//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Paco de Lucía, légende du flamenco (2014), un père vu par son fils
PacodeLucia-LegendeduFlamenco-affiche

Paco de Lucía, légende du flamenco (2014), un père vu par son fils

PacodeLucia-LegendeduFlamenco-afficheAuréolé d’un Goya (l’équivalent des César français) du Meilleur documentaire espagnol, Paco de Lucía, légende du flamenco est le portrait d’un guitariste légendaire qui a su élargir l’audience du flamenco espagnol au monde entier. Notre avis sur ce documentaire réalisé par le fils du musicien, Curro Sánchez.
    

Synopsis :

Dernier hommage rendu à Paco de Lucía, ce documentaire réalisé par son fils, Curro Sánchez, retrace le destin musical et artistique du génie de la guitare flamenco disparu en 2014.
     

Un pont entre les périodes classique

et moderne de la guitare flamenca
     

PacodeLucia-LegendeduFlamenco-2
© D.R.

     
Le flamenco est la musique du sud de l’Espagne, L’Andalousie où Paco de Lucía est né le 21 décembre 1947. Et dans le mythique trio de guitaristes immortalisé sur l’album live Friday Night in San Francisco (1981), Paco de Lucía est le pendant espagnol, la touche flamenco et notamment le magnifique soliste du titre Rio Ancho.
      

     
De son vrai nom Francisco Sánchez Gómez, Paco devient de Lucia sur scène en hommage à sa mère Lúcia Gomes Gonçalves. Avant sa mort, son fils, Curro Sánchez, a donc eu la bonne idée de filmer son père depuis 2010 et nous restitue ici un ultime portrait.

Archives, interviews, Paco de Lucía, légende du flamenco revient sur le parcours musical de cet artiste très perfectionniste, de ses débuts dans une famille de guitaristes (son père, ses frères) et de danseurs (sa mère) à ses collaborations avec des musiciens étrangers, en passant par sa rencontre déterminante avec le chanteur de flamenco Camarón de la Isla.

Paco de Lucía sera notamment l’un des premiers à improviser dans le flamenco comme un musicien de jazz. Car avec l’avènement de Franco, le pays s’ouvre sur l’extérieur et la musique de Paco de Lucía aussi.

John McLaughin, Al di Meola, Chick Corea, John McLaughin, Rubén Blades, Carlos Santana… il multipliera les rencontres et fera le pont entre les périodes classique et moderne de la guitare flamenca. Ce qui bien sûr n’ira pas sans grincement de dents du côté des puristes.

Un documentaire conventionnel mais riche
       

PacodeLucia-LegendeduFlamenco-1
© D.R.


Paco de Lucía, légende du flamenco
est donc un film très intéressant sur la très belle carrière de ce musicien mondialement connu et qui obtint même l’une des plus hautes distinctions espagnoles, le prix Prince des Asturies des Arts en 2004.

Cependant, le défaut du film serait peut-être le regard un peu trop pudique du fils sur son célèbre père. Il manque un regard d’auteur, voire d’artiste sur cette légende espagnole. La première scène du film traduit parfaitement cette distance. Curro Sánchez y filme son père en train de se préparer avant de s’exercer et pendant quelques secondes, ses mains nous apparaissent en gros plan. Le moment est court – il ne reviendra d’ailleurs pas dans le film – et cela est vraiment dommage car au-delà de la fabuleuse carrière d’artiste du père, il aurait été peut-être plus intéressant de chercher à percer le secret de ses mains dont la dextérité et la rapidité ont fait la renommée.

Mais ne boudons pas notre plaisir, bien que conventionnel, Paco de Lucía, légende du flamenco reste un film bien documenté et qui offre une belle porte d’entrée pour découvrir l’œuvre de cet immense artiste qu’il serait dommage d’oublier.
      

   
En savoir plus :

  • date de sortie France : 28/10/15

Check Also

L'amant double affiche film

Cannes 2017 « L’amant double » (2017), le cinéma français content de lui par François Ozon

L’amant double de François Ozon a été présenté vendredi en Compétition du 70ème Festival de …

Affiche Mobile Homes film

[Cannes 2017] « Mobile Homes » (2017) : Vladimir de Fontenay, un jeune réalisateur à suivre

Mobile Homes est le premier long-métrage de Vladimir de Fontenay, jeune réalisateur français installé aux …

Laisser un commentaire