//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Danish Girl (2015) de Tom Hooper
Danish Girl affiche

Danish Girl (2015) de Tom Hooper

Danish Girl afficheAprès l’accueil plutôt partagé réservé à Les Misérables (2012) et sa pléthore de stars,  Tom Hooper revient à une histoire plus intimiste avec Danish Girl (The Danish Girl, 2015). L’oscarisé Eddie Redmayne (Une merveilleuse histoire du temps) et un des nouveaux visages d’Hollywood, Alicia Vikander, forment à l’écran un couple fort atypique dans un film qui est une vraie réussite.
   

Synopsis :

Tiré du best-seller de David Ebershoff , Danish Girl retrace la remarquable histoire d’amour entre Gerda Wegener (Alicia Vikander) et Lili Elbe, née Einar Wegener (Eddie Redmayne), une artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.

 

Oui, c’est une réussite !

 

Danish Girl image
© Universal Pictures

 

Une réussite, oui, et on a envie de se répéter car avec tout ce que peut offrir le cinéma, la télévision et tous les moyens disponibles aujourd’hui pour créer l’illusion, les spectateurs blasés que nous pouvons être se retiennent de plus en plus difficilement de faire abstraction des manques dans une œuvre. 

Un film réussi est donc un film qui arrive à captiver le spectateur grâce à ni à des décors magnifiques, ni à des performances d’acteurs, mais bien grâce à un réalisateur qui allie toutes ces choses pour les mettre au service de l’histoire et la servir au mieux.

Et en cela, Tom Hooper n’a fait que des bons choix dans Danish Girl !  

 

Histoire d’un transgenre

ou histoire d’amour ?

 

Danish Girl image
© Universal Pictures

 

S’éloignant de toute la vulgarité et le sordide qui peuvent entourer un sujet continuant encore à choquer les âmes bien-pensantes – ou les esprits étroits, au choix -, l’histoire de Lili Elbe, et donc de Danish Girl, ramène cette quête de personnalité à une dimension humaine, plus romantique, voire poétique.

L’accent est mis, non pas sur le regard des autres, mais sur celui des proches, le plus difficile à supporter.

Et c’est peut-être en cela que le film, tout en évoquant un sujet d’actualité, est surtout une histoire d’un incroyable amour. Plus encore, c’est l’histoire de l’incroyable abnégation de Gerda Wegener, la Danish girl comme l’appelle l’imposant Hans Axgil (Matthias Shoenaerts) – ce personnage sera la cause des premiers émois de Lili – quelques minutes avant de la rencontrer.    

 

Un deuxième Oscar pour Eddy ?

 

Danish Girl image
© Universal Pictures

 

Évidemment il habite l’écran le Eddy ! Par son incroyable regard, par son élégance innée qui fait de lui un homme très séduisant et une femme avec un certain charme.

Il fait face à une Alicia Vikander, sous les traits de Gerda, qui n’arrive à lui voler la vedette que lorsque perdue, échevelée dans une des scènes les plus déchirantes du film, elle exprime son besoin d’un retour à une ancienne réalité.  

 

Danish Girl image
© Universal Pictures

 

Ironie de la situation, alors même que Lili Elbé ne serait rien sans l’amour de la toujours aimante Gerda, il est clair qu’on se souviendra d’Eddy et qu’on oubliera Alicia.  

Cela mérite-t-il pour autant un Oscar ?

Car sans rien enlever à son talent, force est de constater que le physique de celui qui à joué Jack Johnson dans la série Les Piliers de la terre avec ses fameuses lèvres charnues, le prédisposent quand même plus à rentrer dans une robe qu’un Hugh Jackman a.k.a. le poilu Wolverine, a.k.a. Jean Valjean dans Les Misérables du même réalisateur…

Tom Hooper  réussit donc à évoquer un sujet touchy avec beaucoup de délicatesse et de pudeur, arrive même à mettre une forme de poésie dans un instant de totale nudité, autre scène marquante du film. Danish Girl décrit la vie de deux artistes et le réalisateur utilise tout son art pour dépeindre toutes les nuances de leur singulier amour. 

En sortant de ce beau moment de cinéma, si plein de larmes qu’on a parfois aussi les yeux qui picotent, on a juste envie de souhaiter à toutes les Lili du monde, de trouver leur Gerda…  

 

 

En savoir plus :

  • Date de sortie : 20/01/2016
  • Distribution France : Universal Pictures International France

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire