//insérer vidéo facebook
enfr
Accueil / TELEVISION / INTERVIEW TV / [ITW] #SerieSeries, 4 séries à venir : « Panthers », « Anomalia », « Nobel » et « Labyrinth »
Panthers - image
© Romain Staros CANAL+

[ITW] #SerieSeries, 4 séries à venir : « Panthers », « Anomalia », « Nobel » et « Labyrinth »

 

Panthers - image
© Romain Staros CANAL+
 
Anomalia - image
© RTS MENTHA Frank
Nobel - image
© 2015 Monster Scripted
 
Labyrinth - image
© Tomas Hajek
 

 

Cet après-midi-là, Bulles de Culture a pu découvrir quatre séries européennes prometteuses en compagnie du consultant et producteur Dominic Schreiber en modérateur : Panthers (France) avec Tahar Rahim, Anomalia (Suisse), Nobel (Norvège) et Labyrinth (République Tchèque).

Pendant les trois jours de festival, Série Series fait aussi la part belle à de nouvelles séries, le plus souvent en cours de tournage. Les équipes sont présentes et sont interviewées après la diffusion de bandes annonces.

Panthers de Jérôme Pierrat

© Denis Tison
Bulles de Culture

Nouvelle série produite par Haut & Court, production suivie par Caroline Benjo et Jimmy Desmarais (Les Revenants), il s’agit d’une coproduction avec plusieurs sociétés dont SkyAtlantic, WarpFilms et Canal+. Le créateur est Jérôme Pierrat.

Synopsis :

 Le casse d’une bijouterie de Marseille remet sur le devant de la scène les Pink Panthers, célèbre gang de braqueurs originaire des Balkans.

Date de diffusion France : automne 2015 (Canal +)

Modérateur : Jimmy, vous avez toujours voulu coproduire avec d’autres sociétés ?

Jimmy Desmarais (producteur) : C’est le sujet qui nous a mené à coproduire, car c’est assez compliqué et rare de pouvoir le faire. Cela pose plein de questions dont : quel est le meilleur pays où je vais pouvoir le faire, en terme de qualité de diffusion ?

Jérôme Pierrat (créateur) : C’est vraiment un projet européen et pas seulement franco-britanico-allemande. On a eu beaucoup de liberté pour faire ce projet, et le diffuseur a été assez souple avec nous, et en même temps, si on se plante, c’est de notre faute ! (rires)

Caroline Benjo (productrice) : On a tourné dans 4 pays différents au final. C’est une production très complexe, car il faut transporter toute l’équipe d’un pays à l’autre et c’est un vrai défi de produire un tel projet.

Modérateur : Le produiriez-vous de la même manière si c’était à refaire ?

Jérôme Pierrat : Ça va sembler logique, mais il fallait tourner en cross-boardant toute la série et les épisodes, c’est-à-dire tourner toutes les scènes qui ont lieu dans le même pays, même si ce ne sont pas les mêmes épisodes. Car on ne peut pas transporter toute l’équipe d’un pays à un autre puis revenir dans le précédent, etc..

Caroline Benjo : dans une production, rien ne va jamais comme on veut. Et c’est chaque jour un défi. Les états d’esprits sont différents d’un pays à l’autre, la culture différente, donc il y avait de la nouveauté à chaque instant à gérer.

Jérôme Pierrat : Il y a plus de compétition quand on produit un projet international, car le marché n’est pas le même. 

Caroline Benjo : Tahir Rahim était très intéressé par le projet et comme il avait une carrière internationale, il connaît Marseille dont il se sent très proche, et ça a été génial de travailler avec lui. 

Check Also

Sense8 saison 2

[CRITIQUE] « Sense8 » saison 2, les sensitifs traqués

Dans le cadre du Festival Séries Mania 2017, Bulles de Culture a découvert le début …

Séries Mania 2017 séries françaises en compétition

[CRITIQUES] Séries Mania 2017 : Nos avis et pronostics sur les séries françaises en compétition

Découvrez les avis et pronostics de Bulles de Culture sur six séries françaises en compétition …

Laisser un commentaire