/* insérer vidéo facebook*/
/* code Google Analytics */
enfr
Accueil / CINEMA / [Critique] “Mission Impossible: Rogue Nation” (2015) de Christopher McQuarrie

[Critique] “Mission Impossible: Rogue Nation” (2015) de Christopher McQuarrie

5e rencontre au cinéma avec l’agent Ethan Hunt, toujours incarné par l’acteur Tom Cruise. Si la franchise avait souffert lors de son 3e volet réalisé par J.J. Abrams, Brad Bird avait réussi à redonner du dynamisme avec Mission Impossible : Protocole Phantom. Qu’en est-il de ce nouveau volet, Mission Impossible: Rogue Nation avec Christopher McQuarrie aux commandes ? L’avis et critique film de Bulles de Culture.

Synopsis :

L’équipe Mission Impossible doit faire face à une organisation secrète infiltrée dans les hautes sphères britanniques : le Syndicat. Cette dernière, déterminée à mettre en place une nouvelle puissance mondiale, va discréditer l’agent Ethan Hunt (Tom Cruise), désormais un paria, pour arriver à ses fins. Pour lutter contre cette force terroriste, le héros va faire alliance avec Ilsa Faust (Rebecca Ferguson), une espionne surentraînée à double facettes.

Mission Impossible: Rogue Nation : un scénario complexe et sans temps mort

MI5-photo-04 tom cruise
© D.R.

C’est donc reparti pour 2h15 de pure action avec une débauche de moyens dans ce Mission Impossible: Rogue Nation. Tous les éléments d’un bon film d’action s’enchaînent à un rythme effréné laissant peu de répit aux spectateurs. Courses poursuites, voltiges aériennes, délires aquatiques et explosions spectaculaires, le réalisateur a tout donné pour donner du plaisir avec une certaine forme d’intelligence. L’action n’est pas poussive. Elle est au contraire très distrayante même si on croit peu à la capacité d’Ethan Hunt à conduire une moto à toute allure juste après être sorti du coma…

Comme tout bon film d’espionnage – James Bond quand tu nous tiens ! -, il faudra être particulièrement assidu pour comprendre les ressorts dramatiques d’une histoire qui reste complexe et ambiguë. Trahison, double jeu, re-trahison et faux semblants, on aime se perdre dans ce scénario volontairement fouilli, caractéristique des films du genre. On en comprend pourtant les rouages essentiels : il y a des méchants et des gentils, parfois même les gentils qu’on croit méchants deviennent gentils… Vous suivez ? Peu importe.

Tom Cruise en grande forme

MI5-photo-05 tom cruise
© D.R.

Tom Cruise est en pleine forme dans cette adaptation. Celui qui a vécu il y a quelques années une baisse de régime dans sa carrière, prouve une nouvelle fois dans Mission Impossible: Rogue Nation qu’il reste une star bankable capable d’attirer les spectateurs par son seul nom. Dès la scène d’ouverture, il se projette avec l’agilité d’un homme de 20 ans sur les ailes d’un airbus militaire français A400m dont la soute contient des armes radioactives.

Ce moment restera l’un des plus spectaculaires du film lorsqu’on sait notamment que Tom Cruise, sans doublure, a bien réalisé cette cascade à 800 mètres du sol et à plus de 300 km/h : une scène qui aurait été tournée plus de huit fois pour capter l’ensemble des prises de vues. Un exploit !

Rebecca Ferguson, atout chic et charme

MI5-photo-06 rebecca ferguson
© D.R.

L’actrice Rebecca Ferguson est la révélation du film Mission Impossible: Rogue Nation. Elle y joue un agent double avec une froideur séduisante. La jeune femme, déjà vue dans Hercule de Brett Ratner, est l’icône de l’œuvre. Elle est la digne remplaçante d’Emmanuelle Béart, présente dans le premier volet de la franchise. Elle incarne à fond un nouveau courant féminin dans lequel les femmes sont égales à l’homme dans les scènes d’action. Moins plantureuse et provocante que Lara Croft, son personnage est autant athlétique que cérébrale.

Mission Impossible: Rogue Nation est sans aucun doute le film d’action de l’été. Immanquable, son succès est assuré, si bien qu’on sait d’ores et déjà qu’on retrouvera une 6ème fois l’agent Ethan Hunt au cinéma. Pour déloger James Bond de sa couronne ? Difficile mais pas impossible….

En savoir plus :

  • Date de sortie France : 12/08/2015
  • Distribution France : Paramount Pictures France
Antoine Corte

Antoine Corte

Rédacteur en chef adjoint / Deputy editor in chief chez Bulles de Culture
Toujours à défendre le cinéma français, j'aime particulièrement faire découvrir les films à petites sorties mais à portée universelle.

Top 3 Cinéma : "Moulin Rouge !" (2001), "Titanic" (1997), "Les Parapluies de Cherbourg" (1964)
Antoine Corte

Les derniers articles par Antoine Corte (tout voir)

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.