//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Instinct de survie” (2016), la bonne surprise de l’été
Instinct de survie - The Shallows affiche

[CRITIQUE] “Instinct de survie” (2016), la bonne surprise de l’été

Instinct de survie (The Shallows) est le nouveau film de Jaume Collet-Serra. Après l’épouvante et l’action, le réalisateur s’attaque au film de survie avec une formule estivale imparable: Blake Lively versus Shark! Le pitch est simple et bien vendeur, mais faut-il céder à la tentation?

Synopsis :

Nancy (Blake Lively) surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

 

Un Instinct de survie simple et efficace

 

 

Une plage de rêve, un spot de surf idéal, une touriste américaine sexy… et un gros méchant requin. La recette n’est pas originale, mais le plat est réussie. Entre film de survie et pur film d’action, Instinct de survie est la bonne surprise de l’été. Un divertissement efficace qui sent bon le popcorn et le sable chaud.

Le film nous entraîne dans le périple de sa courageuse héroïne, Nancy, interprétée par une surprenante Blake Lively (Savages, Café Society). Et ce malgré la simplicité de la trame, intelligemment exploitée pour servir le film. L’exposition laisse bien le temps au spectateur de s’attacher à la surfeuse américaine, dans une agréable ambiance de vacances paradisiaques. On appréhende ainsi d’autant plus l’inévitable retournement cauchemardesque et sa mâchoire acérée.

Le reste du film nous immerge ensuite dans la situation désespérée de notre héroïne. Et la tension ne retombera plus jusqu’au générique de fin, dans un enchaînement de scènes astucieusement rythmées et captivantes. La réussite d’ Instinct de survie ne réside donc pas tant dans le scénario, plutôt basique, mais dans sa mise-en-scène percutante qui surfe habilement entre les genres pour divertir au mieux le spectateur.

Un bon film de genre(s)

 

 

Bien que le postulat initial du film semble manquer d’originalité, Instinct de survie sort son épingle du jeu en mélangeant habilement les genres. Le pitch a tout d’un film de survie en huis-clos réaliste, dans la lignée d’Open Water ou The Reefavec une touche de “found footage” go-pro en guise d’introduction. Le réalisateur Jaume Collet-Serra se sert des codes de ce genre pour plonger le spectateur aux côtés de la surfeuse en péril, mais il ne s’en tient pas là.

Car sous les eaux troubles du survival immersif se tapit un film d’action décomplexé avec juste ce qu’il faut de gore pour assouvir la soif sanguinolente du monstrueux requin blanc. Fier de son expérience dans le cinéma d’horreur (Orphan, 2009) et le cinéma d’action (avec sa trilogie Liam Neeson: UnknownNon-Stop et Run All Night), le réalisateur espagnol orchestre les différents genres pour un divertissement optimal.

Jaume Collet-Serra sait s’affranchir aux bons moments du réalisme méticuleux typique d’un survival pour offrir des scènes d’action plus assumées, sans jamais vraiment perdre de vue la cohérence de son récit. Et dans la catégorie “film de requin”, Instinct de survie s’inscrit dans la digne lignée des Dents de la mer de Steven Spielberg. Le réalisateur ibérique a bien tiré les leçons de son prédécesseur et met en scène son requin dans le même esprit que le classique du genre. Sauf que cette fois, le requin se fait voler la vedette…

Sexy Badassitude

 

 

On aimerait parler de révélation mais à 29 ans, Blake Lively n’en est pas à son premier long métrage, loin de là. Mais ce n’est pas tous les jours qu’une actrice a la chance de tomber sur un rôle comme celui de Nancy, la surfeuse texane d’Instinct de survie. Avec ce personnage, Blake Lively saisit à bras le corps l’opportunité de briller, seule en tête d’affiche.

D’abord attachante et sexy, l’actrice dévoile rapidement un charisme insoupçonné en se battant férocement pour sa vie. Elle porte ainsi le film sur ses solides épaules et domine l’action d’une prestation physique qui en aurait fait baver plus d’uns. Parmi les bonnes surprises que réserve le film, Blake Lively est de loin la meilleure d’entre elles.

 

 

 

Instinct de survie est un divertissement estival de qualité. Malgré les apparences d’un pitch un peu trop aguicheur, le film surpasse les attentes avec en tête une Blake Lively remarquable. Une bonne surprise pour cette fin d’été qui méritait bien une dernière virée à la plage.

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 17/08/2016
  • Distribution France : Sony Pictures France
Emilio M.

Emilio M.

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Passionné de films et de séries, made in USA et d’ailleurs…

TOP 3 Films récents : "The Revenant" (2015), "Sicario" (2015), "Boyhood" (2014)
TOP 3 Séries : "The Wire" (2002-2008), "The Office" (US) (2005-2013), "Louie" (2010-...)
Emilio M.

Check Also

sélection des sorties cinéma du mercredi 30 août 2017 image

Notre sélection des sorties cinéma du mercredi 30 août 2017

Petit paysan, Le Prix du succès, Wind River, Gabriel et la montagne, Le Veuf, Bonne …

sélection des sorties cinéma du mercredi 23 août 2017 image 1

Notre sélection des sorties cinéma du mercredi 23 août 2017

120 battements par minute, Les Proies, Profession Magliari, Hitman & Bodyguard, Mort à Sarajevo et …

Laisser un commentaire