//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [VOD] « Les Enquêtes du Département V : Délivrance » (2016) de Hans Petter Moland

[VOD] « Les Enquêtes du Département V : Délivrance » (2016) de Hans Petter Moland

Ce troisième opus des Enquêtes du Départements V se place dans la veine des précédentes adaptations audiovisuelles, sans néanmoins réussir à captiver comme le livre d’origine de Jussi Adler-Olsen. Notre critique de Les Enquêtes du Département V : Délivrance (Flaskepost fra P) de Hans Petter Moland.
   

Synopsis :

Une bouteille jetée à la mer, repêchée et oubliée dans un commissariat des Highlands. A l’intérieur, un appel au secours écrit en lettres de sang et en danois. Lorsque le message échoue au Département V de la police de Copenhague, chargé des dossiers non élucidés, les années ont passé… L’imprévisible Carl Mørck (Nikolaj Lie Kaas), Assad (Fares Fares), son assistant syrien au flair infaillible, et Rose, leur secrétaire, vont-ils prendre au sérieux ce SOS ?

 

Le risque de l’adaptation

Delivrance Les Enquetes du Departement V image-2
© Hendrik Ohsten

En préambule, je tiens à vous préciser deux choses à mon sujet :

  • je suis un avide lecteur de polar que ce soit lors de ma jeunesse les bouquins d’Agatha Christie ou plus récemment les polars nordiques.
  • je n’ai jamais trouvé une adaptation cinématographique réussie à mon goût.

Malgré les succès au box-office des sagas Millenium (2012), ou Gone Girl (2014), je trouve que ces films font pâle mesure à côté des livres. Et c’est tout à fait normal, lorsque l’on se plonge dans un livre on se créé dans notre imaginaire les personnages ; le livre contient bien plus de détails sur l’univers qu’il décrit. Et malheureusement, les adaptations  de Jussi Adler-Olsen n’échappent pas à la règle.

Les Enquêtes du Département V : Délivrance 
Une intrigue loin de l’œuvre originale

Delivrance Les Enquetes du Departement V image-3
© Hendrik Ohsten

 

Dans ce troisième opus intitulé Les Enquêtes du Département V : Délivrance, alors que personne ne soupçonne l’existence d’un kidnappeur/rançonneur/tueur en série, un message dans une bouteille jetée à la mer va conduire nos inspecteurs du Département V sur une toute nouvelle enquête aux implications beaucoup plus profondes qu’ils n’imaginaient. L’instinct de Carl Morck va encore parler et accompagné de son bras droit Assad, ils vont remuer ciel et terre pour faire la lumière sur ce mystère.

La force des livres se trouve dans la description de la relation qu’entretiennent les deux enquêteurs Carl Morck et son acolyte Assad ; ces deux-là forment un duo tout à fait atypique lié par une même envie de justice. Malheureusement, cela est mis au second plan dans ce troisième opus de la saga. En effet, alors que les deux premières adaptations des Enquêtes du Département V restaient dans une certaine mesure fidèles aux livres et que l’on tombait sous le charme de ces inspecteurs, cette troisième s’en éloigne totalement que ce soit d’un point narratif, ou encore des enjeux même du crime. Là où le livre est un polar haletant, avec une forte connotation psychologique, on tombe, avec le film, dans un thriller, de bonne facture certes, mais qui se résume à une course poursuite qui par moment peut s’avérer ennuyeuse.

Une réalisation nordique soignée

Delivrance Les Enquetes du Departement V image-6
© 2016 Wild Bunch Distribution

 

Le traitement de l’intrigue de Les Enquêtes du Département V : Délivrance est un parti pris qui a déçu le fan des livres. Néanmoins, gardons un jugement modéré. On retrouve une nouvelle fois une réalisation et une photo impeccable, de très bons acteurs, et une intrigue efficace. Une adaptation qui plaira sans aucun doute aux spectateurs des deux premières adaptations mais qui pourra laisser un petit goût amer aux lecteurs de la saga du Département V.

Enfin, je tiens à souligner le mode fort agréable de diffusion de ce film (ainsi que des deux premiers) en e-cinema. C’est un moyen de distribution des films novateur qu’il faut saluer et surtout soutenir. Reste un dernier effort afin de rendre le film disponible en VOST pour les puristes. 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie E-cinema France : 05/05/2016
  • Distribution E-cinema France : Wild Bunch Distribution
  • Disponible en DVD et Blu-Ray chez Wild Side dès le 06 juillet 2016
  • Disponible en VOD dès le 06 juillet 2016
  • Entretien du réalisateur et film disponibles sur FilmoTV

Check Also

Coudre et Découdre photo 5 Ines Bensalem

[INTERVIEW] Ines Bensalem, réalisatrice de « Coudre & découdre » (2016)

La réalisatrice Ines Bensalem vient de remporter le Grand Prix du jury du Festival Ptit …

Ava photo Léa Mysius

[INTERVIEW] Léa Mysius, réalisatrice de « Ava »: « Une volonté de réenchanter le monde »

Léa Mysius, 28 ans, vient de recevoir le prix SACD à la Semaine de la …

Laisser un commentaire