//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQUE] « Person of Interest » saison 5, enfin le retour !
Affiche Person of Interest

[CRITIQUE] « Person of Interest » saison 5, enfin le retour !

L’attente a été longue pour les fans de la série Person of Interest, qui a entamé lundi dernier sa cinquième et dernière saison. En France, on peut la découvrir en US+24 sur la plateforme MYTF1 VOD. Notre critique sur ce retour tant attendu.

 

Synopsis :

Reese (Jim Caviezel), Finch (Michael Emerson) et Root (Amy Acker) étaient en bien mal posture à la fin de la saison 4. Samaritain semble avoir pris l’ascendant sur la Machine. Pour sauver cette dernière, nos héros décident de l’isoler dans une mallette contenant de la mémoire vive. Seulement, dans cet espace confiné, la Machine manque d’énergie et il faut vite la ré-alimenter pour éviter qu’elle ne meure.

 

Le retour se faisait attendre pour Person of Interest car le diffuseur américain, CBS ne l’avait pas annoncé dans sa grille de rentrée. C’est à un rythme singulier pour les Etats-Unis, deux épisodes par semaine, que la saison finale va être expédiée dans un format raccourci de 13 épisodes au lieu de 22 habituellement.

 

Person of Interest photo
© Barbara Nitke/CBS

Intelligence artificielle, au coeur du débat…

 

Person of Interest, produite par J.J. Abrams et écrite par Jonathan Nolan, le frère de Christopher, avait en 2011 bouleversé le paysage audiovisuel. Abordant des épisodes bouclés avec un concept efficace, « un big brother qui nous observe et qui délivre des numéros désignant des personnes à sauver ou à arrêter », la série évoquait avec subtilité les dangers d’une intelligence artificielle et d’un contrôle informatique omniprésent des individus dans une ère post-11 septembre.

Le programme arrive au sommet lorsqu’il introduit le concept de « Samaritain », machine toute puissance aux mains d’une organisation secrète prête à tout pour observer population. Néanmoins, le concept s’essouffle en saison 4 à cause d’une direction artistique qui évite les sujets centraux, comme la montée en puissance du sentiment d’insécurité ou la prise de pouvoir de l’informatique, préférant une intrigue linéaire sans éclat.

 

« Mais de toute façon, c’est terminé »

 

Étrange scène de début pour ce premier épisode de la saison 5 de Person of Interest, on y voit le repère de nos protagonistes complètement vide. Reese en voix-off qui explique que tout est terminé. Triste vision du futur pour la Machine dont on comprend qu’elle ne gagnera pas face à Samaritain. Aussi, se pourrait-il que la série se termine tragiquement ?

En tous cas, l’épisode 1 est plein d’espoir car il est concentré sur la fuite de nos trois personnages principaux qui essayent de regagner leur repère sous terrain pour sauver la Machine. Évidemment, ce retour de Person of Interest aura son lot de combats puisque Samaritain enverra toutes ses troupes pour neutraliser les « indésirables ».

Person of Interest photo
© Giovanni Rufino/Warner Bros. Entertainment Inc

Plus de profondeur pour la saison 5 de Person of Interest !

 

On voit à foison des scènes d’action, certes extrêmement bien réalisées. De façon étonnante, Root est une combattante affirmée qui montre qu’elle n’a pas besoin des directives de la Machine pour s’en sortir seule face à des brigands. Avec cet épisode, on re-dynamise le spectateur qui a quitté il y a maintenant un an les intrigues Person of Interest. Pour autant, on espère une sortie en éclat avec des épisodes qui lâchent un peu leur sérialité et qui reviennent à des concepts innovants, creusant un peu plus les thèmes centraux de la série. Plus que physique, on veut un affrontement psychique entre le monde du numérique et l’ancien temps.

On souhaite également que les scénaristes redonnent un intérêt au personnage de Fusco (Kevin Chapman), policier et agent double, dont on a du mal à suivre les pérégrinations.

Person of Interest Photo
© Giovanni Rufino/Warner Bros. Entertainment Inc

On a donc hâte de voir cette dernière salve d’épisodes avant de savoir si Jonathan Nolan confirmera son génie de la saison 3 où s’il préférera orienter Person of Interest vers un final plus conventionnel. En tous cas, la fin de Person of Interest, couplée avec celle de The Good Wife, marque un tournant dans la production de séries des chaines gratuites américaines (dits « networks ») qui n’ont pour le moment pas trouvé de concept pour renouveler ces programmes de qualité. Aussi, est-ce la fin de l’âge d’or des séries networks ?

 

En savoir plus :

  • Person of Interest saison 5 est disponible en US+24 sur MYTF1 VOD en 2 épisodes chaque semaine depuis le 2 mai 2016

Check Also

l'arme fatale saison 1 affiche TF1

[CRITIQUE] « L’Arme Fatale » saison 1 : Trop vieux pour ces conneries?

Après une diffusion en US+24 sur MyTF1 VOD en 2016, l’adaptation télévisée de la série …

LES GLOBES DE CRISTAL 2017 image

Les Globes de Cristal 2017 : Le palmarès complet

Omar Sy, Catherine Frot, Fabrice Luchini, Isabelle Huppert… retrouvez le palmarès complet des Globes de …

Laisser un commentaire