//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / VOD / SERIES / Fear The Walking Dead saison 1 épisode 1, ce n’est que le commencement…

Fear The Walking Dead saison 1 épisode 1, ce n’est que le commencement…

Fear the Walking Dead - posterCanal+ Séries a diffusé dans la nuit du 23 août 2015 le premier épisode du spin-off de The Walking Dead, intitulé Fear The Walking Dead, en simultané avec les Etats-Unis. L’avis de Bulles de Culture !

Synopsis : Nick (Franck Dillane) est un jeune junkie qui se réveille en plein milieu de sa salle de shoot entouré de cadavres. Parmi eux se trouvent son amie transformée en zombie. Apeuré, il fuit et se fait renverser dans sa course par une voiture. Personne ne croira à son histoire à l’hôpital : ni la police, ni le personnel soignant, ni même sa mère, Madison (Kim Dickens) et son beau-père, Travis (Cliff Curtis)… Jusqu’au moment où une vidéo montrant une attaque de zombies se propage sur internet.

Une scène d’ouverture impressionnante

Fear the Walking Dead - image
© D.R.

Rarement une série est efficace dès les premières images. Fear The Walking Dead réussit cet exploit en projetant le spectateur dans une tension époustouflante pour sa scène d’ouverture. On ne connait pas encore le personnage de Nick,mais le fait d’avoir centré l’exposition sur ce qui pourrait être les délires d’un junkie est particulièrement brillant.

Le milieu est austère : une église désaffecté. Le personnage qui se réveille entraine une perte sensorielle du téléspectateur, comme un basculement vers un autre monde : le début de l’apocalypse. Jusqu’au moment où on voit le premier zombie, qui parait terrifiant. On comprend alors que ce n’est pas un rêve et que l’abominable est en train de se produire. 

Un premier épisode d’exposition…

Fear the Walking Dead - image
© D.R.

Le rythme du reste de l’épisode ralentit quelque peu pour laisser place à l’introduction des personnages principaux. Madison est la mère aimante qui a du mal à assumer les affres de son fils délinquant. Elle est en couple avec Travis, qui affronte les difficultés de la famille recomposée : rejet de son propre fils et tentatives d’acceptation des deux enfants de sa compagne.

On se pose alors cette question : Fear the walkind dead va-t-elle souffrir des lenteurs caractéristiques de sa série-mère, The Walking Dead

… et une intrigue qui prend rapidement aux tripes !!!

Fear the Walking Dead - image
© D.R.

C’est simplement tout le contraire qui semble se produire au regard des 15 dernières minutes de ce pilote. En effet, tout s’accèlére rapidement et on se rend compte que l’épidémie ne met pas beaucoup de temps à se propager. Pour autant, elle en est à ses prémices.

Ce qui est bon, c’est qu’on sait ce qui attend les protagonistes : l’éradication presque totale de la race humaine. Or, nos héros ne le savent pas encore. On est nourri par la volonté de les sauver, alors qu’on sait la perte du combat inévitable. 

Une réalisation différente

Fear the Walking Dead - image
© D.R.

Si les points d’accroche avec la série originale sont nombreux – on remarque notamment l’allusion à la lutte de l’homme contre la nature enseignée à des élèves par l’un des protagonistes -, Fear the walking dead aborde cependant une intention dramatique qui lui est propre. Elle se matérialise par un traitement plus dramatique là où on voit plus un  second degré dans The Walking Dead. De plus, l’image est plus sombre et la caméra plus proche des protagonistes.

Enfin, la suggestion est de rigueur. Les zombies se font pour le moment discrets, mais on sait qu’ils rôdent déjà…. et cela nous donne sacrément le frisson !

“Là où tout a commencé”, un slogan efficace pour désigner une série prometteuse pour laquelle on se passionne déjà.

 
En savoir plus :
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Check Also

Canneséries 2018 affiche

Canneséries 2018 : Le déroulé de la programmation dévoilé

Lors d’une conférence de presse organisée à Cannes ce lundi 16 octobre 2017, la présidente …

captain fantastic image 3

♥ “Captain Fantastic” sur Canal+ : Notre avis sur ce film coup de coeur

Captain Fantastic, un film coup de coeur de Bulles de Culture en 2016, est diffusé …

Laisser un commentaire