//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Dieumerci ! (2015) de Lucien Jean-Baptiste
dieumerci_affiche

Dieumerci ! (2015) de Lucien Jean-Baptiste

dieumerci_affiche

La culture n’est-elle que pour les riches ? Avec Dieumerci !, Lucien Jean-Baptiste réalise un film drôle et optimiste sur les rêves d’enfant de ceux qui peinent à joindre les deux bouts, et les difficultés du quotidien. Puisant dans un vécu douloureux, le réalisateur maîtrise son sujet et s’offre un très beau rôle principal, magnifié en Roméo sur les planches de théâtre. Aux côtés du jeune acteur Baptiste Lecaplain, lui aussi excellent en jeune fils à papa agaçant, les deux forment un duo original, auquel on croit.

Synopsis :

Dès sa sortie de prison, Dieumerci (Lucien Jean-Baptiste) s’inscrit au cours Ventura. Il souhaite réaliser son rêve de gosse : devenir comédien. C’est un parcours non sans embûche qui l’attend avec, sur son chemin, la rencontre d’un autre « galérien », le jeune Clément (Baptiste Lecaplain) en pleine crise existentielle. Les deux compères s’entraîneront à jouer Romeo et Juliette, le temps d’un concours d’entrée.

   
« Tout le monde veut changer de vie »
— Lucien Jean-Baptiste

dieumerci01-image-10
© Wild Bunch Distribution

Marqué par le deuil, Lucien Jean-Baptiste a su rebondir face à l’épreuve en allant là où on ne l’attendait pas : « J’ai vécu mon rêve de gosse à trente ans, je suis allé m’inscrire au cours Florent ». D’abord acteur, l’artiste est ensuite passé à l’écriture et à la réalisation en 2009 avec La première étoile. Troisième long-métrage, Dieumerci ! flirte avec l’autobiographique : « C’était le bon moment pour faire ce film ; la psychanalyse est faite, cette histoire est derrière moi ».

« La prison symbolise ma vie passée »
— Lucien Jean-Baptiste

dieumerci01-image-11
© Wild Bunch Distribution

Dans Dieumerci !, Lucien Jean-Baptiste raconte ce que c’est de ne pas être pris au sérieux quand on est noir et issu des quartiers défavorisés ; difficile de ne pas penser à Chocolat de Roschdy Zem (2014) actuellement en salles, et à la quête de reconnaissance artistique du premier clown noir de France. Avec la même générosité, les deux réalisateurs filment l’accession à la scène théâtrale telle une revanche sur la vie.

Sans tomber dans le misérabilisme, Dieumerci ! montre un Paris socialement cloisonné et a priori hostile. Pourtant, l’amour de l’art rapproche les deux héros que tout sépare et qui, d’abord indifférents au sort de l’autre, apprennent à se serrer les coudes. Les répétitions de la pièce Romeo et Juliette valent au film les scènes les plus drôles : dans une chambre d’hôtel miteuse comme sur un chantier ouvrier, la reconstitution de la scène de la fenêtre à laquelle « Juliette » (personnage interprété par l’humoriste Baptiste Lecaplain) est accoudée, révèle la force imaginaire des deux protagonistes fuyant un quotidien rude les laissant sans répit.

Film portant sur les rêves de gosse, Dieumerci ! est à lui seul un défi relevé haut la main par Lucien Jean-Baptiste, qui a su mener à terme un projet fragile au financement compliqué. Complices, les deux amis se rappelleront toujours des trois semaines de répétitions dans le froid, ce qu’ils appellent non sans humour leur Revenant (2015) à eux !

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 09/03/2016

  • Distribution France : Wild Bunch Distribution

Gwenaëlle L.P.

Gwenaëlle L.P.

Rédactrice / Editor chez Bulles de Culture
J'aime tous les cinémas, pourvu qu'ils me transportent et me fassent réfléchir.

TOP 3 Cinéma : "Lost in translation" de Sofia Coppola, "L'avventura" de Michelangelo Antonioni, "The 39 Steps" d'Alfred Hitchcock

Site personnel : L'avventura di Gwen
Gwenaëlle L.P.

Laisser un commentaire