//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / [CRITIQuE] « London Spy », « Marche à l’ombre » & « Thirteen »
LONDON SPY Photo Générique - Key Art

[CRITIQuE] « London Spy », « Marche à l’ombre » & « Thirteen »

Retours sur une mini-série d’espionnage britannique London Spy de Tom Rob Smith, sur une chronique sociale canadienne Marche à l’ombre de Ian Lauzon et Ludovic Huot et sur une série dramatique britannique Thirteen de Marnie Dickens, toutes découvertes au festival Séries Mania 2016.

London Spy

 

Synopsis :

Danny (Ben Whishaw) tombe amoureux du mystérieux Alex (Edward Holcroft) mais tout bascule le jour où celui-ci disparaît…

Avec ses 5 épisodes de 60 minutes, la mini-série London Spy de Tom Rob Smith propose un sacré casting :

  • Ben Whishaw, le Q de Skyfall et 007 Spectre,
  • Jim Broadbent, le père de Bridget dans Le Journal de Bridget Jones,
  • Clarke Peters, le Lester Freamon de The Wire),
  • et l’actrice française Charlotte Rampling !

Coïncidences ou non, l’approche de l’espionnage de London Spy est aussi inattendu que celle d’Eric Rochant pour Le Bureau des Légendes. Comme Rochant qui refuse le rythme habituel de ce type de films pour privilégier le rythme plus réaliste du quotidien des espions , Tom Rob Smith propose un rythme  lent et de nombreux mystères autour de l’histoire d’un homme embringué dans des intrigues d’espionnage par amour.

Même si nous n’avons pas vraiment été convaincu par la série, London Spy séduira peut-être les téléspectateurs plus patients de découvrir le fin mot d’un histoire inspirée d’un fait divers.

La série a d’ailleurs reçu une Mention spéciale du Jury des blogueurs au festival Séries Mania 2016.

 

En savoir plus :

  • London Spy a été diffusé sur la chaîne de télévision publique britannique BBC Two en 2015
  • London Spy est diffusé sur Canal+ Séries depuis le samedi 7 janvier 2017 à 20h50

Marche à l’ombre saison 1

 

Synopsis :

Dans un centre de semi-liberté et de réinsertion, quatre criminologues tentent d’amener des détenus à retrouver le chemin de la liberté.

Sur 10 épisodes de 52 minutes, la série Marche à l’ombre de Ian Lauzon et Ludovic Huot suit quatre criminologues dans leurs vies professionnelles et privées  :

  • la sensible Tania (Ève Duranceau),
  • le père de famille Tom (Éric Robidoux),
  • l’ancienne militaire Audrey (Catherine Brunet) qui ne croit pas du tout à la réhabilitation,
  • et bien sûr, Rachel (Laurence Lebœuf) qui, touchée profondément par le suicide d’un détenu ont elle s’occupait, va remettre en question la froide distance administrative pour se confronter à l’humain des cas dont elle s’occupe.

L’originalité de la série est de nous proposer de nombreuses moments où les téléspectateurs peuvent assister à plusieurs scènes presque documentaires entre les agents de liberté et les détenus en réinsertion. Marche à l’ombre porte donc un regard intéressant sur le travail méconnu de la réinsertion.

Laurence Lebœuf a d’ailleurs reçu le Prix de la meilleure interprétation féminine au festival Séries Mania 2016 et une saison 2 de la série est confirmée.

 

 

En savoir plus :

  • Marche à l’ombre a été diffusé sur la chaîne de télévision payante québécoise Super Écran

Thirteen

 

Synopsis :

Après 13 ans de captivité, Ivy Moxam (Jodie Comer) s’échappe et retourne chez elle mais son mystérieux kidnappeur est toujours en fuite.

« I’m Ivy Moxam who’s taking 13 years ago. I’ve just escaped. Please help me. »

Après l’émouvant film Room (2015) de Lenny Abrahamson, coup de cœur Bulles de Culture, la série britannique Thirteen de Marnie Dickens va très certainement connaître le même succès auprès du public. Comme le film de Lenny Abrahamson, la série de Marnie Dickens aborde la question des personnes kidnappées depuis très longtemps et qui ont réussi à s’échapper. Thirteen prolonge même le film car il va commencer par le retour chez elle de son personnage principal, Ivy Moxam.

Si les parents d’Ivy sont ravis de la revoir, sa petite sœur émet tout d’abord des doutes sur son identité. Alors entre une famille et des amis qui ont changé, un kidnappeur toujours en fuite et une fille qui disparaît, reprendre une vie normale pour Ivy sera loin d’être évident. Et dans ce rôle difficile, l’actrice Jodie Comer s’en sort parfaitement.

Nouvelle série sur le thème de la disparition, l’originalité de Thirteen sera donc de placer les téléspectateurs du côté de la victime, tout en lui conservant ses secrets avec notamment le lien qu’elle aurait pu créer avec son ravisseur durant sa captivité.

 

 

En savoir plus :

  • Thirteen sera diffusé sur France 2

Check Also

To the Bone affiche

[CRITIQUE] « To the Bone » (2017) : Polémique et anorexie sur Netflix

Après la série 13 Reasons Why sur le suicide chez les jeunes, To The Bone …

Ozark saison 1 affiche

[CRITIQUE] « Ozark » saison 1 : Jason Bateman à contre-emploi

La série Netflix Ozark de Bill Dubuque et Mark Williams est présentée par nos confrères …

Laisser un commentaire