//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / 5 très bonnes raisons de voir Vinyl saison 1
vinyl_affiche

5 très bonnes raisons de voir Vinyl saison 1

Vinyl : Mike Jagger, Martin Scorsese, Terence Winter et Bobby Cannavale composent le casting 4 étoiles de la nouvelle série haut de gamme signée HBO. Après avoir eu la chance de voir les 5 premiers épisodes en avant-première, voici nos 5 bonnes raisons de se plonger dans l’ambiance seventies de cette série de Mick Jagger, Martin Scorsese, Rich Cohen et Terence Winter ! 
    
   

Synopsis :

1973. Richard A. Finestra (Bobby Cannavale) est un fou de musique. Un fou de rock’n roll, le son qui le fait vibrer et se sentir vivant. Richie est aussi un homme qui déborde. De cocaïne, de colère, d’énergie, de coups de sang durant lesquels il détruit tout. Richie se bat au quotidien pour sauver American Century Records, le label de musique qu’il a fondé dans une ville fiévreuse de New York en pleine mutation.

        
Voici donc nos 5 raisons de ne pas rater une série au double épisode pilote très prometteur :

  1. Mike Jagger & Martin Scorsese, un duo de rêve
  2. Un pilote de série version cinéma
  3. Une bande originale qui rocke
  4. Un casting au top
  5. Une plongée dans l’ambiance musicale des années 70

 

1/ Mike Jagger & Martin Scorsese,
un duo de rêve pour Vinyl

 

Mike Jagger est auteur-compositeur, musicien et chanteur et cofondateur du célèbre groupe de rock britannique The Rolling Stones. Il rêvait de faire un Casino (1995) dans le milieu de la musique et il a fallu presque 10 ans pour concrétiser son rêve. 10 ans pendant lesquels Martin Scorsese et lui ont peaufiné leur vision de ce qu’ils voulaient raconter.

Martin Scorsese et la musique, c’est une longue histoire d’amour. Présente dès son 3ème long métrage (Mean Streets, 1977), c’est d’abord la belle histoire d’amour musicale entre Liza Minnelli et Robert De Niro dans New York, New York (1977), suivis plus tard de 4  documentaires :

  • La Dernière Valse (1978) sur le groupe de rock canadien The Band ;
  • Du Mali au Mississippi (2003), 3ème épisode de la série Martin Scorsese Presents the Blues – A Musical Journey réalisée pour célébrer le 100e anniversaire du blues ;
  • No Direction Home (2005) sur l’auteur-compositeur, chanteur et musicien américain Bob Dylan ;
  • Shine a Light (2008) sur le groupe de rock britannique les Rolling Stones.

Vynil, le futur “Casino” du rock — l’idée de départ était de raconter 40 années de musiques —, devait d’abord être un long métrage mais Hollywood était frileux face à l’ampleur du projet — la crise économique mondiale de 2008 était passée par là.

C’est l’enthousiasme de la très ambitieuse chaîne de télévision payante américaine HBO — encouragé par le succès de Boardwalk Empire du duo Martin Scorsese/TerenceWinter — qui a permit au projet de devenir un projet de série en 2010 avec Terence Winter (Les Soprano, Boardwalk Empire) en tant que producteur exécutif, showrunner et scénariste.

Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Jean-Christophe Nurbel

Rédacteur en Chef / Editor in Chief chez Bulles de Culture
Accro aux films, aux pièces de théâtre, aux séries et à la culture en général, j'aime les œuvres qui me surprennent.

Top 3 Cinéma : "À bout de souffle" (1960), "Blade Runner" (1982), "Casablanca" (1942)
Top 3 TV : "Engrenages" (2005-...), "The Wire" (2002-2008), "Twin Peaks" (1990-1991)
Jean-Christophe Nurbel
Follow me

Laisser un commentaire