’année prochaine…

D’Expression Noire à Doc Indigène

 

Bulles de Culture : Qui est Doc Indigène ?

Doc Indigène : C’est un Réunionnais qui a fait de la musique, tout en exerçant  la médecine. Parce que cela a toujours été son rêve de faire de la musique mais que malheureusement à l’époque, à la Réunion, il n’y avait pas d’école pour cela. Au fil des ans, je me suis débrouillé pour apprendre à jouer de quelques instruments. Je me souviens que le premier d’entre eux a été la flûte à bec. Et à trois ans, je me suis débrouillé tout seul avec. Personne ne m’a expliqué par quel bout, il fallait souffler.

Dans les années 80, j’ai fondé plusieurs groupes, dont un groupe associatif qui visait à la défense des intérêts des Noirs à La Réunion. Cette association s’appelait Expression Noire dans les années 80.

Par la suite, j’ai constitué un groupe consacré au jazz : le Bourbon Jazz Quartet avec Henri-Claude Moutou, Bédier et Nini Marguerite.

Parallèlement, j’avais un groupe qui s’intéressait à la musique réunionnaise, au maloya, au séga et à la musique indigène en général, c’est-à-dire  aux musiques brésilienne, africaine et cubaine (bossa nova et salsa). Donc “Doc” parce que “docteur” et ça, personne ne pourra me l’enlever. Et “Indigène” parce que je joue  les musiques noires et aussi parce qu’un indigène est toujours chez lui là où il se trouve. Je me sens pleinement chez moi en France.

“Des airs de La Réunion
et une incursion dans le répertoire hexagonal”

 

Bulles de Culture : Vous avez repris une série de concerts depuis 2016, intitulée De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France. Pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Doc Indigène : Pour faire cette série de concerts, on a d’abord rassemblé des musiciens réunionnais pour la plupart avec  un long passé dans la musique créole. Je pense en particulier à Hassen [NDLR : le guitariste], à Vally [NDLR : le pianiste] et à Vara [NDLR : le bassiste]. On s’est adjoint des musiciens d’Afrique du Nord (dont le batteur et percussionniste Hafid) et avec eux, on a décidé de chercher des endroits pour se produire en public. Dernièrement, un autre percussionniste, Jean-Paul, nous a rejoint.

Le spectacle s’appelle De l’Ile de la Réunion à l’Ile de France et raconte le parcours d’un jeune parti du pays du séga pour atterrir en France métropolitaine et découvrir toutes sortes de musiques et de chansons rarement entendus dans son île. Tout cela à l’époque des Montand, Mouloudji, Brassens… c’est-à-dire à la fin des années 50. Il y a donc des airs de La Réunion mais aussi une incursion dans le répertoire hexagonal.

“Voyager dans l’espace et dans le temps”

 

Bulles de Culture : Actuellement, nous vivons dans une époque un peu particulière avec notamment les attentats que la France a connus ces dernières années. Quel regard portez-vous en tant que musicien sur cela ?

Doc Indigène : On voit d’abord que Doc Indigène, sur scène, est composé de gens différents venant de la même île ou d’autres régions. Je pense que les gens devraient chercher à se rassembler mais je n’ignore pas qu’il y a des problèmes extrêmement importants et que la solution ne passe pas forcément par la musique.

Donc on dit aux gens qui viennent nous voir : “Vous, vous venez et nous, on va vous faire voyager dans l’espace et dans le temps. De la Réunion qui est une île dans l’Océan Indien mais qui est aussi un île au large de l’Afrique, donc déjà en soi, un mélange géographiquement. À l’Ile de France.Vous entendrez des musiques de plusieurs continents. Ces musiques cohabitent avec bonheur et montrent la voie aux hommes”.

Propos recueillis à Paris (France) le 27 août 2016.

 

En savoir plus :

 

Page suivante,
gagnez des CD de Doc Indigène

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Check Also

MUSIC: I Hate Mondays #24 – “Uluru” de/by Doc Indigène

Petit voyage estival au cœur de l’Australie et de son Territoire du Nord en compagnie …

BUBBLES OF GOOD DEALS: Music/Theatre

Music and theatre, here are some offers not to bubble! Make your choice and fill …

4 Commentaires

  1. Petit bout d’homme qui a toujours aimé la musique, fait chanter dans les fêtes familiales et qui passe aisément d’un instrument à un autre……

  2. Bonjour,

    Je ne connaissais pas Doc Indigène et c’est une belle découverte !

    Merci 🙂

  3. Daubry Benjamin

    Merci pour ce concours ! J’aimerais découvrir

  4. mmm…voyager en musique !

Laisser un commentaire