//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / A Bigger Splash (2016) de Luca Guadagnino
A bigger splash affiche

A Bigger Splash (2016) de Luca Guadagnino

A bigger splash afficheGrand plongeon pour le réalisateur italien Luca Guadagnino qui se lance le défi de proposer un remake du film mythique La Piscine (1969). Pour remplacer Alain Delon, A Bigger Splash met en avant le talent du frenchie Matthias Schoenaerts. Notre critique de ce film attendu. 
   

Synopsis :

Marianne Lane (Tilda Swinton) est une rock star qui vient de se faire opérer des cordes vocales. Pour sa convalescence, elle décide de partir sur l’île méditerranéenne de Pantelleria avec Paul (Matthias Schoenaerts), son compagnon. Un ami, Harry (Ralph Fiennes), également ancien amant de la chanteuse, les rejoigne avec sa fille Pénélope (Dakota Johnson). Les sentiments vont resurgir et les vacances vont tourner au fiasco…   

Une structure classique au service d’un drame psychologiquement fin

A Bigger Splash
© Studiocanal / Sandro Kopp

Le réalisateur Luca Guadagnino adopte le rythme de la « dolce vita » dans son A Bigger Splash. Le spectateur est immergé dans les paysages sublimes d’une terre de villégiature, l’île de Pantelleria, située entre la Sicile et la Tunisie. L’intrigue qu’il porte à l’écran est pourtant loin du paradis perdu. Adoptant un rythme lent inhérent à ses modèles comme Roberto Rossellini ou Martin Scorsese, le réalisateur met en place une intrigue qui va se transformer en un drame psychologique intense, mêlant sentiments amoureux et rivalité. 

Hommage à La Piscine (1969) de Jacques Deray, A Bigger Splash a cette nostalgie du passé n’ayant de cesse de faire des retours en arrière sur le vécu de sa protagoniste, à travers soit des sauts temporels montrant la frénésie rock’n roll de Marianne, soit à travers des dialogues évocateurs revenant sur une relation Marianne-Harry ambiguë et pas totalement oubliée. 

Pour montrer le présent, la caméra de Luca Guadagnino ne quitte pas se filtre jaune vieillissant comme pour montrer le décalage entre cette décadence d’antan et l’apparente sérénité des vacances.

Mais cette légèreté dans le grain de caméra est tranchée par une intrigue émotive et pleine de passion oscillant entre drame personnel, les passions amoureuses de Marianne, et polémique d’actualité, la crise des migrants.

Un quatuor excellent

A Bigger Splash
© Studiocanal / Sandro Kopp

<

p style= »text-align: left; »>Matthias Schoenaerts reprenant le rôle attribué à Alain Delon, on n’y pensait pas. Et pourtant, cet acteur belge révélé dans Bullhead (2011) de Michaël R. Roskam a tout du charisme de son prédécesseur. Il forme avec Tilda Swinton un couple à l’écran à la fois tellement non conventionnel mais complètement crédible. Durant toute la durée de A Bigger Splash, les deux se cherchent, s’observent et se manipulent sans jamais détruire leur sentiment. 

Autre duo parfait et improbable de A Bigger Splash, Ralph Fiennes et Dakota Johnson qui campent à l’écran cette relation père-fille tellement sauvage et dérangeante, à la limite de l’inceste. On retiendra notamment la scène où ils dansent sensuellement ensemble dans un bar, tel un homme marié et sa call-girl. Alors qu’elle n’avait aucun contrôle dans 50 nuances de grey, la jeune Dakota Johnson tient en haleine le spectateur avec ce côté machiavélique. C’est elle qui domine dans A Bigger Splash !

Rock’n Roll attitude !

A Bigger Splash
© Studiocanal / Sandro Kopp

A Bigger Splash est également une ôde au rock’n roll. Pour ce faire, le réalisateur rend un hommage étoffé aux Rolling Stones dans une bande son décoiffante où on peut notamment retrouver le titre « Voodoo Lounge ». A la façon Vinyl de Martin Scorsese, la musique prend part à l’histoire. 

« I can’t get no, satisfaction » !

 

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 06/04/2016
  • Distributeur France : StudioCanal

Check Also

[CRITIQUE] « Baby Driver » (2017) : Edgar Wright à 200 à l’heure !

On savait qu’Edgar Wright en avait sous le capot. Mais avec son nouveau film Baby Driver, …

The Circle affiche film

[CRITIQUE] « The Circle » (2017), l’avenir transparent

The Circle de James Ponsoldt est une dystopie adaptée du livre best-seller de Dave Eggers sur …

Laisser un commentaire