//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / Un début prometteur (2015), une histoire de famille
UN DEBUT PROMETTEUR - affiche

Un début prometteur (2015), une histoire de famille

UN DEBUT PROMETTEUR - afficheLe cinéma est parfois une histoire de famille. Emma Luchini le prouve avec son nouveau film, Un début prometteur, adaptation du roman de Nicolas Rey, par ailleurs compagnon de la cinéaste, dans lequel tourne Fabrice Luchini, père de la réalisatrice. Notre avis.

Synopsis :

Martin (Manu Payet), gros et alcoolique, retourne chez son père (Fabrice Luchini) après plusieurs désillusions. Il retrouve son petit frère de 16 ans, Gabriel (Zacharie Chasseriaud), plein d’entrain et de vie. Celui-ci va tomber amoureux de Mathilde (Veerle Baetens). Ensemble, ils vont créer un trio magnifique.  

 

Légèreté et idéalisme

 

Un début prometteur photo
© Nicolas Schul

 

Un début prometteur est marqué par une narration simple et plein d’idéalisme. On y parle des valeurs fondamentales telles que l’amour, la vie, la dépression. Les personnages sont les meilleurs portes paroles de ce film. Martin apporte l’humour. On le voit complètement à côté de ses chaussettes à prendre dès le matin à un cocktail champagne, vodka, whisky. Il est également pourvoyeur d’un certain humanisme lorsqu’il prodigue des conseils à son frère candide sur les difficultés de la vie, notamment celle relative au sentiment amoureux.

Gabriel, c’est justement ce contre-pied innocent, un peu simplet. Il s’attache aux gens d’un simple regard, surtout en croisant celui de Mathilde, une fille pimpante qu’il rencontre dans un bar. Elle, c’est une aventurière. Elle bouge beaucoup mais s’attache très peu. L’héroïne peut partir du jour au lendemain. 

Ces trois destins, qui n’ont rien en commun, vont pourtant s’accorder dans cette histoire touchante. On est dans un conte de fée moderne.

Veerle Baetens, sublime

 

Un début prometteur photo
© Nicolas Schul

 

Dans ce monde presque irréel, il y a bien une princesse entourée de ses deux princes charmants. Son nom : Veerle Baetens. On l’a connait pour son rôle titre dans Alabama Monroe. Ici encore, elle est touchante et sublimée par une caméra qui la filme avec splendeur surtout lors d’une scène où elle interprète une chanson de Barbara en plein milieu d’un mariage. On a la chair de poule. 

 

 

Cette référence à un patrimoine de la chanson française est d’un grand intérêt. Elle participe à inscrire l’histoire du film hors du temps, tandis que Fabrice Luchini est là pour nous rappeler les contraintes du quotidien : on ne tombe pas amoureux d’un coup, il faut travailler pour être heureux, la famille est primordiale…

Une mise en scène naturaliste

 

Un début prometteur - image
© Nicolas Schul

 

Pour accompagner cette narration bien ficelée, la réalisatrice filme d’une façon singulière, laissant une place importante à une vision naturaliste. On a une lumière vive lorsque les personnes sont en zone urbaine; douce, nocturne et feutrée lorsque les protagonistes s’évadent en campagne. 

<

p style= »text-align: justify; »>Une scène magnifique est celle où les héros se retrouvent dans les jardins de la maison de Monet pour y passer la nuit. Un moment poétique au clair de Lune qui a nécessité des moyens considérables. 

Un début prometteur a donc sa place dans les meilleurs films à voir du moment.

 

 

En savoir plus

  • Date de sortie : 30/09/2015

Check Also

Les Gardiens de la Galaxie Vol.2 affiche

[CRITIQUE] « Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 » (2017) de James Gunn

Après le succès inattendu du premier opus, James Gunn rempile pour Les Gardiens de la …

Affiche Message From The King

[CRITIQUE] « Message From The King » (2017) : Fabrice du Welz à L.A.

Le belges Fabrice du Welz part aux Etats-Unis pour tourner son film Message From The King. …

Laisser un commentaire