//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / « Vents contraires » (2016) de Christelle Leroux et Franck Gombert

« Vents contraires » (2016) de Christelle Leroux et Franck Gombert

La série documentaire Vents contraires de Christelle Leroux et Franck Gombert nous entraîne sur les routes d’une France en résistance pour découvrir d’autres manières de vivre au quotidien.

Synopsis :

Trois « As du volant » se préparent pour un road-movie décalé dans nos régions. Tous les trois poursuivent une route commune : pister les flagrants délits de résistance et de changements, ceux que nous appellerons les Vents Contraires.

Les succès critique (César du meilleur film documentaire) et public du film documentaire Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent en 2016 a confirmé notre envie actuelle de découvrir d’autres façons de vivre notre quotidien. Alors avec leurs looks post-soixante-huitards et leurs véhicules  vintage, Christelle Leroux, Dominique Dautruche et Romain Lesaffre s’inscrivent dans cette tendance et nous emmènent à la rencontre d’artistes, d’ouvriers, de retraités, de paysans, d’écologistes… qui vivent différemment leur quotidien.

À la recherche des Vents Contraires

Si la réalisation des 4 épisodes de 52 minutes de Vents contraires est quelque peu conventionnelle, les sujets montrés le sont par contre beaucoup moins.

Des exemples ?

Dans le premier épisode, Dominique Dautruche nous conduit avec son fourgon automobile chez les Custoprothetik où l’orthoprothésiste Simon propose aux handicapés de customiser leurs prothèses et autres appareillages orthopédiques. Pourquoi ? Pour leur permettre de mieux accepter la perte de leur membre et changer aussi le regard des autres sur leur handicap.
Une très belle initiative.

De son côté, dans le même épisode, Christelle Leroux nous emmène en moto à la rencontre de grand-pères et grand-mères qui vivent leur retraite dans une chorale très rock’n’roll, The Mamys and The Papys. À plus de 60 ans, ils ne passent pas leur journée à tricoter mais se griment le visage comme des hard-rockeurs et chantent du hard rock, du reggae, du rock, du punk sur des scènes, dans des clips et bientôt sur des albums grâce à l’association Les Nuits secrètes. 
Il y a une vie en dehors des maisons de retraites où on peu chanter Antisocial de Trust ou J’ai Vu de Niagara et c’est rassurant 🙂

Enfin, dans l’épisode 3, Romain Lesaffre nous emmène avec sa décapotable en Bretagne où depuis 4 ans, les brestois utilisent une monnaie locale complémentaire appelée Heol. Ils l’utilisent pour soutenir la production locale, bio et solidaire (1 euro = 1 heol).
Une façon intéressante de créer un autre forme de lien entre vendeur et acheteur.

Des modes de vie différents
à découvrir

Consommation, environnement, éducation, intégration, solidarité… ces Vents Contraires sont donc d’intéressantes balades en France pour nous montrer des exemples réussis de modes de vie alternatifs et réussis dans un monde en crise.

Le Mistral (épisode 1), La bise (épisode 2), La Tramontane (épisode 3) et Le Grain Blanc (épisode 4), laissez-vous porter par ces Vents Contraires et solidaires.

 

 

En savoir plus :

  • Vents contraires est diffusé sur Planète+ chaque dimanche à 20h45 du 15 mai au 5 juin 2016

Check Also

AFFICHE BIARRITZ SURF GANG

[CRITIQUE] « Biarritz Surf Gang » (2017) : Les punks font du surf

Biarritz Surf Gang des réalisateurs et surfeurs Pierre Denoyel et Nathan Curren raconte l’incroyable histoire …

The Art of Television les réalisateurs de séries saison 1

[CRITIQUE] « The Art of Television : Les réalisateurs de séries » saison 1

La série documentaire The Art of Television : les réalisateurs de séries de Charlotte Blum …

Laisser un commentaire