//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / MUSIQUE / Tarifa (2015), l’élégance d’un rock punchy et minimaliste
Tarifa Mensch

Tarifa (2015), l’élégance d’un rock punchy et minimaliste

Tarifa MenschBulles de Culture a poussé la porte de Les Bains Paris le mercredi 21 octobre 2015 à l’invitation du label Tsunami Addiction. On ne présente plus ce lieu mythique de la nuit parisienne, même si la déco a changé depuis les années 90. Au programme de la soirée : la découverte du groupe Mensch et de leur album Tarifa.
    

      
Un duo rock classe et sensuel     

 

Formé en 2010 à Lyon, le groupe Mensch est constitué de Vale Poher (guitare et chant) et Carine Di Vita (basse et chant). Guitare, basse, clavier, boite à rythmes, voix mélodieuses et rock minimaliste sont quelques-uns des ingrédients de ce duo rock classe et sensuel. Ce tandem décomplexé sort son premier opus en 2012, puis enchaine ensuite de nombreux concerts.

 

MENSCH
© D. R.

 

Un album moins sombre

 

Pour l’écriture de leur deuxième album Tarifa, sorti en août chez Tsunami Addiction/Modulor Music, Mensch s’installe au bout du bout de l’Europe, dans la ville éponyme, s’inspirant de son atmosphère si particulière.

Ces 10 titres écrits entre 2013 et 2014, nous offre un album moins sombre que le précédent. Plus pop selon les artistes, plus électriques selon les amateurs. Unanimement salué par la critique, l’album surfe entre new wave, Kraut rock, pop fiévreuse… Du morceau Saudade qui ouvre la partie à Dusk qui la conclut, il fait le grand écart entre musique 80’s et actuelle… entre Joy Division, Siouxsie d’un côté et The XX de l’autre.

 

Une bouffée de chaleur

 

Plus dansant que son frère ainé, l’album Tarifa laisse filtrer la lumière et les couleurs andalouses. En témoigne le clip du titre Tarifa.

Réalisé à partir d’images de vacances à l’ancienne, Tarifa, le 5ème titre de l’album de Mensch, fait l’effet d’une véritable bouffée de chaleur. On notera quelques marques de fabrique du groupe :

  • l’influence nu wave dans la boite à rythmes ;
  • le chant en anglais – seul le titre Cosmopolitain est l’exception française de cet album.

Ajoutons à cela une élégance scénique naturelle et punchy que nous avons pu voir sur la scène de Les Bains Paris, Mensch est définitivement un groupe calibré pour les salles à taille humaine.

 

 

Avouons-le, l’album Tarifa nous saisit sans qu’on s’y attende.

En remède au froid hivernal, on jouerait volontiers les prolongations, au son des guitares de Tarifa. Et dire qu’il parait que le groupe cherchait un tourneur encore récemment !

Ne rater pas les prochaines dates de Mensch à travers la France pour leur album Tarifa, histoire de vous réchauffer la couenne sous l’effet de l’été andalou quand tombe la neige et souffle le vent de l’hiver.

 

 

En savoir plus :

  • L’album Tarifa de Mensch est sorti le 28 août 2015 chez le label Tsunami Addiction/Modulor Music

Laisser un commentaire