//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / SPECTACLES / [CRITIQUE] « Les Caves » de Les Frères Taloche
Les caves Affiche

[CRITIQUE] « Les Caves » de Les Frères Taloche

Après plus de 20 ans à interpréter des sketches sur scène, Les frères Taloche se lancent dans l’écriture de leur première pièce : Les Caves. Mis en scène par Alain Sachs, le projet est dans la lignée des prestations antérieures des frères Taloche, burlesques et déjantées. Notre avis. 

Synopsis :

Un malfrat amateur décide de séquestrer dans une cave l’une des plus grandes fortunes de France afin de demander une grosse rançon. Cependant, ce délinquant se rend compte qu’il s’est malheureusement trompé de personne et se retrouve à retenir un maître d’hôtel sans sous. Comble de malchance, la porte de la cave claque laissant les deux individus enfermés dans cet endroit sordide, sans autre ressource que les vieilleries de la pièce. Ensemble, ils vont apprendre à cohabiter tout en découvrant que le lieu cache des merveilles propices à l’évasion.

Les Caves :
une écriture basée
sur le théâtre de l’absurde

 

Les caves image
© STEPHANE DE COSTER.BE

Complètement déjantés, les frères Taloche misent sur un scénario reprenant les codes du théâtre de l’absurde. Chaque objet de la pièce est un moyen pour partir dans un délire fanfaronesque, vestige de leur expérience dans le domaine du sketch. Tour à tour, les gags vont s’enchainer autour par exemple d’un vieux yaourt, d’une canne à pêche ou d’un jeu d’échec. L’enjeu simpliste est bien sûr de se délivrer de ce huis clos sans personne et surtout sans réseau. Pour justifier ce délire total, les frères Taloche ont misé sur la consommation de champignons hallucinogènes, capables de faire partir les personnages dans une euphorie naturelle.

Derrière un synopsis qui se veut construit et plus académique que le précédentes prestations des frères Taloche, Les Caves est une continuité dans la carrière des humoristes qui ne devrait pas perturber les fans. Dans la salle de la Gaité Montparnasse, où le spectacle se joue actuellement, ils étaient nombreux à applaudir et à rire aux éclats aux clowneries du duo.

Une mise en scène étudiée

 

Les caves image
© STEPHANE DE COSTER.BE

Grande nouveauté dans l’univers des Taloche, ces derniers ont collaboré avec Alain Sachs, qui a donné corps à l’univers loufoque des auteurs en se servant du huis clos de Les Caves pour en faire une véritable caverne d’Ali baba. Chaque objet intervient dans la dramaturgie. Bémol, l’évolution de l’histoire est trop prévisible en fonction des éléments de décors qu’ils restent à exploiter. Aussi, le spectateur arrive à anticiper le gag. Touche appréciable de mise en scène, le spectacle est interactif car prenant le public comme des spéléologue aguerris.

Aussi, Les Caves est une pièce qui remplit totalement le contrat signé entre les auteurs et leur public depuis de nombreuses années, celui de faire rire en dépit du bon sens. Attention cependant pour les non-initiés de ne pas tomber dans le guet-apens d’un théâtre d’un genre très particulier.

 

En savoir plus :

Check Also

Coup de théâtre de/ by Sébastien Azzopardi

Fiers de leur Molière 2014 de la comédie avec la pièce Dernier coup de ciseaux, …

Laisser un commentaire