//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Des nouvelles de la planète Mars (2016), Ground Control to Major Mars
DES-NOUVELLES-DE-LA-PLANETE-MARS_affiche

Des nouvelles de la planète Mars (2016), Ground Control to Major Mars

DES-NOUVELLES-DE-LA-PLANETE-MARS_afficheLa sortie en salles du film Des nouvelles de la planète Mars signe le retour du duo Dominik Moll/Gilles Marchand (Harry, un ami qui vous veut du bien, Lemming). Si le film commence par des images du lancement d’une fusée Titan suivies de plans sur François Damiens en apesanteur dans l’espace, il ne faudra pas se méprendre : le film n’est pas un nouveau Seul sur Mars (2015) mais tout simplement l’histoire sur Terre d’un homme du 20ème siècle, Philippe Mars (interprété par l’excellent François Damiens), un peu perdu au 21ème siècle. Compte-à-rebours ?
    

Synopsis :

Philippe Mars (François Damiens), ingénieur informaticien divorcé, essaye tant bien que mal de mener une vie tranquille, entre un fils collégien (Tom Rivoire) devenu subitement végétarien, une fille lycéenne (Jeanne Guittet) obsédée par la réussite, une sœur artiste peintre (Olivia Côte) aux œuvres terriblement impudiques et une ex-femme (Léa Drucker) qui bosse à la télé…  L’irruption de Jérôme (Vincent Macaigne), un collègue légèrement perturbé, achève de transformer son existence en chaos.

    
Bonbons Haribo et vie très monotone

 

Si les rêves de Philippe Mars sont peuplés de scènes en apesanteur où il est habillé en cosmonaute, son quotidien est beaucoup plus vidé de sens : il est programmateur depuis 20 ans dans la même boite, il est divorcé et a deux enfants. Des nouvelles de la planète Mars alterne entre son lieu de travail avec son patron qui distribue tout le temps à ses employés des bonbons Haribo, son appartement, la rue devant son immeuble et l’ascenseur où il croise souvent son voisin (Philippe Laudenbach), ancien chauffeur de Valéry Giscard d’Estaing.

Gentil, Philippe Mars mène sa vie sans faire de vague, tout en étant critiqué par sa fille bûcheuse de 17 ans qui le considère comme un looser et un fils de 13 ans, végétarien et sexuellement précoce. Tandis que son ex-femme et sa sœur ne reviennent vers lui que quand elles ont besoin de lui (garder les enfants ou le chien).

Le désordre va s’inviter sur la planète Mars

 

Philippe Mars a donc une vie très monotone et très loin d’être idéale. Heureusement, il va faire la rencontre de son très étrange collègue de bureau, interprété par le toujours très expressif Vincent Macaigne. Un des étranges moments qu’ils passent ensemble voit notamment ce Jérôme serrer très fort contre lui un hachoir contre lui pour se calmer. Évidemment, un plan sur un gros couteau dans Des nouvelles de la planète Mars sous-entend qu’il va servir. Et cela ne va pas manquer et pourtant, Philippe Mars sera très loin de regretter d’avoir « tendu l’oreille » à ce Jérôme et va peu à peu se laisser gagner par sa douce folie.

Petit à petit, le désordre va s’inviter sur la planète Mars avec un paroxysme atteint par l’arrivée de Chloé, interprétée par Veerle Baetens (l’actrice d’Alabama Monroe), une militante végétarienne et  phobique dont Jérôme est tombé follement amoureux.

Fait de moments drôles, de situations absurdes (des grenouilles kidnappés, un exposé comparant l’abattage de poussins à Treblinka…), Des nouvelles de la planète Mars va bousculer le gentil et tranquille gorille qu’est Philippe Mars – comparaison faite par Chloé pour qui Philippe Mars ressemble à un gorille qui resterait immobile pour faire semblant de ne pas remarquer la présence les barreaux qui l’enserrent de plus en plus dans sa vie – va peu à peu se rendre compte de l’inanité de son quotidien et réagir enfin.

Mais n’en disons pas plus pour vous laisser découvrir en salles cette sympathique comédie existentielle qu’est  Des nouvelles de la planète Mars.

 

     
En savoir plus :

  • Date de sortie France : 09/03/2016
  • Distribution France : Diaphana Distribution

Check Also

Le grand méchant renard et autres contes affiche

[CRITIQUE] « Le Grand méchant renard et autres contes » (2017) de Benjamin Renner et Patrick Imbert

Après son succès en librairie aux éditions Delcourt, Le grand méchant renard de Benjamin Renner …

K.O. affiche

[CRITIQUE] « K.O. » (2017) : Le mystère selon Fabrice Godert

Après des débuts sur grand écran très remarqués (Simon Werner a disparu nominé pour le …

Un commentaire

  1. Bonjour,
    j’aimerai connaitre si possible le nom de l’artiste qui a fait les peintures (exposées à la galerie, vernissage de la sœur dans le film) svp
    merci
    bien à vous

Laisser un commentaire