//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / KIDS / [CRITIQUE] “Des mains pour dire je t’aime” (2016) de Pénélope
Des mains pour dire je t'aime 1ere de couverture

[CRITIQUE] “Des mains pour dire je t’aime” (2016) de Pénélope

Des mains pour dire je t’aime : Petits mots doux pour tous en langue des signes est un livre illustré tout en douceur pour apprendre en langue des signes à dire tous les mots doux que nous aimons partager avec ce que nous aimons.

Synopsis :

Qui ne rêve pas un jour de pouvoir dire « je t’aime », « mon cœur » ou « ma petite fée » ? Quoi de plus beau que de pouvoir aussi le dire à ceux qui ne peuvent l’entendre ?

A travers de délicates illustrations Pénélope, auteure-illustratrice du livre Des mains pour dire je t’aime, nous l’enseigne. C’est le fruit d’un formidable travail réalisé en amont en étroite collaboration avec Alain, enseignant de la langue des signes et Virginie, maman sourde de 4 enfants.

Des mains pour dire je t’aime :
La naissance de l’idée et du livre

 

Des mains pour dire je t'aime image Coeur uniquement
© D.R.

 

Quand j’ai eu connaissance du livre Des mains pour dire je t’aime de Pénélope, j’ai voulu tout de suite le découvrir et le chroniquer. Pouvoir enfin dire “je t’aime ” à tous, même à ceux qui ne m’entendent pas, même à ceux qui ne s’expriment pas ou pas encore avec la parole. Partager avec tous les mots les plus beaux du monde en langue des signes pour relier sourds et entendants.

Le livre est l’histoire d’une rencontre et d’une belle aventure aussi. La rencontre entre Pénélope, auteure-illustratrice et l’INJS (Institut National des Jeunes Sourds). C’est la volonté et le désir de cette jeune femme qui  lui fait contacter le directeur de cet institut pour relever le défi : « créer des mots doux en langue des signes… » Des mots que tout le monde pourra s’approprier, que tout  le monde pourra échanger, que tout le monde pourra faire voyager.

Pour sa réalisation, Pénélope a travaillé en étroite collaboration avec Alain, enseignant de la langue des signes et Virginie, maman sourde de 4 enfants. Un travail qui a donné vie par les mains à des mots doux qui n’existaient pas encore en langue des signes comme “mon cœur”! A 6 mains, ils les ont créés. Pénélope les a dessinés pour les transmettre… car quoi de plus universel que le dessin?

Depuis, ces mots tendres ont fait parlé d’eux car ils sont dorénavant intégrés officiellement au vocabulaire de la langue des signes française.

Un livre qu’on savoure avec les yeux,
les mains et le cœur

 

Des mains pour dire je t'aime image coeur 2
© D.R.

 

Des mains pour dire je t’aime  s’ouvre comme une fleur, qui éclot petit à petit. Son petit format convient aux grands comme aux petits. Car il n’est jamais trop tôt d’apprendre à communiquer, d’apprendre à dire des mots tendres. Son système à rabat nous guide pas à pas à la découverte et à l’apprentissage du mot. On y va tout doucement, au fur et à mesure, parce qu’on se laisse charmer par les dessins aux traits épais et poétiques de Pénélope. Et parce que l’on prend le temps de bien décomposer et d’intégrer le geste qui vont guider des mains pour dire je t’aime. Cela peut être nos mains, celles de nos enfants, de nos amis, de nos bébés aussi. Eux qui n’ont pas encore la parole et qui apprennent en reproduisant nos gestes.

Le livre Des mains pour dire je t’aime est une porte ouverte sur une langue qu’on ne connait que trop peu. La langue des signes est belle, elle danse. Et elle permet surtout à communiquer tous ensemble, que nous soyons sourds, mal-entendants ou entendants.

En savoir plus :

  • Des mains pour dire je t’aime, Pénélope, Éditions Les Grandes Personnes, 2016, 36 pages à rabat, format 16, 5×20, 13.50 euros
  • Livre pour tous les âges
  • Exposition à partir du 4 octobre 2016 et rencontre avec l’auteur le jeudi 6 octobre 2016 de 19h à 21h à la Bibliothèque Chaptal (Paris, France)

 

Cathy Ellissèche

Cathy Ellissèche

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
Dévoreuse de livres, passionnée de danse, de théâtre et de cinéma, je suis curieuse et friande de toutes créations (même en arts plastiques) qui font s'agiter mes émotions.

TOP 4 CINÉMA : "Les Tontons flingueurs" de George Lautner (1963), "Singing in the Rain" de Stanley Donen et Gene Kelly (1952), "Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque" de Irvin Kershner (1980), "Gran Torino" de Clint Eastwood (2008)
TOP 4 LITTÉRATURE : "L'Ombre du Vent" de Carlos Ruiz Lafont, "Compartiment pour Dames" de Anita Nair, "Les Dieux voyagent toujours incognito" de Laurent Gounelle, "Harry Potter à l'Ecole des Sorciers" de J K Rowling
Cathy Ellissèche

Laisser un commentaire