//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] “Nos pires voisins 2” (2016), gode, weed… et tampons !
Nos pires voisins 2 affiche

[CRITIQUE] “Nos pires voisins 2” (2016), gode, weed… et tampons !

Deux ans à peine après le succès international du premier volet, Nicholas Stoller revient avec Nos pires voisins 2 (Neighbors 2: Sorority Rising), une suite exploitant la même recette, rafraîchie par de nouveaux ingrédients féminins plus que bienvenus. Sequel honnête ou forcing commercial expresse ? Notre verdict !

Synopsis :

Mac et Kelly Radner (Seth Rogen et Rose Byrne), pour l’arrivée de leur deuxième enfant, sont enfin prêts à franchir l’étape ultime vers la vie adulte et déménager en banlieue. Mais alors qu’ils mettent tout en œuvre pour vendre leur maison, une sororité d’étudiantes décomplexées menée par la jeune Shelby (Chloë Grace Moretz) succède à l’ancienne fraternité de Teddy (Zac Efron), les surpassant largement en termes de débauche et tapage nocturne.

On reprend les mêmes…

 

… Et on recommence! Nicholas Stoller, réalisateur du premier opus, revient avec la même troupe menée par le trio Seth Rogen/Rose Byrne/Zac Efron. En renfort pour ce second volet plus féminin (mais pas plus intelligent rassurez-vous), un trio sympathique de jeunes actrices se prêtent allègrement au jeu de la guerre entre voisins: Chloë Grace Moretz (Kickass 1 & 2Si je reste), Kiersey Clemons (Dope) et Beanie Feldstein.

Le duo de scénaristes Andrew Jay Cohen & Brendan O’Brien ont trouvé le pitch perfect pour replonger leurs personnages dans une guerre de voisinage qui évite de justesse la redite. Pour réussir le challenge, ils ont pu bénéficier de l’aide experte de Seth Rogen et Evan Goldberg (Pineapple Express, C’est la fin, ), qui ont mis la main à la pâte aux cotés de Nicholas Stoller, lui aussi impliqué dans l’écriture du scénario. Une collaboration à cinq qui sent la bonne fratrie sympathique et porte ses fruits à l’écran.

Même délire, même énergie!

Nos pires voisins 2 n’est donc pas une suite forcée par l’avidité des studios. C’est bel et bien la même bande de copains du premier film qui remettent le couvert dans un esprit de franche camaraderie. Les gags s’enchainent avec la même décomplexion que le premier épisode, dans un savant mélange d’idiotie et de vulgarité, souvent gratuit mais toujours bien orchestré.

Pour les amateurs du genre, le savoir-faire des scénaristes et du réalisateur est implacable et le film se déroule sans efforts, dans une cohésion narrative maîtrisée. Nos pires voisins 2 continue ainsi d’explorer la vie parentale crue et poussée à l’extrême, le clash des générations et le détournement fantaisiste de la culture fêtarde à l’américaine —on a le droit cette fois à une fameuse tailgate party, sorte de fête d’avant-match traditionnelle des gros évènements sportifs aux États-Unis. Et avec son casting autant dévoué qu’expérimenté, on s’attache juste comme il faut aux protagonistes et seconds rôles pour mieux s’embarquer dans leurs nouvelles aventures rocambolesques.

Nos pires voisins 2 image-4
© Chuck Zlotnick

L’ingéniosité des cinéastes est a soulignée, car même si certains gags sont recyclés du premier opus, les idées originales ne manquent pas. L’apport féminin des nouvelles recrues s’incorpore avec aisance dans l’univers du film et procure son lot de nouveaux gags et situations comiques. Bien sûr, le thème féministe du film, tout comme les autres thèmes d’ailleurs, est entièrement asservi à l’humour et aux vannes faciles : pas de fausses prétentions ici, Nos pires voisins 2 est une comédie totalitaire qui s’assume pleinement, comme savent si bien le faire nos voisins américains.

 

Nos pires voisins 2 et le 3 ??

L’équipe de Nos pires voisins a tellement l’air de s’amuser qu’un troisième film ne surprendrait pas grand monde. Mais pour cela, il faudrait une bonne idée pour relancer la troupe qui n’est pas du genre à faire dans la gratuité commerciale. Et justement, Zac Efron et Seth Rogen semblent avoir trouvé le pitch idéal… avec des zombies!

 

La vidéo n’est bien sûr qu’un clip promotionnel retransmis avant un épisode de Fear The Walking Dead sur AMC, la chaîne qui diffuse aussi Preacher, la dernière série produite justement par Seth Rogen et Evan Goldberg.

Neighbors 3: Zombies Rising n’est donc qu’une blague promotionnelle, même si la réalisation d’un tel projet pourrait presque paraître vraisemblable aujourd’hui. Car désormais dans l’univers des comédies américaines à “sequel”, tout peut arriver. Comme le prouve l’annonce officielle de MIB 23, le troisième volet de la saga 21 Jump Street qui sera aussi la suite de… Men In Black. Une idée de crossover totalement déjantée venant de Jonah Hill, ami de longue date de Seth Rogen et Evan Goldberg. À suivre donc !

 

 

Pour faire court, si vous avez aimé Nos pires voisins, vous aimerez sa suite ! Les gags sont au rendez-vous et du même acabit. Le film va au bout de son délire avec un amusement sincère et contagieux: l’équipe a clairement pris du plaisir à faire ce film et invite les amateurs du genre à faire la fête avec eux.

Et à défaut d’apporter un semblant de réflexion sur les thèmes qu’il aborde, Nos pires voisins 2 brandit haut et fort son humour américain irrévérencieux, simpliste, mais on ne peut plus équitable puisqu’on y rigole de tout (racisme, sexisme, antisémitisme, et même violence policière) et sur un pied d’égalité, dans l’absence totale de concessions et de retenues. Ce qui fait terriblement défaut dans nos productions hexagonales…

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 06/07/2016
  • Distribution France : Universal Pictures France
Emilio M.

Emilio M.

Rédacteur / Editor chez Bulles de Culture
Passionné de films et de séries, made in USA et d’ailleurs…

TOP 3 Films récents : "The Revenant" (2015), "Sicario" (2015), "Boyhood" (2014)
TOP 3 Séries : "The Wire" (2002-2008), "The Office" (US) (2005-2013), "Louie" (2010-...)
Emilio M.

Check Also

Iris affiche

[CRITIQUE] “Iris” (2016) de Jalil Lespert

Après Yves Saint-Laurent (2014) et la série Versailles (2015) sur Canal+, Jalil Lespert revient à la réalisation …

Preacher affiche

“Preacher” saison 1 sur OCS Choc en US+24

Preacher est l’adaptation en série télévisée par Evan Goldberg, Seth Rogen et Sam Catlin du …

Laisser un commentaire