//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / CINEMA / [CRITIQUE] « Human » (2015) : Une célébration de l’Humanité
Human - affiche

[CRITIQUE] « Human » (2015) : Une célébration de l’Humanité

Après Home sorti en 2009, Yann-Arthus Bertrand approfondit le lien entre l’homme et la terre et nous plonge avec Human en immersion dans ce qui fait l’Humanité. Notre avis sur ce film documentaire.

Synopsis :

Ce documentaire construit en diptyque, entre interviews d’anonymes et vues aériennes, dresse un portrait de l’humanité contemporaine, avec ses douleurs et ses joies.

Human :
Un concentré d’émotions

 

Human - image
© D.R.

 

Depuis 2012, Yann-Arthus Bertrand et ses équipes recueillent un nombre impressionnant d’interviews et d’images du monde. Human est le fruit de cet incroyable travail et de cette aventure. Comment ne pas être bouleversé après la vision de Human ?

Au-delà d’une oeuvre documentaire, Yann-Arthus Bertrand nous offre surtout une expérience. Celle d’apprendre à connaître une tranche de vie de multiples anonymes, de recueillir avec beaucoup d’humilité leurs confessions, d’apprivoiser nos différences. Celle de dévoiler des paysages et des scènes toujours aussi somptueux ou insolites, à l’image de ce que Yann-Arthus Betrand avait déjà montré dans Home. 

« La vie est finie »

 

Human - image
© D.R.

 

Si la durée du film (plus de trois heures) peut à première vue effrayer, on est vite plongé dans un univers particulier qui ne peut laisser indifférent. Avec beaucoup de pudeur mais sans épargner le spectateur, les différents acteurs nous livrent leurs peines, voire parfois leurs espoirs ou l’intensité de certains moments de leur vie.

Les paroles se délient et on est saisi de plein par fouet toute la souffrance de cette Humanité. Les témoignages d’anciens soldats, les personnes dans une pauvreté extrême, les individus face à la maladie : les mots rendent difficilement compte de la profondeur des aveux.

L’un des acteurs déclarera même avec une simplicité infinie : « la vie est finie ».

Des images grandioses

 

Human - image
© D.R.

 

Par roulement, les plans fixes des interviews cèdent alors leur place à des prises de vue à couper le souffle. Si les confidences des acteurs sont noires, les couleurs illuminent le tournage aérien. Le contraste entre la violence des propos et la beauté des images permet un changement de rythme salutaire. Et l’on se dit qu’il est urgent de prendre soin de notre terre.

Mais Human repose aussi en grande partie sur la musique d’Armand Amar. Elle accompagne parfaitement le documentaire et en cela, Human est véritablement une oeuvre complète.

Human est nécessairement un film engagé. Yann-Arthus Bertrand réussit là un tour de force : en mettant des individus à nu et en présentant la splendeur de la Terre, il nous force à nous questionner sur l’essentiel : la grandeur de l’être humain, sa résistance face au malheur et tout ce qu’il faudrait accomplir pour adoucir l’Humanité.

L’engagement de chaque spectateur en faveur des causes humanitaires ou de l’écologie est évidemment suggéré. Mais Yann-Arthus Bertrand évite de tomber dans la propagande ou une campagne pour ses idées.

Si chacun rentre ce soir-là chez soi dans le confort du monde occidental, on en ressort véritablement grandi. Il serait temps, maintenant, de passer à l’action.

 

En savoir plus :

 

Check Also

Candice Renoir saison 5 image-1

[CRITIQUE] « Candice Renoir » saison 5

Avec 4,7 millions téléspectateurs de moyenne pour les deux premiers épisodes de sa saison 5 …

Les Petits Meurtres d'Agatha Christie episode L'homme au complet marron images avant-premiere

« Les Petits Meurtres d’Agatha Christie » : Informations exclusives sur la suite en 2017

Lors d’une avant-première de L’homme au complet marron, un des prochains épisodes inédits de la …

Un commentaire

Laisser un commentaire